philippe alain
http://philippealain.blogspot.fr/
Abonné·e de Mediapart

87 Billets

0 Édition

Billet de blog 15 mars 2013

Allô ? Non mais allô, quoi. T’es ministre de l’intérieur et tu connais pas la loi?

Allô ? Allô ? Vous me recevez ? T’es ministre de l’intérieur et tu connais pas la loi ? C’est comme si je te dis, heu… T’es socialiste et tu pourchasses les pauvres, non mais allô, quoi ! (1)

philippe alain
http://philippealain.blogspot.fr/
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Allô ? Allô ? Vous me recevez ? T’es ministre de l’intérieur et tu connais pas la loi ? C’est comme si je te dis, heu… T’es socialiste et tu pourchasses les pauvres, non mais allô, quoi ! (1)

Dans un entretien accordé au Figaro le 14 mars 2013, Manuel Valls affirme : «La situation, devenue intolérable, ne peut perdurer:  il faut faire respecter la loi en démantelant le maximum de camps de Roms insalubres…» ( 2 )

En désignant expressément des personnes par leur origine ethnique, le ministre de l’intérieur viole un principe fondamental de la constitution française. Ce n’est pas moi qui le dit, ni Nabila,  c’est la plus haute juridiction administrative française. En mars 2011, le Conseil d’Etat avait en effet annulé la circulaire du 5 août 2010 qui ordonnait aux préfets d’engager une « démarche systématique de démantèlements des campements, en priorité ceux des Roms ».

« Le Conseil d’État a annulé ce texte, en se fondant sur l’article 1er de la Constitution, qui pose le principe d’égalité devant la loi. Il a jugé que l’objectif, invoqué par le ministre, de protection du droit de propriété et de prévention des atteintes à la salubrité, la sécurité et la tranquillité publiques, ne l’autorisait pas à mettre en œuvre, en méconnaissance du principe d’égalité devant la loi, une politique d’évacuation des campements illicites désignant spécialement certains de leurs occupants en raison de leur origine ethnique. » (3)

Allô, Monsieur, Valls, vous me recevez ? c’est illégal, I-LLE-GAL.

En France, on n’a pas le droit de désigner une minorité ethnique et de dire ou d’écrire qu’on va cibler sa politique contre cette minorité. Vous comprenez ? Allô ? Allô ?

A l’époque de la circulaire ethnique contre les Roms, un candidat socialiste à la Présidence de la République nommé François Hollande déclarait dans l’émission C politique sur France 5 qu’elle était "à la fois immorale et illégale". "Elle est immorale parce qu'une communauté est stigmatisée en tant que telle" et elle "est illégale parce que c'est une discrimination" en infraction avec la Convention européenne des droits de l'Homme. Il avait même ajouté : "Qu'en plus on veuille en faire une opération de communication, ça dépasse tout ce que l'on pouvait connaître jusqu'à récemment dans la conception de la République". (3)

Harlem Désir, aujourd’hui premier secrétaire du Parti Socialiste avait quant à lui demandé à la Commission Européenne : "d'engager une procédure d'infraction à l'encontre du gouvernement français pour que cessent le traitement indigne et la stigmatisation inacceptable des citoyens européens que sont les Roms".

Allô ? Allô ? Où êtes-vous Monsieur Hollande ? Quelle est votre conception de la République aujourd’hui ? Où êtes-vous Monsieur Désir ? Où sont-ils tous ces socialistes qui poussaient des cris d’orfraie sous Sarkozy ? Vérité en deçà des élections, mensonge au delà ?

Même l’Europe s’était indignée, avec le fameux « enough is enough » de Viviane Reding qui rappelait que cette politique était digne des moments les plus sombres de notre histoire. Manuel Baroso lui-même, Président de la Commission Européenne, avait déclaré: « Le respect de la dignité humaine, c’est une valeur sacrée pour l’Union Européenne »

« Rom » signifie « être humain » en romani. Les Roms en France ne sont pas considérés comme des êtres humains. Ils sont considérés comme des chiens qu’on jette à coups de pieds, de matraque et de gaz lacrymogène d’un camp vers l’autre. (4)

Un document restitue parfaitement l’ambiance des expulsions que messieurs Hollande et Valls prônent comme unique solution. On y constate la détresse des personnes expulsées, le regard vide des enfants perdus qui ne comprennent pas, la disproportion totale des moyens mis en œuvre avec la présence massive de policiers, armés et équipés de gaz lacrymogène contre des familles dont la moitié des membres sont des enfants. On peut ressentir les secondes qui durent des minutes, les minutes qui durent des heures et le temps qui s’écoule au ralenti. Toute une vie à reconstruire avec pour simple bagage son enfant dans un bras et son cabas dans l’autre.

Cela se passe en France socialiste, en 2013, à Vigneux, dans l’Essonne. Ce n’est que le début d’une longue série.

La France est en train de devenir la honte de l’Europe dans le traitement raciste et discriminatoire qu’elle inflige à la minorité ethnique la plus importante d’Europe pour des raisons purement électoralistes.

(1) http://www.dailymotion.com/video/xy06nz_les-anges-de-la-telerealite-nabilla-du-shampooing-et-une-fille-sans-cheveux_news?start=1#.UULuQDe_HSg

(2) http://www.lefigaro.fr/actualite-france/2013/03/14/01016-20130314ARTFIG00647-roms-le-cri-d-alarme-et-le-message-de-fermete-de-valls.php

(3) http://www.conseil-etat.fr/fr/communiques-de-presse/campements-illicites-de-roms.html

(4) http://www.lepoint.fr/societe/circulaire-sur-l-expulsion-des-roms-francois-hollande-denonce-un-document-immoral-et-illegal-13-09-2010-1235491_23.php

(5) http://blogs.mediapart.fr/blog/philippe-alain/120113/la-police-gaze-des-enfants-et-saccage-un-camp-de-roms

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal
Au Royaume-Uni, le successeur de Boris Johnson manque déjà de légitimité
Le duel interne au parti conservateur pour la succession de Boris Johnson, entre Liz Truss et Rishi Sunak, semble déconnecté des urgences du moment, de l’inflation au climat. En raison du mode de scrutin, la légitimité du vainqueur sera faible.
par Ludovic Lamant
Journal — Europe
Un débat économique de faible niveau pour la direction du parti conservateur
Les deux candidats à la direction du parti n’ont guère d’idées face à la hausse des prix qui frappe pourtant de plein fouet l’économie britannique. Le débat économique se limite donc à un duel stratégique pour convaincre le cœur militant des Tories.
par Romaric Godin
Journal — Afrique
La crise climatique attise les tensions au Kenya
Les questions d’écologie sont absentes des discours des candidats aux élections générales du mardi 9 août. Pourtant, avec un régime de pluies devenu « imprévisible », le pays subit fortement les conséquences du dérèglement climatique, qui aggrave des tensions existantes.
par Gwenaelle Lenoir
Journal — Afrique
Kenya : le pays suspendu à des élections à haut risque
Mardi 9 août se déroulent au Kenya des élections générales. Alors que la population fait face à une crise économique et à une forte hausse des prix, ce scrutin risque de déstabiliser ce pays clé de l’Afrique de l’Est. 
par Gwenaelle Lenoir

La sélection du Club

Billet de blog
Pour la rentrée, préparons la riposte !
Bientôt, les vacances seront terminées. Et beaucoup se demandent maintenant de quoi sera fait leur avenir avec un gouvernement qui n’a concédé presque rien aux salariés, aux retraités et aux chômeurs en termes de pouvoir d’achat.
par Philippe Soulié
Billet de blog
Le pouvoir d'achat des fonctionnaires vampirisé par quarante ans de néolibéralisme
Lorsque la spoliation du pouvoir d'achat des fonctionnaires devient une institution sous la Cinquième République...
par Yves Besançon
Billet de blog
La grosse entourloupe de l'AAH
Alors qu'on parle de la victoire de la déconjugalisation de l'AAH, alors qu'on cite les augmentations de ce minima social comme une exception du macronisme, personne ne parle d'une des plus grandes entourloupes des dernières années : la suppression du complément de ressources de 180 euros pour les nouveaux admis dans le système.
par Béatrice Turpin
Billet de blog
Loi pouvoir d'achat : Macron & Borne veulent prolonger notre ébriété énergétique
[REDIFFUSION] 42°C en Gironde. 40°C en Bretagne. 20 000 hectares partis en fumée. Lacs, rivières et sols s'assèchent. Les glaciers fondent. Que fait-on à l'Elysée ? On reçoit le président des Emirats Arabes Unis pour importer plus de gazole. A Matignon ? On défend un projet de loi « Pouvoir d'achat » qui vise à importer plus de gaz du Qatar et des Etats-Unis. Où est la sobriété ?
par Maxime Combes