Radio France et la Justice

France INTER, ECOUTEZ L’INDIFFERENCE

Serge le Vaillant , producteur et animateur d’une émission de radio, sur France Inter ‘Sous les étoiles exactement », à été licencié en 2013, sans cause réelle ou sérieuse.
Il intente une procédure auprès du tribunal des prud’hommes, comme chacun d’entre nous serait en droit de le faire.
Mais depuis un an et demi, Serge le Vaillant est en procédure. Et ce n’est pas prêt d’être terminé, compte-tenu que la prochaine audience est prévue en…. Mars 2016. (Voir à ce sujet le dernier N° de POLITIS

(Quelques liens seront proposés en fin d’article.)

Petit rappel des faits :
Serge le Vaillant est licencié.
Il fait appel au tribunal des prud’hommes où son « affaire » sera jugée en juin 2013.
Verdict : Réintégration sous forme de CDI, et indemnité, minime, pour licenciement abusif, rappel des sommes dues…

France Inter interjette appel…

Mais laissons Serge le Vaillant évoquer lui-même ce jugement, et ses suites, lors d’un entretien téléphonique (en juin 2013):

« Dialogue au téléphone, il y a une heure, avec un TRES grand artiste de la chanson...
- Putain, je ne comprends pas pourquoi ils vous ont viré.
- Ils ne m'ont pas viré, le Conseil des Prudhommes de Paris a ordonné la poursuite de mon contrat en juin dernier.
- Alors vous devriez être à l'antenne.
- Je n'ai reçu aucune proposition à ce propos malgré mes courriers adressés en ce sens.
- Ils s'en foutent de la justice ?
-.....
- 30 ans de maison, vous avez dû toucher le pactole.
- Non, puisque je ne suis pas viré.
- Je ne comprends pas bien. Vous avez alerté Pôle Emploi ?
- Non puisque je ne suis pas viré et requalifié en CDI avec une clause naturelle d'exclusivité.
- Donc, vous touchez un salaire ?
- Pas encore et quand ce sera le cas, je pense que je vais le filer à la recherche contre le cancer et pour la protection de l'enfance.
- Vous vivez de quoi ?
- De rhum, d'espoir, de littérature, de rêve et d'amour pour mes proches.
- Vous êtes fou. Ils vont vous reprendre...
- Ils n'ont pas à me reprendre, puisque je ne suis pas viré…… »

Digne de Kafka, ce dialogue, et il résume exactement la situation dans laquelle se retrouve ce journaliste, le plus pointu en matière de chanson française (un de nos patrimoines),
Il possède le plus gros carnet d’adresses de chanteurs et musiciens français, (voire internationaux).

Il a été à l’origine, via son émission, et son goût de la découverte, des carrières de chanteurs ou de groupes tels : Bénabar, Les Ogres de Barback, Camille, Jeanne Cherhal, Dionysos, La Grande Sophie, Albin de le Simone, Alexis HK, Emilie Loizeau, et j’en passe… Vous les entendez tous les jours, sans savoir que sans Serge le Vaillant, ils n’auraient peut-être pas connu le succès qu’ils ont aujourd’hui.
Alors, pourquoi la justice hésite t’elle dans ses jugements, voire se déclare incompétente, alors que la situation est on ne peut plus claire : Licenciement abusif, contrat en CDD renouvelé 23 fois, ce qui est hors le loi, etc ?

Eh bien, je pense que la réponse est la suivante :
Serge le Vaillant n’est pas vénal. Il aurait simplement souhaité recevoir une indemnité pour licenciement abusif, le procès serait déjà terminé. Il aurait obtenu, comme bien d’autres, un petit « pactole » de 100, 200 ou 300 000 euros de dédommagement, et il serait parti, dans l’ombre, avec vos sous, avec mes sous, car c’est avec notre argent que le service public indemnise ces licenciements.. Ce fut le cas pour des gens qui ont vécu sa situation, et que j’aime, tels Stéphane Guillon, Didier Porte, Laurent Lavige, pour ne citer que ceux qui ont été licenciés vers la même époque. Je les aime bien néanmoins, et leur choix est respectable.
Le choix de Serge le Vaillant est différent :
Le fric et les honneurs, il s’en moque… !!!  Il ne vit que par son métier, et il souhaite l’exercer. La radio est sa raison de vivre, et bien plus qu’une indemnité, aussi grosse soit-elle, il souhaite avoir des heures d’antenne, ou « faire » de la radio…, à quelque poste ou à quelque endroit que ce soit… Directeur de France Bleue dans le Larzac, ça lui irait…

La bataille continue, pour aider Serge le Vaillant. Non pour le soutenir, car il tient bien sur ses deux jambes, et il n’a nul besoin de canne ou de béquilles, mais pour l’accompagner dans son combat et l’aider dans ces moments difficiles.

Justice, fais ton ouvrage !!!!
Merci d’avoir lu jusqu’au bout.

Notes :
Pour info, voici un courrier que Bernard Joyet avait adressé au médiateur de Radio-France, début 2013, et qui résume ce que chaque auditeur de l’émission «  Sous les étoiles exactement » a ressenti, et ressent encore :

Monsieur le Médiateur,

Artiste comme bien d'autres artistes, j'ai la chance d'habiter en France et d'y payer mes impôts. Ainsi je contribue au fonctionnement du service public, et c'est bien normal. Il est normal aussi que je donne mon avis sur la façon dont l'argent est utilisé. Je fais ce métier depuis un bon nombre d'années et si je suis peu médiatisé, certaines émissions de radio, soucieuses la diversité, m'invitent de temps en temps, et diffusent parfois mes chansons.

Certaines de mes chansons sont plus largement diffusées car elles sont chantées par des artistes beaucoup plus connus comme Juliette, passée "Sous les Etoiles Exactement" bien avant d'entrer dans un "major", ou Yves Jamait, lui aussi accueilli "avant ses grands débuts" ...

De nombreux artistes ont fait leur premier passage en direct à la radio "Sous les Etoiles exactement". On peut aussi dire par conséquent que Serge le Vaillant est un découvreur de talents, bien avant ceux qui dans la même radio, diffusent sous l'emprise des attachés de presse des gros producteurs. D'autres parcourent l'hexagone depuis des années devant un public fidèle Serge le Vaillant est aussi un colporteur, qui informe l'auditeur de ce qui existe...

Après une première modification, première mise "sur la touche" (réduction pour rediffuser la nuit des émissions diurnes à l'époque où chacun peut "podcaster" à volonté... ce qui révèle une bien basse estime des tous ces auditeurs qui travaillent la nuit, ou simplement dorment peu, ou très tard), voilà que l'on parle de supprimer purement et simplement cette émission.

Il est encore temps d'éviter une telle imbécilité. Je ne trouve pas d'autre mot pour exprimer ma colère face à une telle éventuelle décision, contraire à l'idée que je me fais du rôle d'une radio de "Service public". Ce rôle n'est-il pas d'informer l'auditeur de la diversité culturelle qui subsiste dans notre pays ? ... et je ne parle pas que de la chanson, car "Sous les Etoiles Exactement" est le contraire d'une émission monotone. Elle accueille aussi bien la poésie que la littérature, le conte, le théâtre, la musique, les musiques. Serge le Vaillant connaisseur, précurseur, curieux, grand mélangeur de genres, qui permet tant de rencontres improbables et de découvertes. Un des rares qui, lors de ses entrevues, parle du fond autant que de la forme...

Le même sort semble réservé à l'émission Black Liste, remarquable émission intelligente et si enrichissante où Laurent Lavige m'apprend bien des choses sur la musique afro-américaine... Mais où va France Inter ?

France Inter... écoutez la différence...
J'écoute encore France Inter et j'entends de moins en moins la différence.

On avance on avance... Dans les années 90 je participais à un programme des "Lundis du rire", spectacle éclectique que nous jouions au Théâtre du Gymnase à Paris. Un artiste est venu sans son instrument, ce qui est rare mais peut arriver. Il me demande de lui prêter ma guitare, ce que je fais de bonne grâce. Après avoir effectué son passage, il la dépose sans trop de ménagement et omet de me remercier. Je me dis qu'on ne lui a peut-être pas appris à "dire merci" et qu'il finira par apprendre tout seul...
Je constate vingt ans plus tard qu'il a bien appris à remercier...
Il s'appelait Philippe Val.

Merci, Monsieur le Médiateur, de prendre en considération cette opinion, partagée par tous les amis et collègues que je côtoie...

Avec mes sincères salutations,

Bernard Joyet


Liens :

http://fr.wikipedia.org/wiki/Serge_Le_Vaillant
https://www.facebook.com/serge.levaillant?fref=ts
https://www.facebook.com/groups/441689419306857/?fref=ts

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.