Les cachotteries de Philippe et V2ran

Il semble que la diminution du nombre de cas se produise simultanément dans plusieurs pays d'Europe n'ayant pas commencé leur confinement en même temps.

Il est donc possible qu'un pic ait lieu dans les prochains jours.

Cela signifierait que le Gvt savait le nombre de personnes atteintes du virus et s'est bien gardé 'en faire part aux Français.

En effet, pour qu'un pic ait lieu "naturellement" dans le cadre d'une épidémie, il faut que le nombre de personnes atteintes soit de l'ordre de 10 à 15 millions de personnes pour la France.

Aucune donnée sur l'évolution du nombre de cas déclarés, du nombre de cas graves, du nombre de décès ne permettait de savoir l'évolution à 5/6 jours, et ce d'autant plus, au vu de ce qui se passe en Italie et en Espagne.

Je me doute bien que le Gvt a à sa disposition des scientifiques capables d'utiliser des modèles sophistiqués,  mais s'il appert que le Gvt savait à peu près le nombre de personnes atteintes, cela risque de nous faire voir cette épidémie sous un autre oeil....

Il n'y a qu'avec les résultats d'aujourd'hui que l'on peut se douter d'un pic dans les jours à venir, sauf à avoir à sa disposition un modèle ET le nombre de personnes atteintes au départ.

 

casgraves-29-mars

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.