petitmobile
Abonné·e de Mediapart

10 Billets

0 Édition

Billet de blog 12 août 2020

Tourisme : un été post-covid un peu spécial

À l'approche du week-end du 15 août dans l'Ouest, les professionnels du tourisme commencent à faire le point sur la première partie de la saison, qui est évidemment bouleversée par la libération progressive, l'augmentation des cas de Covid-19 dès la mi-juillet et le port du masque rendu obligatoire dans les lieux publics.

petitmobile
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Dans le Finistère, le camping familial de Pors Ar Vag ne fait pas exception à Plomodiern... son co-manager, a connu un début de saison spécial...

« J'ai trouvé la première partie de la saison bizarre... J'ai eu du mal à y entrer parce que je pense que c'était après la sortie. Nous avons vu les premiers clients arriver la seconde moitié de juin et la première moitié de juillet nous avons ravitaillé en mobil-home avec beaucoup de gens du secteur Finistère... surtout le week-end du 14 juillet parce qu'il y avait un afflux de gens de partout, je veux dire que c'était peut-être un peu de la fête, comme si c'était étaient un retour aux sources, le déconfinement... c'est vrai que c'était très bizarre. »

Au camping Pors Ar Vag à Plomodiern, le début de la saison touristique semble avoir été vécu comme une pause festive par les vacanciers... C'est au moins le sentiment du gérant.

« Début juillet, il est vrai qu'ils se sont retrouvés un peu comme si c'était avant... il n'y avait pas de masques, on parlait de covid mais on dira que nous étions en Bretagne, on n'avait pas été touché, enfin on ne semblait pas avoir été trop affecté alors les gens étaient bien... mais très vite le masque est apparu En fait, les gens ont prêté attention surtout après le 14 juillet, après toutes ces vacances, les gens qui étaient en famille... c'est un peu ce que j'ai ressenti... après que tout le monde a commencé à faire attention. »

PORTER LE MASQUE OBLIGATOIRE CHANGE LES COMPORTEMENTS

À la mi-juillet, la Bretagne a affronté plusieurs clusters ... Depuis, la région a été décrite comme vulnérable à Covid-19, les cas se sont multipliés, incitant les municipalités touristiques à rendre obligatoire le port de masques dans les rues piétonnes telles que Quimper ou Locronan. A Plomodiern, le camping de Pors Ar Vag situé entre la péninsule de Crozon et la baie de Douarnenez a commencé à ressentir les effets de la crise sanitaire.

Après un mois de juillet chargé, ce camping 5 étoiles à Messanges s'attend à une fin de saison plus compliquée ...

UN AUTRE JOUR FÉRIÉ, UN RETOUR AUX RACINES

Au pied de l'océan, niché entre la péninsule de Crozon et la baie de Douarnenez, le camping de Pors Ar Vag à Plomodiern semble attirer sa clientèle pour son côté familial, sa simplicité et sa tranquillité... Proche de la nature et des grands points de vue de la Fin du Monde, le camping finistérien tire son épingle du jeu dans ce contexte très particulier.

Mais les touristes ne semblent pas trop souffrir de ce contexte de santé compliqué... Résigné à vivre de bons moments, malgré la situation. C'est le cas de Pierre, ce jeune trentaine originaire du Nord a profité pleinement de son séjour dans le Finistère malgré les mesures sanitaires et le port du masque obligatoire...

L’auteur n’a pas autorisé les commentaires sur ce billet

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal
Comment combattre l’enracinement du Rassemblement national
Guillaume Ancelet et Marine Tondelier, candidats malheureux de l’union de la gauche dans des terres où l’extrême droite prospère, racontent leur expérience du terrain. Avec l’historien Roger Martelli, ils esquissent les conditions pour reconquérir l’électorat perdu par le camp de l’égalité. 
par Fabien Escalona et Lucie Delaporte
Journal
La nomination d’Éric Coquerel suscite une polémique parmi les féministes
Plusieurs militantes ont affirmé que le député insoumis, élu jeudi président de la commission des finances, a déjà eu un comportement inapproprié avec des femmes. Mais en l’absence de signalement, aucune enquête n’a abouti. L’intéressé dément, tout en admettant avoir « évolué » depuis #MeToo.
par Lénaïg Bredoux et Mathieu Dejean
Journal — Parlement
Les macronistes et LR préfèrent les amendes à la parité
Moins de femmes ont été élues députées en 2022 qu’en 2017. Plutôt que respecter les règles aux législatives, des partis ont préféré payer de lourdes amendes : plus de 400 000 euros pour Ensemble, et 1,3 million pour Les Républicains, selon nos calculs. Certains détournent aussi l’esprit de la loi.
par Pierre Januel
Journal — Santé
Entre croyances et tabous, une psychiatrie au chevet des patients « venus d’ailleurs »
Dans beaucoup de familles issues de l’immigration, les problèmes psychiques sont tus, ou traités par des solutions radicales liées à la culture du pays d’origine. La psychiatrie transculturelle, en prenant en compte les croyances des individus, veut offrir les soins les plus adaptés. Témoignages.
par Céline Beaury et Latifa Oulkhouir (Bondy Blog)

La sélection du Club

Billet de blog
Pourquoi les fonctionnaires se font (encore) avoir
3,5 % d'augmentation du point d'indice, c'est bien moins que l'inflation de 5,5%. Mais il y a pire, il y a la communication du gouvernement.
par Camaradepopof
Billet de blog
Les services publics ne doivent pas être les victimes de l’inflation
L’inflation galopante rappelle que le monde compte de plus en plus de travailleurs pauvres dans la fonction publique. Les Etats ont pourtant les moyens de financer des services publics de qualité : il faut faire contribuer les plus riches et les multinationales.
par Irene Ovonji-Odida
Billet de blog
Oui, l’inflation s’explique bien par une boucle prix – profits !
Il est difficile d’exonérer le patronat de ces secteurs de l’inflation galopante. C’est pourquoi les mesures de blocage des prix sont nécessaires pour ralentir l’inflation et défendre le pouvoir d’achat des travailleurs. Par Sylvain Billot, statisticien économiste, diplômé de l’Ensae qui forme les administrateurs de l’Insee.
par Economistes Parlement Union Populaire
Billet de blog
L’inflation, un poison qui se diffuse lentement
« L’inflation est un masque : elle donne l’illusion de l’aisance, elle gomme les erreurs, elle n’enrichit que les spéculateurs, elle est prime à l’insouciance, potion à court terme et poison à long terme, victoire de la cigale sur la fourmi », J-Y Naudet, 2010.
par Anice Lajnef