Le roi des hypocrites

Il suffit de deux phrases pour démasquer le roi des hypocrites, le pyromane multirécidiviste:"Il faut que l'Europe repense sa politique migratoire. Il n'y a pas de lien, mais le problème se pose."(Nicolas Sarkozy, 15/11/15)

Il suffit de deux phrases pour démasquer le roi des hypocrites, le pyromane multirécidiviste:

"Il faut que l'Europe repense sa politique migratoire. Il n'y a pas de lien, mais le problème se pose."
(Nicolas Sarkozy, 15/11/15)

Quelle énormité de pouvoir dire, en tant qu'ancien président, "il n'y a pas de lien mais le problème se pose" - autrement dit: de faire le lien en faisant semblant de dire qu'il n'y en a pas. La seule demi-phrase qui distingue encore Sarkozy de Le Pen, c'est ce "il n'y a pas de lien" ... qu'il invalide lui-même par la deuxième moitié. Qu'est-ce qui reste donc pour distinguer "Les Républicains" (tout est dans les guillemets) des Anti-Républicains? Les premiers sont plus forts en hypocrisie.

N'oublions pas que les milliers de réfugiés syriens qui arrivent en Europe sont victimes d'une guerre qui les fait vivre, depuis des années, une situation absolument inimaginable pour nous. Car non, il n'y a pas de guerre à Paris, contrairement à ce qu'une certaine droite et beaucoup de médias veulent nous faire croire.

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.