Parrainage républicain : J'ACCUSE

 

J'accuse © Pierre-Alain Reynaud - Café Républicain J'accuse © Pierre-Alain Reynaud - Café Républicain
Je m'insurge au nom de la démocratie et de la République française.

Comme le fit Emile Zola au moment de l'affaire Dreyfus, J'ACCUSE.

J'ACCUSE les représentants de la République, à commencer par le Chef de l'Etat et le Premier Ministre, les représentants de la Nation, députés et sénateurs, de rester totalement indifférents aux problèmes liés au parrainage des candidats à la présidence de la République.

J'ACCUSE tous les représentants des collectivités territoriales, notamment les maires et les maires délégués des communes associées, ainsi que les conseillers généraux des départements de ne pas vouloir jouer le jeu de la démocratie en apportant leur «parrainage » aux candidats secondaires qui s'expriment au nom de la France et de ses valeurs républicaines.

J'ACCUSE une certaine citoyenneté qui manifeste et s'insurge pour tout et pour rien, mais par contre ne réagit nullement quand il s'agit de défendre l'identité de la République et les droits légitimes de tout français désireux d'être présent dans la course aux présidentielles.

J'ACCUSE le laxisme quotidien d'un électorat qui souhaite changer la politique de la France, mais qui à contrario, cautionne par son silence un système destiné à imposer au Pays l'alternance permanente entre les partis de droite et de gauche, ce va-et-vient politique empêchant l'arrivée et le développement des idées nouvelles, et l'accession éventuelle au pouvoir des rénovateurs de la démocratie.

J'ACCUSE les méthodes politiques qui instaurent les inégalités entre les candidats, ceux qui sont considérés comme les « grands » et qui jouissent d'un énorme soutien médiatique, et ceux qui sont classés dans les « petits » qui sont délaissés, oubliés et pratiquement mis à l'index du débat politique, alors qu'ils représentent souvent les meilleurs postulants dans les idées qu'ils véhiculent et les projets qu'ils exposent.

 

Il est donc grand temps de changer un système qui n'a pas plus aucun sens aujourd'hui au niveau des valeurs démocratiques, et l'on ne peut qu'espérer maintenant la volonté d'un nouveau pouvoir politique désireux d'entreprendre une réforme profonde des procédures électorales, et tout spécialement celle portant sur l'élection du Président de la République, et sur la représentation des partis à l'Assemblée Nationale.

CONCLUSIONS

A l'heure où j'écris ces lignes, certains candidats ou candidates n'ont pas pu obtenir encore les 500 signatures indispensables à valider leur candidature.

Si ces candidats ou candidates ne pouvaient être présents au premier tour des élections présidentielles le 22 avril prochain, le Café Républicain et diverses associations républicaines viennent de décider d'un commun accord, à déposer un recours pour l'annulation de ces élections, pour irrégularité et discrimination démocratique et pour entrave aux principes fondamentaux permettant à tout citoyen de participer à une élection nationale en qualité de candidat.

 

Information complémentaire

Le parrainage des candidats à la présidence de la République n'a aucun rapport avec l'orientation politique. Un élu peut très bien « parrainer » une personne candidate, sans pour autant lui apporter son soutien public et son vote.

Le parrainage est uniquement un acte citoyen qui consiste à apporter d'une manière objective l'assistance républicaine à un candidat ou une candidate représentant une idée démocratique et (ou) un groupe d'électeurs potentiels.

Le parrainage reste une obligation pour tout élu lorsqu'elle lui est demandée, à moins qu'il puisse prouver que la démarche est purement fantaisiste ou antirépublicaine.

NB : Entre autres candidats ou candidates qui ont aujourd'hui des difficulté à rassembler les 500 signatures de parrainage sont : François Asselineau représentant l'UPR (Union Populaire Républicaine), Marine Le Pen représentant le FN (Front National), Corinne Lepage représentant Cap 21, Philippe Poutou représentant le NPA (Nouveau Parti Anticapitaliste), etc...

A noter que certaines personnalités politiques se sont résignées à ne pas être candidates à l'élection présidentielle, faute d'avoir la possibilité de recueillir la totalité des parrainages nécessaires.

Pierre-Alain Reynaud

Site internet : www.pierre-alain-reynaud.com 4

Co-Fondateur du Café Républicain

cafe.republicain@gmail.com

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.