FN: Sa dédiabolisation, c'est du marketing

 

Le Rassemblement Bleu Marine n’est qu’une vitrine pour masquer les carreaux restant sales du FN. Le ripolinage, la tentative d’un nouveau look, n’effaceront jamais les mots durs que la présidente a asséné aux assises de Marseille, où elle a fait tomber le vrai masque de ses ambitions.

 

Le combat le plus efficace que nous aurons à mener, nous qui désirons farouchement que la démocratie ne soit pas mise à mal, consiste à déconstruire les discours, l’argumentation, les mensonges, les amalgames de Marine Le Pen.

Sa force plébéienne tient dans ses dénonciations permanentes du système ou de la gouvernance, un style antisystème qui séduit les oreilles fragiles et les désabusés des gouvernements d'alternance.

Il s'agit d'un travail méthodique auquel votre serviteur s'astreint dans son bloghttp://extremementadroite.centerblog.net/

  pour rendre inintelligible le discours populiste du Fn qui, s’il met le doigt parfois sur des réalités, apporte les fausses solutions aux attentes de nos concitoyens.

Parallèlement, il faut s'attacher à déconstruire l'image de respectabilité que Marine Le Pen essaie d'installer, en identifiant et en révélant tous les dérapages que le FN va rencontrer., puisque celui-ci a voulu faire des municipales une vitrine d'expériences.

 

Pour s’en convaincre, et convaincre ses sympathisants, il suffit dans un premier temps de détricoter la personnalité du père et de la fille génétiquement indissolubles.

 

Sur le racisme,

 

La fille comme son père fait une fixation sur les musulmans : la notion d’invasion, d’immigration massive ,l’amalgame entre délinquance et immigrés, « Il faut faire émerger un islam français, parce que l’islam de France, on a l’impression que c’est une notion territoriale », une réduction importante de l'immigration et le rapatriement de tous les clandestins, elle propose de couper les pompes aspirantes soit les droits sociaux, après la priorité la préférence nationale forme suprême de discrimination, amalgame entre immigration massive et insécurité, rétablissement de la peine de mort, le financement public des mosquées, les prières de rues et l’occupation nazie,ouvertement xénophobes tous les deux du côté des partis populistes et de la presse étrangère.

Même sur l’expression génocidaire récente de Monseigneur Ebola, la fifille lui apporte sa solidarité en invoquant qu’on a dénaturé ses propos.

 

Sur l’antisémitisme,

 

Le père a été souvent condamné pour des propos infâmants sur les juifs, la Shoah, aux limites du négationisme, son combat contre l’establishment, la juiverie, des pires et des meilleures. La fille entretient des relations avec des gens sulfureux comme Alain Soral.

« Marine Le Pen veut prendre aux juifs pour le rendre au peuple », propos tenus dans une émission de Guillaume Durand.

L’ignominie atteint un paroxysme en direct à la télé… sans jamais prononcer le mot « juif », Marine Le Pen dit des horreurs dignes de l’ère noire de la collaboration avec les nazis.
Guillaume Durand en est bouche bée… se retenant in-extremis de prononcer le mot « antisémite » pour qualifier ses propos abjectes. Malaise.

Si la « chasse aux musulmans » a remplacé la « chasse aux juifs », Marine Le Pen est antisémite, mais n’en fait pas son fer de lance.

 

Sur le fascisme,

 

À partir de janvier 1971 la maison de disques la Serp du père, publie un album intitulé Le IIIe Reich. Voix et chants de la Révolution allemande

il publie des discours parmi lesquels Lénine, Léon Blum, Trotsky, Charles De Gaulle (discours de 1940-1969), Papes de notre temps, Mussolini et le fascisme, Philippe, Pierre Laval et Adolph Hitler, Discours d'un dictateur. Le texte écrit sur la jaquette du premier de ces disques lui vaut une condamnation en 1971 pour « apologie de crimes de guerre ».

Un scandale éclate lorsqu'il déclare le13 septembre 1987, au Grand Jury RTL Le Monde, à propos de la contestation, par des négationnistes, de l'utilisation par les nazis de chambres à gaz homicides : « Je n'ai pas étudié spécialement la question mais je crois que c'est un point de détail de l'histoire de la Deuxième Guerre Mondiale"

Quant à Marine elle joue les prudes dans le langage mais s’affiche avec des néo nazis et les exemples sont nombreux, fréquentent des partis ou des hommes politiques résolument fascistes et dispose dans son parti de sympathisants qui le revendiquent jusqu’à son pote de fac qui lui assure sa propagande sur les médias et les raisons sociaux. (voir En quête d’actualité du 28-5-2014 sur France 2).Objectivement, le Fn n’est pas fasciste mais sa Présidente travaille dans son environnement et avec certains sympathisants fascistes.

 

Les techniques d’endoctrinement  communes au père et à la fille :

 

-la manipulation des chiffres, lesquels sont constamment lancés sans citer leurs sources, ce qui désarçonne l’interlocuteur, la preuve vivante étant le coût massif des immigrés, sans aborder objectivement leurs ressources apportées au PIB, de sorte que le solde net est positif.

-l’amalgame : des faits isolés deviennent des généralités. Ainsi, des actes de corruption valent un qualificatif de « tous pourris » de la classe politique. Un fait divers de l’intégrisme entraîne l’impossibilité de lier l’islam à la République.

-le syllogisme : il y a des immigrés, nombreux sont issus de l’islam, donc les immigrés de l’islam sont trop nombreux.

-République et non l’extrême droite : sauf que ce parti est pétainiste, avec le culte de son chef, protecteur du peuple, face à une mondialisation qui doit nous replier vers une forteresse patriotique, une France forte, capable de refuser les droits de l’homme et le combat mémoriel de l’esclavage.

La seule chose qu’on puisse reconnaître à la fille porte sur sa désolidarisation envers la négation de la Schoah, simple divergence de génération.

Mais génétiquement, ils sont parfaitement semblables, dangereux chacun à leur manière.(exemples de leur approche sur l’homosexualité , l’IVG, le statut de la femme)

Lui d’avoir été soupçonné d’avoir torturé en Algérie, elle de vouloir mener la vie dure à ceux qui ne marcheront pas dans ses pas (musulmans, minorités, l’opposition).

Marine Le Pen "adapte le langage du front et le programme du front aux temps modernes et avec son tempérament de jeune femme", explique  le père à BFMTV, en ajoutant « que les fondamentaux restent intacts ».

Le pouvoir autoritaire est la cible.

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.