Rwanda : Alléger la pénibilité au travail augmente la production

A cette occasion de la journée internationale du Travail au Rwanda, moi-même et le parti PPDR en cours de formation, nous aimerions rappeler le gouvernement ce qui suit :

Emblême du parti PPDR en cours de formation Emblême du parti PPDR en cours de formation
La loi relative au travail devrait être régulièrement actualisée et les mesures administratives et politiques devraient converger sur le principe selon lequel alléger la pénibilité du travail augmente la production.

Dans ce cadre,

Le travail payé à la journée doit être remplacé par le travail payé à l’heure travaillée

Réduire les heures de travail réglementaire en dessous de 8 h  par jour ; au-delà, payer double

Organiser le transport public aux heures de pointes pour éliminer les attentes longues, les queues interminables dans des gares

Supprimer les taxes sur les parapluies et les imperméables, afin que plus personne ne prétexte son absence ou son retard au travail à cause de la pluie

Réduire le nombre de congés payés par an, en supprimant surtout l’abus des ponts

Organiser le travail des agents domestiques pour mettre fin à l’exploitation des mineures et aux formes d’esclavage, ainsi que faire profiter le trésor public des taxes sur les salaires

Introduire une contribution sociale généralisée sur les salaires et les revenus destinés à financer l’éducation de nos enfants

Quant aux travail à l’étranger, l’Etat devrait tout faire pour promouvoir l’exportation de la main-d’œuvre rwandaise dans des pays étrangers, quitte à revoir tout son système de coopération internationale. Toutefois, les Rwandais seraient invités aussi à revoir la mentalité selon laquelle l’étranger est un mauvais endroit, mais que l’étranger est une opportunité.

Merci et bonne fête du travail à tous

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.