Cauchemar ...

J'ai fait un cauchemar cette nuit, Sarko avait été élu en 2012,
L'age de la retraite était passé à 70 ans,
La TVA était passée à 22 %,
Les impôts des riches avaient été diminués,
Les 35 heures abolies,
Le contrat de travail CDI supprimé, tous les nouveaux contrats étaient maintenant des CDD,
Il n'y avait plus de salaire minimum garanti,
Les impôts des plus riches avaient diminué, et celui des plus pauvres augmenté,
Le chômage avait continué à progressé,
Le nombre d'employés dans les hôpitaux et les écoles avait été diminué, poussant des hôpitaux et des petites écoles à fermer,
Les médicaments les plus vendus n'étaient plus remboursés,
Les chômeurs de plus de 6 mois n'étaient plus indemnisés,
Le déficit des comptes publiques avait augmenté car on avait baissé les impôts sur les sociétés et celui sur les dividendes,
L'Europe allait implosé, Sarko et Merkel voulaient sortir la Grèce, l'Espagne et l'Italie de l'Euro qui avait dévissé.
L'inflation était revenu et nous avions perdu 10 % de pouvoir d'achat
Les petites retraites n'avaient pas été revalorisées ...

Et puis je me suis réveillé et j'ai réalisé, C'était Hollande qui avait été élu :
- Le salaire des ministres et de la présidence avaient été diminué,
- L'age de la retraite n'avait pas été repoussé malgré la crise,
- Les travailleurs à travail pénible partaient en retraite plus tôt
- La TVA n'avait pas été augmentée comme prévu,
- Les 35 heures étaient toujours en place,
- Le salaire minimum pas baissé,
- Les riches payaient plus d'impôts,
- Les comptes publiques allaient un peu mieux,
Dans le même temps on apprenait que Sarko avait dépensé plus de deux fois ce qu'il lui était autorisé pendant la campagne présidentiel, que les sociétés de communication et de formation de l'UMP payaient des salaires et des pôts de vins à leurs amis.

Et puis j'ai allumé la radio, et j'ai entendu que maintenant les trimestres de congés maternité compteraient pour la retraite des femmes.

Mais curieusement les chroniqueurs et journalistes de droite comme de gauche continuaient à expliquer qu'Hollande n'était pas le bon président qu'on attendait, que les Français n'en pouvaient plus et voulaient autre chose...

Pincez moi ...

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.