Ces actes qui souillent la démocratie

des actes qui souillent la démocratie et mettent à nu le comportement du gouvernement, des élus de la majorité de droite et des syndicats de police

Ce 6 décembre : 700 arrêtés en une journée...mais SURTOUT, des lycéennes et lycéens raflés puis obligés de se tenir à genoux et humiliés.
Voila un acte qui souille la démocratie !
Macron et ses sbires qui sous l'Arc de Triomphe serrent la main de vieilles crapules bonapartistes commémorant le coup d'état du 2 décembre ! Voila un autre acte qui souille la démocratie. Mais de LREM au RN de LR à EELV et au PS on se drape dans l'hystérie nationaliste.
Les chroniqueurs des médias vocifèrent sur l'état d'urgence à rétablir, la répression à soutenir. Les "syndicats" de policiers ( dont certains ressemblent à des associations de factieux) mélangent complaintes, justifications et surenchère répressive jusqu'à l'appel à l'armée !
Mais là, face à une scène qui est INJUSTIFIABLE et rappelle les pires souillures de notre histoire, de l'Algérie à Paris en 61, à l'Argentine de la dictature ou à la Pologne des ghettos ... AUCUNE COMDAMNATION de la part des syndicats de police ! Aucun communiqué de Macron Philippe ! Belloubet ne trouve rien à redire quant au droit bafoué ! De Rugy trouve cela surement "écologiquement correct ! Nos éditocrate vomissent de la "policesophilie" à longueur de chaines et d'antennes... Là rien ! Une complicité assumée avec ces souillures qui font de l'Exception la Règle et de l'Etat de Droit un Simulacre. L'intégration dans la loi de l'essentiel des mesures de l'état d'urgence entraine le déni permanent des droits et libertés au nom de lois et décrets au service des Césars et Centurions qui nous hurlent "l'Etat c'est nous ! Ils ne voient dans ceux qui se lèvent contre l'injustice RADICALE de cette offensive frontale contre les exploités que subversifs et criminels qu'il faut mater ou plus si nécéssaire pour que les affaires reprennent. Il y a quelque chose de pourri au Royaume de France. Il flotte dans l'air des relents de pétainisme moral et social.

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.