Pescaloun
Abonné·e de Mediapart

8 Billets

1 Éditions

Billet de blog 11 août 2011

S&P dit “JUMP dans mon petit cerceau”

Pescaloun
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

S&P dit “JUMP dans mon petit cerceau” Maintenant on sait que le but de la politique, ce serait d'obéir aux injonctions de Standard&Poor, qui en dégradant la note des USA a failli faire disjoncter tous les marchés, mais a réussi à destabiliser toutes les économies mondiales. Franchement, quand j'ai entendu que S&P dégradait la note des Etats-Unis (et que la note qu'ils donnaient à la santé financière de la Grèce était moins bonne que celle donnée à bien des pays en développement dont on ne peut pas dire qu'ils soient stables et “thriving”) je me suis dit POUR QUI SE PRENNENT-ILS? Et ensuite: comment vont-ils tous réagir – nos journalistes, nos politiques... Incroyable, ils ont tous fait comme sit S&P était la voix de Dieu et qu'on était au temps de Moïse. Si on dégrade la note des Etats-Unis, nous dit S&P, on peut le faire à vous TOUS, personne n'est à l'abri. Tremblez car on en est capables. Si vous n'obéissez pas on vous supprimera votre belle note et vous perdrez tout. Perdrez quoi au fait, exactement? Est-ce pire d'avoir un AA+ ou de supprimer tout service public et appauvrir sa population en compromettant tout espoir de reprise? Cette histoire de note attribuée sans qu'on sache pourquoi et comment me fait penser aux menaces d'excommunication du pape. Qui aura le courage de dire “chiche? Rien à faire!” Qui aura le courage de dire qu'il faut surveiller ces agences et qu'il en faudrait une de plus, au minimum, qui ne vienne pas de la même culture que S&P et Moody's et compagnie? Au passage, on entend les Chinois jubiler et donner des leçons aux Etats-Unis – dans une culture où “perdre la face” est inexcusable, on peut être sûr qu'ils savent très bien ce qu'ils font. Humilier l'adversaire quand il est à terre, histoire qu'il se sente comme un vermisseau et qu'il se rappelle qu'il ne peut pas répliquer. Ou comment dire au monde: les champions du monde, LA superpuissance, ce n'est plus les USA, c'est la Chine. Un pays qui, rappelons-le, est une des plus grandes dictatures de la planète. Standard&Poor, Chine: même combat.

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal — Europe
Le double « je » de Macron au Parlement européen
Mercredi, à Strasbourg, Emmanuel Macron et ses adversaires politiques ont mené campagne pour la présidentielle française dans l’hémicycle du Parlement européen, sous l’œil médusé des eurodéputés étrangers. Le double discours du chef de l’État a éclipsé son discours sur l’Europe.
par Ellen Salvi
Journal — Médias
Bolloré : la commission d’enquête se mue en café du commerce
Loin de bousculer Vincent Bolloré, la commission d’enquête du Sénat sur la concentration des médias s’est montrée approximative et bavarde, mercredi, au lieu d’être rigoureuse et pugnace. L’homme d’affaires a pourtant tombé un peu le masque, laissant transparaître ses attaches patriotiques ou nationalistes.
par Laurent Mauduit
Journal — International
Corruption en Afrique : le protocole Bolloré
Mediapart révèle de nouveaux éléments qui pointent l’implication personnelle de Vincent Bolloré dans l’affaire de corruption présumée de deux chefs d’État pour obtenir la gestion de ports africains. Après l’échec de son plaider-coupable, le milliardaire est présumé innocent en attendant son futur procès.
par Yann Philippin
Journal — Migrations
Dans le sud de l’Espagne, ces Algériens qui risquent leur vie pour l’Europe
En 2021, les Algériens ont été nombreux à tenter la traversée pour rejoindre la péninsule Ibérique, parfois au péril de leur vie. Le CIPIMD, une ONG espagnole, aide à localiser les embarcations en mer en lien avec les sauveteurs et participe à l’identification des victimes de naufrages, pour « soulager les familles ».
par Nejma Brahim

La sélection du Club

Billet de blog
Élection présidentielle : une campagne électorale de plus en plus insupportable !
Qu’il est lassant d’écouter ces candidats qui attendent des citoyens d'être uniquement les spectateurs des ébats de leurs egos, de s'enivrer de leurs mots, de leurs invectives, et de retenir comme vainqueur celle ou celui qui aura le plus efficacement anéanti son adversaire !
par paul report
Billet de blog
Quand l’archaïsme du système des parrainages s’ajoute à celui du présidentialisme
La question de la pertinence du système des 500 parrainages revient régulièrement au moment de l’élection présidentielle. Plutôt que de revenir au système de l’anonymat des signatures, il serait préférable d’élargir le champ de la responsabilité de la sélection aux citoyens.
par Martine Chantecaille
Billet de blog
Primaire et sixième République : supprimons l'élection présidentielle
La dissolution de l'Assemblée afin que les législatives précèdent la présidentielle devrait être le principal mot d'ordre actuel des partisans d'une sixième République.
par Jean-Pierre Roche
Billet de blog
Lettre aux candidats : vous êtes la honte de la France
Course à la punchline, postillonnage de slogans... vous n'avez plus grand chose de politiques. Vous êtes les enfants de bonne famille de la communication. Vous postulez à un rôle de gestionnaire dans l’habit de Grand Sauveur. Mais je suis désolée de vous apprendre que nous ne voulons plus d’homme providentiel. Vous avez trois trains et quelques générations de retard.
par sarah roubato