Tourisme : un été post-covid un peu spécial

À l'approche du week-end du 15 août dans l'Ouest, les professionnels du tourisme commencent à faire le point sur la première partie de la saison, qui est évidemment bouleversée par la libération progressive, l'augmentation des cas de Covid-19 dès la mi-juillet et le port du masque rendu obligatoire dans les lieux publics.

Dans le Finistère, le camping familial de Pors Ar Vag ne fait pas exception à Plomodiern... son co-manager, a connu un début de saison spécial...

« J'ai trouvé la première partie de la saison bizarre... J'ai eu du mal à y entrer parce que je pense que c'était après la sortie. Nous avons vu les premiers clients arriver la seconde moitié de juin et la première moitié de juillet nous avons ravitaillé en mobil-home avec beaucoup de gens du secteur Finistère... surtout le week-end du 14 juillet parce qu'il y avait un afflux de gens de partout, je veux dire que c'était peut-être un peu de la fête, comme si c'était étaient un retour aux sources, le déconfinement... c'est vrai que c'était très bizarre. »

Au camping Pors Ar Vag à Plomodiern, le début de la saison touristique semble avoir été vécu comme une pause festive par les vacanciers... C'est au moins le sentiment du gérant.

« Début juillet, il est vrai qu'ils se sont retrouvés un peu comme si c'était avant... il n'y avait pas de masques, on parlait de covid mais on dira que nous étions en Bretagne, on n'avait pas été touché, enfin on ne semblait pas avoir été trop affecté alors les gens étaient bien... mais très vite le masque est apparu En fait, les gens ont prêté attention surtout après le 14 juillet, après toutes ces vacances, les gens qui étaient en famille... c'est un peu ce que j'ai ressenti... après que tout le monde a commencé à faire attention. »

PORTER LE MASQUE OBLIGATOIRE CHANGE LES COMPORTEMENTS

À la mi-juillet, la Bretagne a affronté plusieurs clusters ... Depuis, la région a été décrite comme vulnérable à Covid-19, les cas se sont multipliés, incitant les municipalités touristiques à rendre obligatoire le port de masques dans les rues piétonnes telles que Quimper ou Locronan. A Plomodiern, le camping de Pors Ar Vag situé entre la péninsule de Crozon et la baie de Douarnenez a commencé à ressentir les effets de la crise sanitaire.

Après un mois de juillet chargé, ce camping 5 étoiles à Messanges s'attend à une fin de saison plus compliquée ...

UN AUTRE JOUR FÉRIÉ, UN RETOUR AUX RACINES

Au pied de l'océan, niché entre la péninsule de Crozon et la baie de Douarnenez, le camping de Pors Ar Vag à Plomodiern semble attirer sa clientèle pour son côté familial, sa simplicité et sa tranquillité... Proche de la nature et des grands points de vue de la Fin du Monde, le camping finistérien tire son épingle du jeu dans ce contexte très particulier.

Mais les touristes ne semblent pas trop souffrir de ce contexte de santé compliqué... Résigné à vivre de bons moments, malgré la situation. C'est le cas de Pierre, ce jeune trentaine originaire du Nord a profité pleinement de son séjour dans le Finistère malgré les mesures sanitaires et le port du masque obligatoire...

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.

L'auteur a choisi de fermer cet article aux commentaires.