NATIXIS: la justice saisie par l'UFC Que choisir...

Mes commentaires à l'article de Laurent MAUDUIT "Tempête sur la banque NATIXIS"

I  La justice sera saisie? Elle désignera un expert  Alain ABERGEL président de la CNEACT; il connait bien le dossier BPCE; c'est lui qui a réalisé le commissariat aux apports de cette merveilleuse fusion. Cet expert a beaucoup de bon sens...et de nombreux amis dans les hautes sphères judiciaires; tous les ans il les invite à la cantine du BRISTOL pour un dîner toujours très convivial. L'an passé, le premier président de la Cour de cassation était absent; peut-être parce que la section funéraire de la chambre criminelle n'avait pas encore enterré le dossier des falsifications d'Alain ABERGEL dans l'affaire des fausses factures des centres de gestion de Troyes; l'arrêt d'enterrement n°4488, faute de moyens pour empêcher ce crime judiciaire, a été rendu le 28 octobre 2015. Il est consultable sur mon blog La mare de Troyes dans le club de Médiapart. Alain ABERGEL a une plume magique; un redressement fiscal  avec pénalités de mauvaise foi maintenu par Bercy devient un REDRESSEMENT ABANDONNE; les preuves sont publiées également dans "La mare de Troyes"...

II Confucius a dit: "Le fruit pourri finit par tomber de l'arbre"

Il aurait du préciser que si on secoue l'arbre, le fruit pourri tombe plus vite...

Votre article est excellent, Monsieur Mauduit, mais il faudrait secouer l'arbre un peu plus fort, notamment en dénonçant la corruption judiciaire. La justice manque de moyens? Rien n'est plus faux, il suffirait qu'elle cesse de soutenir la délinquance  en col blanc et qu'elle condamne ces fossoyeurs de l'économie et de la république. Dans votre club, j'essaie de secouer l'arbre mais je ne peux pas y arriver seul...

Il faut faire tomber des toques pourries...

A votre disposition...

Bonne journée! 

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.