Deux nouvelles consternantes ...

La première sur les ondes dans la voix des amis socialistes de DSK .Il va enfin pouvoir faire profiter son pays de ses talents d'économiste planétaire ! Lui qui se vantait il y a peu lors d'un retour médiatique éclair en France d'avoir "gauchisé" le FMI. Le tout entre des bons points et une accolade à Ben Ali. Le menu est le suivant : Du néolibéralisme à la sauce sociale démocrate en entrée, de la rigueur budgétaire en plat de résistance pour rassurer les marchés ( pardon les racketteurs de dettes publiques) et au dessert des miettes sociales et fiscales en crumble pour étouffer non pas le chrétien mais la grogne des classes moyennes. Les lumières de DSK semblent un atout majeur dans la future campagne présidentielle si l'on en croit ses inconditionnels après je cite " sa reconstruction". J'espère pour ma part que ce chantier de "reconstruction" se prolongera pour nous épargner ses lumières!

La deuxième, c'est la meute des grands patrons du CAC 40 qui nous tendent la corbeille avec une aumone dedans. Cette aumone sera unique et bien sûr raisonnable. La charité , c'est un peu comme la précarité il faut que les pauvres restent raisonnables aussi. Il faudra encore dit un grand patron que l'Etat se serre un cran supplémentaire et réduise sa dette publique . "Si dans chaque niche fiscale il y a un chien qui aboit" dixit un député, il y a des meutes qui mériteraient une muselière

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.