enquête de Laurent Mauduit

Vais je conserver mon abonnement à MEDIAPART ? Je m'interroge à la lecture des "bonnes pages " de Laurent Mauduit . Il semble qu'un nouveau style est en train de s'instaurer après le livre de Valérie T. Nous entrons dans l'ère du discrédit . Laurent MAUDUIT a milité à l'OCI et manifestement a gardé quelques rancoeurs à l'égard de ses anciens "camarades". Pour avoir milité quant à moi au PSU à cette époque, je me souviens des pratiques de ces militants à l'époque, dogmatiques, sectaires allant jusqu'à utiliser la violence physique à l'encontre de leurs contradicteurs. Nous menions à l'époque des actions unitaires contre les fascistes, pour la défense des travailleurs immigrés, contre l'implantation de centrales nucléaires, en soutien à l'occupation de logements vides, etc ... souvent avec des militants de la LCR, de l'OCT, des Amis de la Terre, la FASTI , parfois le PS ou le PC.  Mais l'OCI, jamais !

de fait je retrouve un peu le ton "donneur de leçons' dans ces bonnes feuilles et pour avoir commencé à militer à 17 ans en créant un Comité Chili au lycée, j'ignorais qu'il fallait désormais une légitimité universitaire ou professionnelle pour militer dans un parti, pour y défendre des idées et y  porter des valeurs.  On peut critiquer VALLS mais on doit au moins lui reconnaître une continuité idéologique : il défend pour la France le projet de Tony BLAIR . Ce n'est pas le mien mais au moins reconnaissons qu'il a de la suite dans les idées. Aucune légitimité politique ? il a quand même été élu maire et député .  A ce compte là, J.L. MELENCHON devrait arrêter de s'exprimer lui qui a toujours refusé de s'engager sur ce terrain.

Qu'apporte de plus pour la compréhension de la crise actuelle de savoir que MV aurait spontanément adhéré à l'UNEF I.D "avant d'être étudiant  et que s'il venait , c'est qu'il était envoyé mais par qui , on ne sait pas etc etc ....  je vois que la thématique "complotiste" n'est pas réservée uniquement à l'extrême -droite.

Quant à accuser LE GUEN d'avoir été au GUD au détour d'une phrase sans donner le moindre élément de  preuve me semble scandaleux quant au procédé journalistique.

Dernier point : quand on porte des accusations de ce type, il faut alors être très précis et rigoureux sur l'ensemble du texte. Je ne connais pas l'UNEF , mais j'ai bien connu le MAS - Mouvement d'action Syndicale - qui voulait être la "branche étudiante de la CFDT. Au départ ce sont les étudiants PSU et quelques socialistes rocardiens qui ont porté ce projet torpillé par l'adhésion massive de la LCR qui décide de se rallier au syndicalisme étudiant après les grèves de 1976 contre le projet SAUNIER SEITE. Puis ce fut la fusion avec l'UNEF ID mais c'est une autre histoire

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.