pierre campia
Abonné·e de Mediapart

23 Billets

0 Édition

Billet de blog 22 août 2011

La servitude un prolongement dans le 21 eme siècle

Camus le dit dans l'homme révolté : "L'époque qui ose se dire la plus révoltée n'offre qu'à choisir que des conformismes. La vraie passion du 20 eme siècle, c'est la servitude" p.293. Son prolongement dans le 21eme siècle est annoncé malgré l'indignation espagnole, la révolte grecque ou les émeutes anglaises.

pierre campia
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Camus le dit dans l'homme révolté : "L'époque qui ose se dire la plus révoltée n'offre qu'à choisir que des conformismes. La vraie passion du 20 eme siècle, c'est la servitude" p.293. Son prolongement dans le 21eme siècle est annoncé malgré l'indignation espagnole, la révolte grecque ou les émeutes anglaises.

Notre soumission à la Norme se propage inexorablement dans l'ensemble de notre environnement " numérisé" quotidien et donne aux normatifs le terrain de jeu des plus stimulants pour le contrôle et l'obéissance. Nous sourions puisque nous sommes filmés, nous nous identifions puisque que nous sommes reconnaissables ( et reconnaissant de l'être). L'exaltation gagne les parlementaires à chaque session pour créer encore plus de fichiers qui s'entrecroisent pour identifier les allocataires, les bénéficaires, les demandeurs, les ayants droits, les exclus, les malades, les opposants et les abonnés du gaz qui auraient un gène déficient. Refuser un bracelet d'identification dans un camping, c'est signer une décharge de la responsabilité du gestionnaire et mettre en insécurité les autres campeurs. Refuser un bracelet d'identification à l'hopital , c'est signer une décharge et compromettre sa propre sécurité. Nous sommes tout aussi gourmands de l'instruction de listes informatisées qui nous classent, nous rangent par ordre de priorité, de mérite , comme client fidèle, comme consommateur assidu et éclairé, comme bénéficiaire du service après vente... et d'une remise exceptionnelle. Nous souhaitons plus de procédures, de contrôles, de trajectoires sécurisées, de vidéosurveillance, de barrières anti intrusion, de cartes personnalisées... Autant de chemins et d'objets qui garantissent notre servitude sociale. Nous sommes captifs, mieux capturés. Il faut pour se débattre dans la prison dorée des opérateurs téléphoniques savoir aujourd'hui résister en "desimlockant" pour ensuite"jailbreaker". La tyrannie de la norme bat son plein pour notre plus grand bien tant les contraintes qu'elle nous impose sont des ressources que nous vendent ses concepteurs.

"Il en est une seule que les hommes , je ne sais pourquoi, n'ont pas la force de désirer : c'est la liberté, bien si grand et si doux! Dès qu'elle est perdue, tous les maux s'ensuivent, et sans elle tous les autres biens, corrompus pas la servitude, perdent entièrement leur goût et leur saveur." La Boétie Discours sur la servitude volontaire 1546-1548

À la Une de Mediapart

Journal — États-Unis
Devant la Cour suprême, le désarroi des militantes pro-avortement
Sept ans presque jour pour jour après la légalisation du mariage gay par la Cour suprême des États-Unis, celle-ci a décidé de revenir sur un autre droit : l’accès à l’avortement. Devant l’institution, à Washington, la tristesse des militants pro-IVG a côtoyé la joie des opposants.
par Alexis Buisson
Journal
IVG : le grand bond en arrière des États-Unis
La Cour suprême états-unienne, à majorité conservatrice, a abrogé vendredi l’arrêt « Roe v. Wade » par six voix pour et trois contre. Il y a près de 50 ans, il avait fait de l’accès à l’IVG un droit constitutionnel. Cette décision n’est pas le fruit du hasard. Le mouvement anti-IVG tente depuis plusieurs décennies de verrouiller le système judiciaire en faisant nommer des juges conservateurs à des postes clefs, notamment à la Cour Suprême.
par Patricia Neves
Journal — Parlement
Grossesse ou mandat : l’Assemblée ne laisse pas le choix aux femmes
Rien ou presque n’est prévu si une députée doit siéger enceinte à l’Assemblée nationale. Alors que la parité a fléchi au Palais-Bourbon, le voile pudique jeté sur l’arrivée d’un enfant pour une parlementaire interroge la place que l’on accorde aux femmes dans la vie politique.
par Mathilde Goanec
Journal
Personnes transgenres exclues de la PMA : le Conseil constitutionnel appelé à statuer
Si la loi de bioéthique a ouvert la PMA aux couples de femmes et aux femmes seules, elle a exclu les personnes transgenres. D’après nos informations, une association qui pointe une « atteinte à l’égalité » a obtenu que le Conseil constitutionnel examine le sujet mardi 28 juin.
par David Perrotin

La sélection du Club

Billet de blog
Le consentement (ré)expliqué à la Justice
Il y a quelques jours, un non-lieu a été prononcé sur les accusations de viol en réunion portées par une étudiante suédoise sur 6 pompiers. Cette décision résulte d’une méconnaissance (ou de l’ignorance volontaire) de ce que dit la loi et de ce qu’est un viol.
par PEPS Marseille
Billet de blog
« Promising Young Woman », une autre façon de montrer les violences sexuelles
Sorti en France en 2020, le film « Promising Young Woman » de la réalisatrice Emerald Fennell nous offre une autre façon de montrer les violences sexuelles au cinéma, leurs conséquences et les réponses de notre société. Avec une approche par le female gaze, la réalisatrice démonte un par un les mythes de la culture du viol. Un travail nécessaire.
par La Fille Renne
Billet de blog
Le Gouvernement se fait pourtant déjà juge, madame la Première ministre
La première ministre, Mme Elisabeth Borne, n'est pas « juge », dit-elle, lors d’un échange avec une riveraine, ce mercredi 15 juin 2022, l'interrogeant sur les nouvelles accusations visant M. Damien Abad, ministre des solidarités.
par La Plume de Simone
Billet de blog
Lettre ouverte d’étudiantes d’AgroParisTech
Ces étudiantes engagées dans la protection contre les violences sexuelles et sexistes dans leur école, réagissent à “Violences sexuelles : une enquête interne recense 17 cas de viol à AgroParisTech” publié par Le Monde, ainsi qu’aux articles écrits sur le même sujet à propos de Polytechnique et de CentraleSupélec.
par Etudiantes d'AgroParisTech