Comme aux plus belles heures

Comme aux plus belles heures d’une France collaborationniste, le ministre de l’Intérieur nous pond, deux jours après l’attentat de Nice, une proposition que les Français ne pourront pas refuser...

 

UN ESPION AU LOUVRE © PAJ UN ESPION AU LOUVRE © PAJ

 

Aux Plus Belles Heures

 

Comme aux plus belles heures d’une France collaborationniste, le ministre de l’Intérieur nous pond, deux jours après l’attentat de Nice, une proposition que les Français ne pourront pas refuser, et qui les réunira de la gauche à l’extrême droite, la création d’une milice pour lutter contre le terrorisme islamiste, car aujourd’hui, c’est officiel, islam = terrorisme, la question ne se pose plus, l’ennemi est pointé du doigt, défini et nommé, il est donc le parfait bouc émissaire.

Doit-on rappeler que les personnes assassinées avec méthode à Alep en Syrie, en Irak et en Libye, sont toutes musulmanes et exécutées par d’autres musulmans, eux-mêmes au service des États-Unis, des forces de la coalition, et d’une autre grande puissance que je ne nommerais pas pour ne pas vexer une communauté religieuse très tatillonne et supportant mal la vérité factuelle.

M. Cazeneuve a-t-il la compétence de créer et d’organiser une milice en deux jours lorsque nous connaissons les lenteurs administratives en France, on s’étonne d’une telle proposition déjà murement réfléchie par une oligarchie complice et malveillante en si peu de temps, murement réfléchie avant même l’attentat de Nice, de toute évidence. Une milice volontaire pour ne pas avoir à la rémunérer, ah, ils sont forts ces socialistes, ils mettent en pratique la Loi Macron et El Khomery d'office, sur la base du volontariat, donc, si les français peuvent faire ce travail de milicien gratuitement, ils peuvent en faire d'autres, c'est le Medef qui va être content et surtout, E. Macron, le nouvel esclavagiste socialiste et son camarade Y. Gattaz, qui atendaient ce moment avec impatience.

Hé bien, grace aux islamistes, le moment du travail gratuit est arrivé en France ! Fallait-il pour cela tuer 84 personnes à Nice ?

À présent, si d’un côté, nous, citoyens, sommes appelés à grossir les rangs d’une milice accueillant tous les volontaires bien disposés à régler leur compte à des terroristes musulmans sans distinction, je souhaiterais que le ministre de l’Intérieur m’explique, comme je l’ai déjà indiqué dans mon dernier article, pourquoi ce gouvernement si concerné par le terrorisme islamiste, accueille en offrant le statut de réfugié politique un assassin notoire d’Al Qaïda, son numéro 2 en l’occurrence, Abdul Tlass, assassin, boucher, cannibale et qui ose se prétendre musulman, lui qui a mangé de l’homme lors d’un repas accompagné de ses amis assassins, le tout immortalisé et diffusé sur les réseaux salafistes du monde entier.

Il fallait bien pour cela, immortaliser le monstre pour semer la terreur dans le cœur du moindre opposant et même du simple sympathisant qui aurait la mauvaise idée de trahir les barbares pour rejoindre l’humanité.

Ce monstre responsable des pires atrocités, nous le voyons désormais en France, photographié en souriant avec un journaliste algérien sunnite wahhabite au service des Saoudiens et d’Al-Qaïda. Une belle brochette d’assassins notoires, l’un, le bras assassin agissant, l’autre, polluant les esprits intellectuellement.

Notre gouvernement prétend lutter contre l’islam radical et il accueille en toute bienveillance son prince criminel pour le loger et le nourrir comme un enfant d’une nation étrangère dans le besoin et pour le laisser libre de communiquer et de monter tous les attentats qu’il souhaite dans le pays qui l’entretien, car une telle engeance ne va certainement pas participer à l’effort national, non, sa mission est de détruire les mécréants que nous sommes et de tout faire pour instaurer le qualifiât, avec l’aide, bien entendu, des autorités socialistes et politiques de notre pays, qui favorisent l’installation constante de mosquées sur notre territoire en détruisant comme le font les francs-maçons depuis la révolution de 1789, l’église chrétienne. Si d’un côté nous devons respecter la foi musulmane pourquoi ne pas en faire autant pour la foi chrétienne ?

Cela correspond à un agenda de ce Nouvel Ordre qui impose un culte en s’opposant volontairement au culte prédominant d’une nation pour opposer la nation entre elle. Le philosophe Proudhon illustrait cette devise latine :

- « Divide et impera », divise, et tu régneras, divise, et tu deviendras riche, divise, et tu tromperas les hommes, et tu éblouiras leur raison, et tu te moqueras de la justice[1], n’a jamais été autant d’actualité.

Alors, M. Cazeneuve, qu’avez-vous à répondre aux Français sur la présence de ce terroriste renommé Abdul Tlass en France, ainsi que de nombreux autres du même acabit ?

Quel est ce double discours du PS face à notre nation en deuil ?

Pouvons-nous encore faire confiance à une oligarchie qui se moque de son peuple et qui ne cesse de l’humilier de toutes les manières possibles et imaginables ?

Et le ministre de l’Intérieur, copie conforme du précédent, se fiche littéralement du peuple en lui proposant, en échange d’une petite formation, de devenir milicien armé et agissant au nom de l’État ?

Tant que toute la lumière n’a pas été faite sur les attentats depuis « Charlie », il me semble quelque peu surprenant et prématuré de se lancer dans une telle croisade contre des ennemis invisibles « officiellement » qui servent les intérêts de notre État au détriment de ceux du peuple français.  Tant que nos hommes politiques tiendront des discours imbéciles et mensongers, nous ne pourrons pas leur faire confiance dans ce type d’intention, faussement au service de la nation.

Dernièrement, l’ancien premier ministre de F. Hollande que je ne nommerais pas pour ne pas permettre à son nom de briller dans nos esprits, faisait une déclaration dont le niveau de crétinerie dépassait la raison, en prétendant que les troupes de Bashar El Assad étaient les troupes assiégeantes en Syrie. Les troupes du gouvernement officiel de la Syrie sont les troupes assiégeantes, ou les troupes assiégées par les armées de la Coalition, et par les groupes terroristes islamistes appelés rebelles, d’Al Qaïda, Al Nosra, DAESH ?

C’est comme de dire que l’armée française qui ne sert à rien en matière de protection du peuple français en France, serait la troupe assiégeante en France.

Le monde entier sait que c’est faux, mais ce gouvernement PS et ses amis répandent le mensonge pour le faire passer pour une vérité et pour justifier leurs mauvaises actions en Syrie, et il faudrait encore leur faire confiance ? Toute à l’image de la « grandiose » réaction du chef de l’État après le massacre de Nice, intensifier les frappes en Syrie contre Bachar El Assad ? Tout comme après le 11 septembre, il fallait attaquer Saddam Hussein, prétendu responsable de cet acte terroriste odieux. Mais ce mauvais président nous prend vraiment pour des imbéciles, où est-il celui pour lequel il nous prend ? Et c’est celui-là que nous avons choisi pour nous gouverner ?

Mais, si le peuple est incapable le destituer pour toutes ses erreurs et ses actions contre l’intérêt national, et si Dieu existe, qu’il nous vienne en aide, qu’il nous débarrasse de cette clique d’incompétents avant que la France ne sombre sous les assassinats de masse comme au Moyen-Orient, et ne fasse de la première démocratie du monde, la plus intense dictature jamais connue en Europe après le IIIe Reich.

J’en profite pour lancer un appel à nos frères musulmans pour qu’ils choisissent leur camp, celui de la liberté, car ils seront visés comme les autres, les terroristes prennent le prétexte de l’Islam pour justifier leurs actions, ce ne sont que des assassins qui se fichent de savoir si l’on est musulman ou pas, seul le massacre compte, il y en a assez au moyen-orient chaque jour pour le constater.

L’islam est désormais un excellent prétexte pour justifier les horreurs politiques et la suppression du processus démocratique, et toutes les factions terroristes des partis politiques actuels, je ne puis les nommer autrement, se rangent du même côté, celui de la suppression de notre démocratie, nous devons en prendre conscience si nous ne voulons pas que des catastrophes comme celle de Nice se reproduisent.

À présent, circule sur internet, une prédiction d’Alain Soral, selon laquelle il avait prédit un attentat d’envergure après l’Euro, mais tous les analystes l’avaient, l’ont envisagé, c’est d’une logique enfantine pour celui qui étudie la volonté d’un gouvernement qui a déjà perdu les élections et qui a besoin de se faire aimer en se faisant passer pour un défenseur plus que pour un organisateur. Cessons la naïveté et la crétinerie de base et ouvrez les yeux sur la réalité et non pas sur l’apparence d’une réalité fabriquée par des élites aux abois.

Nous avons vu avec quel empressement les politiques se sont jetés comme des vautours sur les cadavres encore chauds pour s’attirer la sympathie des souffrants, nous avons constaté à quelle vitesse notre président a prolongé l’État d’Urgence, comme dans une préméditation sublime de détruire notre démocratie pour qu’il instaure son autocratie.

Les victimes collatérales ne font pleurer que les familles, alors que d’autres, ceux qui gouvernent comme Pilate, s’en lavent les mains en se donnant des tapes dans le dos, s’auto congratulant de la bonne marche de leur plan satanique.

Quitte à monter une milice, nous devrions monter une milice citoyenne pour chasser de l’Élysée tous les traitres à la patrie qui ont organisé et fomenté des attentats pour détruire la démocratie de notre pays, et qui nous pointent du doigt les bourreaux choisis et déterminés par ces politiques qui sont tellement lamentables, qu’ils font tout pour déclencher les antagonismes et une guerre civile entre les musulmans de France et les « Français ».

J’écoutais ce matin la vidéo d’un juste crétin qui se prenait pour un messie en déclarant qu’il fallait en fait agir contre tous les Arabes, en prenant le risque de commettre des erreurs et les virer à coup de pompe dans le cul, hors de France, et il pensait ce génie, régler le problème du terrorisme en France. Il avait de toute évidence tout compris et devrait peut-être cesser de jouer à la «guéguerre» avec ses Playmobil pour se plonger dans la réalité et comprendre que le terrorisme n’existe pas sans l’État. Mais à ce que je sache, des musulmans français sont également au nombre des 84 victimes de Nice, tuées par un ou plusieurs prétendus musulmans :

 - « Ne tuez pas la personne humaine, car Allah l’a déclarée sacrée. » (Coran, VI,151.)

- « Ils craignent le seigneur qui est au-dessus et font ce qu’il leur ordonne de faire. » (Coran, Sourate XVI, AN- NAHL, 50)

Où est-il marqué dans le Coran qu’il fallait tuer 84 personnes hommes, femmes et enfants à Nice ? Où est-il inscrit qu’il faut violer les femmes, les égorger et trancher la tête des enfants ? Tout ceci n’est qu’interprétation perverse de malades mentaux au service d’engeances diaboliques manipulatrices et le pire, est que la plupart de ces tueurs, ces assassins ne connaissent rien au Coran, à part quelques sourates apprises par cœur.

En dehors de cela, nous devons également admettre que les auteurs de l’attentat sont tout de même et se prétendent musulmans, c’est un fait, et qu’il y a dans cette communauté des êtres faibles et des assassins manipulés par des personnes plus intelligentes que ces petits assassins qui n’ont aucun repère, ni aucune réflexion intelligentes. Ces êtres malfaisants jouent sur la corde sensible des musulmans en attisant la haine et la colère contre tous ceux qui ne le sont pas, et sans la moindre tolérance, ils font des amalgames, mélangent la situation sociale à la situation religieuse, ils mélangent tout, au point que le musulman se prend pour un exécutant du prophète au temps du prophète, sauf que c’était il y a 1 400 ans et que tous les musulmans qui agissent ainsi, ont malheureusement 1 400 ans de retard mental, culturel et social.

Qui a construit l’Empire ottoman musulman, soyons objectifs, les Arméniens, les Kurdes, les juifs, tous les gens éduqués ont fait de la Turquie une des cultures les plus puissantes du Moyen-Orient durant des siècles. Qui a mené les armées arabes à la reconquête de Jérusalem, un kurde, Saladin. Les Turcs n’ont jamais eu de problèmes avec les juifs, tout musulman qu’ils furent, ah, ils ont eu un problème avec les Arméniens, qui vivent aujourd’hui très bien en Iran, comme les juifs et les chrétiens.

Ah, c’est compliqué n’est-ce pas ? Pourquoi certains musulmans vivent en paix avec différentes communautés religieuses et pas d’autres ?

Il faut pour cela faire un retour historique et s’apercevoir que les sunnites wahhabites qui à l’origine ont été méthodiquement éliminés ont été réveillés par les Anglais qui leur ont donné une nouvelle naissance grasse aux ressources du pétrole, pour les opposer aux autres, c’est une vision purement politique de l’islam. Car, même si l’on nous parle d’islamophobie, celle-ci commence déjà au cœur de l’islam et nous le constatons déjà avec les massacres quotidiens au Moyen-Orient ou des musulmans assassinent d’autres musulmans.

Alors, nous devons redéfinir le terme d’islamiste et d’islam et ne pas faire d’amalgame comme nous l’impose le gouvernement PS.

À chaque crime de foule, des monstres d’ici ou d’ailleurs se nourrissent de ces énergies du malheur, ces mêmes monstres qui jouissent de nous voir, nous humains, souffrir, car comme en amour, notre ADN dégage une lumière divine de notre corps, notre colère, notre haine et notre désespoir en dégagent une autre dont les puissances du mal se délectent, elles s’en nourrissent, comme nous d’un repas.

Imaginez un instant des êtres qui jouissent de la souffrance humaine, qui boivent notre substance émotionnelle, celle que nous dégageons dans l’horreur et dont il se repaissent. Vous pensez que c’est du délire, je ne vous blâme pas, mais ces êtres existent et vivent plus près de nous que vous ne l’imaginez. J’ai conscience que ce discours puisse sembler obscur ou même abscons après une analyse si pragmatique, mais nous devons comprendre que dans cette matrice dans laquelle nous vivons, les êtres humains sont maintenus prisonniers pour servir de nourriture à des espèces étrangères qui se délectent à la fois de nos émotions, à la fois de notre chair, c’est pourquoi celles-ci sont systématiquement à l’origine des crimes et génocides humains, c’est la récolte, la moisson des dieux, ce sont les mêmes qui manipulent ces pauvres crétins d'assassins qui croient obéir à des ordres que dieu n'a jamais donné. Il est si puissant qu'il n'a ps besoin des hommes pour réaliser ses dessins.

Quelles preuves ai-je de tout cela, aucune, je me livre à une pure spéculation peut-être délirante pour une majorité, et qui parlent à une minorité à laquelle j’appartiens. Non je ne suis pas fou pour penser que la chose serait possible, je mêle des éléments factuels entre eux pour parvenir à ce type de conclusion, et comme tout chercheur, je dresse des hypothèses contradictoires et contrariantes. Nous avons pu constater que l’homme est formaté pour penser de telle ou telle manière, étrangement, les peuples les plus pauvres ou encore primitifs, sont habitués à ce type de développement intellectuel, ils ne sont pas séparés des dieux, ou des démons qui vivent auprès d’eux au quotidien, ils côtoient l’horreur depuis des générations, alors que nous avons été habitués à penser avec un pragmatisme pseudo scientifique sensé représenter la vérité pour injustement nous éloigner de la réalité religieuse, primitive et sincère dans notre mode de pensée.

Comme chacun sait, nombre de mystères sont inexplicables, même par la science qui est le rempart qui sépare l’homme de son illusion. La science est une arme remarquable pour lutter contre les idées, et contre la philosophie qui est son ennemie jurée. La science, c’est le postulat, la philosophie, c’est le questionnement de la vérité déclarée déclamée par les sophistes, les seigneurs, les hommes au pouvoir, la remise en question. Donc, je remets en question la vérité officielle, car je ne puis me contenter de celle-ci qui m’oriente vers une fausse vérité qui convient à la majorité, faute de mieux, mais qui n’est ni universelle ni indiscutable.

 La mort des pauvres victimes de Nice est plus complexe qu’elle n’en a l’air, et la volonté des puissants de nous la présenter comme l’acte d’un forcené ou même d’un terroriste, ne dépassera pas le seuil de conscience de ceux vers qui cette vérité se destine. La réaction du gouvernement est tellement révélatrice de la manigance, nous prend-il vraiment tous pour des imbéciles ?

 La vérité est un acharnement constant de développement et de supposition, pas d’un statut délivré comme étant l’explication qui convient au plus grand nombre, comme le font Hollande, Valls et Cazeneuve.

 Des journalistes qui, depuis fort longtemps déjà ne font plus leur travail d’investigation, ils sont devenus l’organe de plus menteur qu’eux, qui, comme un ventriloque, leur fait dire ce qu’il veut au journal télévisé, ou dans la presse écrite. Non pardonnez-moi, je me trompe, en fait, ils font leur travail, celui que le Pouvoir leur impose de faire, s’ils souhaitent continuer à exercer leur maudite profession de menteurs et de manipulateurs et être payés grassement pour leurs mensonges ; ils ont vendu leur première âme en se disant que les autres les sauveront, mais dès que l’on vend son âme au diable on est perdu à jamais, car le poison de sa soumission s’immisce en profondeur, vendre son âme n’est pas un acte anodin.

 Étrangement, ce matin au café, deux hommes, deux inconnus se sont installés en terrasse, de type maghrébin, athlétique, entrainé, ils repéraient les lieux en se faisant passer pour des touristes, l’un d’eux m’observait étrangement et sans aucune raison, je suppose que la riposte contre les sonneurs d’alerte commence, qu’on se le dise.

 Je pense qu’il faut se mettre au vert quelque temps.

 Nous vivons une époque formidiable…

 

 


[1]http://tempsreel.nouvelobs.com/abc-lettres/proverbe-latin/divide-et-impera.html

 

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.