Atmosphère

 

 

   Entendu ce matin : «Nous n'habitons pas la Terre, nous habitons l'atmosphère» (Emmanuele Coccia, "La vie des plantes" . Dans "les chemins de la philosophie").  

   Comme c'est juste ! Et cela confirme que nous n'avons pas de racines, mais marchons debout. Et que le souffle (spiritus, pneuma) est ce qui nous permet de vivre (tout autant, sinon plus,  que l'ingestion raisonnée de plantes).

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.