philippe Waeselynck-2
Abonné·e de Mediapart

7 Billets

0 Édition

Billet de blog 21 mars 2020

philippe Waeselynck-2
Abonné·e de Mediapart

"L'immense majorité des transmissions n'est pas arrêtée par les masques"

philippe Waeselynck-2
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

J'en ai marre de voir et d'entendre ce message subliminal:

L'immense majorité des transmissions n'est pas arrêtée par les masques

Voyons, voyons....

Bien évidemment, ce message n'est adressé qu'à la plèbe, pas aux soignants, ni à tous ceux qui ont besoin des masques pour se protéger.

Il s'agit de dire que l'immense majorité des transmissions du COVID-19 n'est pas arrêtée par les masques.

je ne reviendrai pas sur le manque de masques et la pauvreté de Véran lorsqu'il a été obligé d'avouer que les médecins de ville n'auraient que quelques masques délivrés par les pharmacies. Outre le fait que ces masques ne sont pas solides, que les coutures des élastiques ne tiennent pas, la question se pose de savoir si ces masques servent à quelque chose?

 Cette allégation répétée jusqu'à plus soif est-elle vraie?

La première question que l'on peut se poser c'est est-ce que cette allégation dépend du contexte?

Si vous êtes seul chez vous ou dans une voiture avec un masque sur la bouche et le nez, il est clair que ce masque est d'une utilité douteuse, voire inutile.

Qu'en est-il si vous vous déplacez chez le boulanger par exemple?

Même s'il n'y a que 2 ou 3 personnes, même si tous essaient de garder la  distance réglementaire, malheureusement, au moment où la personne paie, ou lorsque la personne sort, il y a des moments où la distance réglementaire n'est plus respectée.

Conséquemment, si vous n'avez pas de masque, il est possible que quelques postillons se dirigent vers vous ou l'inverse, si aucun des 2 n'a de masque.

Par contre, si les 2 ont un masque, aucun ne pourra envoyer de postillons et aura moins de chances de se trouver mouillé par l'autre...

Mon épouse est allée ce midi chercher le pain, avec un masque que j'ai fabriqué et cousu.

Elle ne l'a mis qu'en rentrant dans la dite boulangerie.

Bien évidemment, une personne bien intentionnée lui a fait remarquer que son masque ne servait à rien et n'a pu s'empêcher de dire qu'il était médecin.

Mon épouse lui a répondu en lui expliquant que lorsqu'elle parlait, elle ouvrait la bouche et que des postillons s'en allaient tranquillement, que son masque protégeait les autres.

Le médecin a alors sorti l'argument qui tue:"Les masques sont réservés pour les personnels soignants".

 Mon épouse lui a dit "Cher confrère, où exercez-vous".

L'autre " Je suis médecin contrôleur de la sécu"....

Bref, un discours entre 2 sourds....

Pour en revenir à nos moutons, moi, naïf comme tout, je croyais contrairement à Véran que les masques arrêtaient l'immense majorité des transmissions surtout par les FFP2.

Certes, je veux bien que les masques chirurgicaux n'arrêtent pas grand chose, mais dans ce cas, il faudra que Véran explique pourquoi l'immense majorité des médecins libéraux se protège avec ces masques chirurgicaux, qui selon Véran, n'arrête pas l'immense majorité des transmissions. 

C'est exactement ce que font les généralistes: Ils mettent un masque chirurgical et en donnent un au patient.

Donc, à moins que Véran ne puisse dire ce même message abstrus et abscons aux Médecins généralistes, il ferait mieux de la boucler....

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal
Affaire Kohler : le secrétaire général de l’Élysée est mis en examen
Le bras droit du chef de l’Etat a été mis en examen pour « prise illégale d’intérêts » et placé sous le statut de témoin assisté pour « trafic d’influence », pour avoir caché ses liens familiaux avec le groupe de transport MSC et être intervenu à de multiples reprises en sa faveur. L’Élysée a mis tout en œuvre pour enterrer le dossier.
par Martine Orange
Journal
Guerre en Ukraine : des Français collaborent avec la « justice » de Poutine
Depuis le lancement de l’invasion de l’Ukraine, plusieurs militants français d’extrême droite fabriquent des preuves de crimes de guerre ukrainiens pour un faux tribunal russe.
par Elie Guckert
Journal — Afrique
Burkina Faso : récit d’un putsch sur fond de rejet de la France
Huit mois après avoir pris le pouvoir par la force, le lieutenant-colonel Damiba a été déchu à son tour. Les « néo-putschistes » et des activistes l’ont présenté comme le suppôt de la France afin de mobiliser la jeunesse. Sans cela, ils ne seraient peut-être jamais arrivés à leurs fins.
par Rémi Carayol
Journal
Comment l’exportation de lait et de viande « bas de gamme » démultiplie la catastrophe écologique
Dans un rapport publié mardi 4 octobre, Greenpeace, Oxfam et Réseau Action Climat analysent les conséquences de l’élevage français destiné au marché international. Un désastre environnemental et une concurrence déloyale pour les pays importateurs.
par Amélie Poinssot

La sélection du Club

Billet de blog
Appelons un chat un chat !
La révolte qui secoue l'Iran est multi-facettes et englobante. Bourrée de jeunesse et multiethnique, féminine et féministe, libertaire et anti-cléricale. En un mot moderne ! Alors évitons de la réduire à l'une de ces facettes. Soyons aux côtés des iranien.nes. Participons à la marche solidaire, dimanche 2 octobre à 15h - Place de la République.
par moineau persan
Billet de blog
Voix d'Iran - « Poussez ! »
À ce stade, même s'il ne reste plus aucun manifestant en vie d'ici demain soir, même si personne ne lève le poing le lendemain, notre vérité prévaudra, car ce moment est arrivé, où il faut faire le choix, de « prendre ou non les armes contre une mer de tourments ».
par sirine.alkonost
Billet de blog
Iran - Pour tous les « pour »
Les messages s'empilent, les mots se chevauchent, les arrestations et les morts s'accumulent, je ne traduis pas assez vite les messages qui me parviennent. En voici un... Lisez, partagez s'il vous plaît, c'est maintenant que tout se joue.
par sirine.alkonost
Billet de blog
Dernier message de Téhéran
Depuis des années, mon quotidien intime est fait de fils invisibles tendus entre Paris et Téhéran. Ces fils ont toujours été ténus - du temps de Yahoo et AOL déjà, remplacés depuis par Whatsapp, Signal, etc. Depuis les manifestations qui ont suivi la mort de Mahsa, ces fils se sont, un à un, brisés. Mais juste avant le black out, j'avais reçu ce courrier, écrit pour vous, lecteurs de France.
par sirine.alkonost