La voie du milieu

La voie du milieu est une voie difficile, exigeante.

Elle est difficile, car il ne faut pas en faire trop ni trop peu.

Il faut se concentrer sur le monde des idées, mais aussi s'immerger dans le monde terrestre.

Accepter la gravité et rechercher la lumière.

Ne pas se laisser abuser, revenir avec constance sur la voie, avec perspicacité, avec volonté, avec détermination, avec discernement.

Je vais mettre en avant deux personnes qui, à mon sens, en sont proches: Segesta3756 et Marielle Billy.

Toutes deux, dans des registres différents creusent inlassablement cette voie du milieu, même si de temps en temps, on peut sentir comme une exaspération, vite remisée pour revenir à l'essence des problèmes, quitte à prendre de temps en temps une position inusuelle  pour faire bouger des gravités, sur l'éthique, sur l'Ukraine, sur le monde, sur la vie en commun.

Dans ce monde fou et en perte de repères, ce monde de phile et de phobe,  ces deux femmes méritent bien cet éclairage.

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.