Lettre à un candidat au poste de premier ministre: Andry Rajoelina, le voyou de la HAT

Lettre à un candidat au poste de Premier Ministre: Andry Rajoelina

 

Je m'adresse directement à vous, l'homme par qui le malheur de Madagascar est arrivé, vous qui avez ruiné ce Pays, vous qui avait dirigé avec autant d'incompétence aidé en celà par votre doublure votre Conseiller Spécial, le talleyrand malgache, vous avez encore un mort de plus, peut-être trois, car je n'aime pas tellement les blessés qui disparaissent. Cette fois-ci ceux qui auraient dû défendre la population ont encore usés de leurs armes, quel courage! En face, ils avaient des pierres, quelle image pour le monde!.

Cela fait cinq ans que vous êtes à la tête de cette transition , or en 2009, il y a une fusillade qui s'est déroulée à la Présidence et pour laquelle le Colonel Charles a beaucoup de choses à dire...!

On se souvient des centaines de morts à la suite des opérations musclées dans le Sud de Madagascar.C'est un Etat assassin qui s’adonne à ce genre de pratique.Il se trouve cependant que le climat social et l’attitude de la population de Mahanjanga en générale restent et demeurent encore marqués par le drame qui a endeuillé des parents. Une question: avez-vous au moins eu le courage d'appeler les parents pour leur dire votre peine? Non, vous êtes trop absorbé par vos combines pour ennuyer celui qui a des chances d'être élu Président de la République!

Actuellement une méfiance s'installe entre la population et les forces de l'ordre et ce depuis que la station de radio locale  confirme,  que 2 étudiants sont portés disparus depuis.

Vous qui vous dites Chef des Armées, où êtes-vous? vous les laissez tomber? Militaires vous avez vraiment des chefs bizarres!

La mesure en soi et le sort réservé à Antoine Rabesa Zafera soulèvent des critiques assez passionnels pour les uns et les autres. Hier, le personnel administratif de l’université a tenu à manifester publiquement dans la rue et dans le calme leur protestation… Il y a des agissements des décideurs étatiques qui obligent à se rappeler de ces détenus condamnés qu’Andry Rajoelina et Christine Razanamahasoa en 2009 avaient fait sortir de prison, sans aucun billet de sortie ou mandat officiel de mise en liberté. Par simple fait du prince, pour les besoins de la cause putschiste et celà me rapelle un fait précis et important en cette période d'élections: un condamné qui se retrouve responsable de l'informatique de la CENIT… 


Certains témoins des échauffourées affirment sous le sceau de l’anonymat qu’ils auraient vu les forces de l’ordre embarquer sans ménagement à bord de leurs véhicules des étudiants gravement blessés (le conditionnel s’impose). Pourtant dans les hôpitaux, personne ne se souvient avoir vu des militaires leur livrer des victimes à soigner. On a donc perdu la trace de ces étudiants. Ils étaient exactement au nombre de 2 selon les parents éplorés…

Petit coq, comme j'aime vous appeler, laissez cette population tranquille, oubliez votre rêve à la Poutine, c'est un autre Homme que vous. Vous êtes un peureux( d'où la création du FIS), menteur ( je ferais mieux que marc Ravalomanana), voleur ( Ile Maurice, appartements en France, Dubaï, Chine etc etc..) et aussi assassin( on est en plein dedans!) Il est temps de démissionner et de partir, vous pouvez prendre avec vous vos conseillers spéciaux..
 

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.