Pige Ponge

 

 

   PARAPHRASE  ET POÉSIE

 

 

   Carrément avoués au ciel sur les façades de nos bâtisses, nous pouvons les voiler de l'intérieur, ces fautes moins qu'à demi pardonnées dans la continuité des parois ; elles n'en sont pas moins pour nous une nécessité inéluctable, et l'affiche au grand jour de nos faiblesses pour lui.

   Qu'on en compte une au moins dans chaque pièces de nos demeures nous oblige à multiplier, pour les répartir régulièrement dans nos murs, ces appareils du faux-jour et de l'imparfaite réflexion.

   Pages de poésie, mais non que je le veuille ...

   Résignons-nous dès lors à la brillante opportunité d'un vitrage moins capable de définir son objet que de restituer par reflets infranchissables à la fois notre image sensible et son idée.

   Pour l'hôte au demeurant n'étant meilleur système de s'en remettre au jour qui le doit éclairer,

   Le manque seul d'un mot, rendant plus explicite l'atténuation au possible des murs, fasse de votre corps un texte translucide, ô préposées aux cieux avec vos tabliers !

 

                                    Faiblesse non dissimulée

                                    Qui nous paraît démesurée

                                    Bien qu'elle soit tout accordée

                                    Aux regards de trop de pareilles,

 

                                                   LA  FENÊTRE 

                                           DE  TOUT  SON  CORPS

                                             RIMANT  AVEC  ÊTRE

                                              MONTRE  LE  JOUR

 

                                      Puis nous aidant à respirer

                                      Nous conjure l'air pénétré

                                      De ne plus tant y regarder

                                      Par grâce à la fin entr'ouverte.

 

 

 

Francis Ponge, Pièces.

 

 

 

 

 

(Ponge bien sûr paraphrase évidemment l'évidement du précédent.)

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.