L'Europe des extrêmes:la France en pole position

L'état de l'extrême droite en Europe, et la France est leader.

25% France, 23% Danemark, 22% Royaume-Uni, 20% Autriche, 15% Hongrie, 13% Finlande, 12% Grèce.

Le Front National en nombre de votants c'est:

 Présidentielles 1988 : 4,3 millions

 Présidentielles 1995 : 4,5 millions

 Présidentielles 2002 : 4,8 millions

 Présidentielles 2007 : 3,8 millions

 Présidentielles 2012 : 6,4 millions

 Européennes 2014: environ 5,2 millions (pour 46 millions d'inscrits)

 Alors pourquoi les médias assènent l’idée d’une "poussée du FN", le "premier parti de France «alors qu’il constitue en réalité 10,5% de votants ? Les partis politiques mais les médias sont grandement responsables en accordant autant d’audience à Marine Le Pen, ce qui lui permet de développer son culte de la personnalité et répandre ses inepties économiques ou monétaires ,sa haine et sa préférence nationale.

Rappelons-nous l’époque où son père intentait des procès d’intention aux médias, car s’estimant interdit d’audience. Comme je l’écris dans mon livre « Extrêmement adroite », elle sait intelligemment utiliser les réseaux sociaux, avec son pote de fac facho et sulfureux, qui lui concocte sa propagande.

Elle est pourtant et génétiquement la même que son père, aussi raciste, à telle enseigne que l’UKIP parti d’extrême droite anglais, refuse une alliance avec le FN jugé trop raciste.Elle a concocté un statut des femmes que je révèle dans mon livre, qui ne donnerait pas envie aux femmes émancipées de lui mettre un bulletin dans l’urne. 

Les jeunes, les ouvriers et les employés, la main d’œuvre peu qualifiée travaillant dans les petites entreprises du secteur privé et les immigrés sont en première ligne et les premières victimes de la crise.

Bizarrement, hors les immigrés, ils sont les électeurs du Front National. Et si le cœur de la crise se trouvait là avec ce chômage massif ?

Quand on pense que 73 % des jeunes de moins de 35 ans ont été abstentionnistes, on comprend mieux où se localise le mal français.

C’est avant tout un cap nouveau qu’il faut se fixer pour redonner l’espérance ou comme l’exprime le parti «  Nouvelle Donne » pour reprendre la main. Car le cap de bonne espérance Hollandiste nous conduit dans le mur et on peut s’interroger à quoi joue la gauche pour entretenir la machine à perdre. Une cohabitation pour discréditer la droite et ainsi se représenter en 2017 ?

L’une des solutions en l’état peut consister à donner un véritable temps de parole, au niveau du CSA, à des petits partis, pour leur permettre de se développer.

Nouvelle Donne a assigné le CSA dans ce sens. Il a réalisé sans l’aide des médias 3,1% après 6 mois d’existence. Lui donner la parole peut lui permettre d’accueillir des désœuvrés du FN, de la droite, de la gauche, d’EELV. Petit poisson deviendra grand, pourvu que les électeurs lui prêtent vie .A travers ses mesures concrètes et parfois immédiatement applicables, ses leaders ne seront pas issus du sérail, mais du monde citoyen, astreints à 2 mandats, pas plus. Un autre rapport avec la politique, qui plait beaucoup aux jeunes.

Hormis le FN, avez-vous remarqué que tous les grands partis s’effondrent et qu’un petit parti a grandi (de 1% dans les sondages à 2,9 %) ?Un parti de l’espérance face à tant de séismes.

Oui 3 ans, voire 8 ans, c’est le temps nécessaire à une reconstruction pour reprendre la main

Oui le chemin sera long, mais regardons les pays qui vont mieux, il est préférable de relever la tête vers le cap de bonne espérance, que se résigner dans le fatalisme, voire pire ,l’aventure et ses dangers .

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.