De l'immoralité du nucléaire et autres énergies fossiles.

Le nucléaire est immoral car le laps de temps de son intérêt pour la société est complètement disproportionné du temps des inconvénients qu'il engendre.

Il en va de même pour les énergies fossiles et l'effet de serre.

Pour maintenir son niveau de confort, notre génération prend des décisions qui ont des incidences irréversibles et négatives pour les autres générations...

Le coté irréversible des choix suffit pour être immoral.

Une génération n'a pas le droit de faire des choix qui impliquent définitivement les générations futures.

L’irréversibilité n'est jamais une obligation, c'est toujours le choix de la facilité à court terme.

On peut et on doit, pour des raisons morales, construire notre société sur du renouvelable pour l'énergie et du recyclage pour les produits, en d'autres termes sur une économie circulaire.

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.