Pierre Gouet
Retraité après environ 30 ans dans l'Aérien ( Ex Air Inter) où j'ai eu des mandats électifs importants. Vers mes 40 ans , alors que j'étais cadre à Paris j'ai décidé de prendre un congé "création d'entreprise" pour aller en Afrique; Là, j'y suis resté 8 ans. Retour en France en 1992 et retraite d'office pour raison de santé.
Abonné·e de Mediapart

21 Billets

0 Édition

Billet de blog 3 févr. 2019

Gilets Jaunes et petites villes

Pierre Gouet
Retraité après environ 30 ans dans l'Aérien ( Ex Air Inter) où j'ai eu des mandats électifs importants. Vers mes 40 ans , alors que j'étais cadre à Paris j'ai décidé de prendre un congé "création d'entreprise" pour aller en Afrique; Là, j'y suis resté 8 ans. Retour en France en 1992 et retraite d'office pour raison de santé.
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

On a beau être dans le fin fond de la France, la Problématique des Gilets jaunes existe car les souffrances , les misères, les angoisses de fin de mois existent comme ailleurs. Dans le Briançonnais où j’habite, le confort des visites ministérielles du à l’hyper-activité du député apparenté LREM, ex PRG, Joël GIRAUD , a fait penser aux plus faibles que leurs problèmes de santé ( les hôpitaux de Gap, Briançon, Embrun...) allaient être résolus! Que les problèmes de fins de mois de ceux et celles qui sont sortis de pôle emploi, des personnes âgées et malades, des petits propriétaires qui n'en peuvent plus de payer des remises à niveau de leur biens, allaient être résolus! Que les propriétaires de vieilles chignoles diesel qui s'angoissent à chaque visite technique vont devoir trouver des solutions difficiles ! que ceux qui se chauffent au fuel vont devoir encore se saigner pour faire le plein de la cuve et ne pas se geler et tomber malade! Que le mec qui a un job à Gap et qui ne trouve plus de train pour le conduire chaque matin au boulot ! que cette petite dame dont le mari travaillait à EDF envisage avec effroi que sa pension de réversion va diminuer de moitié alors qu'elle n' y arrive pas déjà avec son minimum social à boucler la fin de mois! que les transports en ville sont d'un bordel indescriptible pour ceux qui habite dans les villages attenant Briançon et qu'il lui faut presque 3 heures pour monter à l’hôpital! Et de voir tous ces appartements vides la moitié de l'année alors qu'on vis dans une location insalubre et cher dans la vieille ville!
Oui les Gilets jaunes de Briançon pensent à tout cela et n'oublie pas que l'ISF profite aux très riches, que le CICE N'a presque pas créé d'emploi dans le bassin du Briançonnais! que des gens arrivent sans qu'on leur courre après à frauder et à placer leur argent dans les paradis fiscaux! Non, les Gilets jaunes ont trouvé au travers ce mouvement une solidarité qu'ils avaient perdu ou oublié. J'aime ces gilets jaunes qui n'ont pas eu ma chance dans le vie de voir le monde et qui malgré tout ne crachent pas sur les petits migrants qui passent par chez nous. J'aime ces gilets jaunes qui bousculent les petits potentats locaux, les habitudes des nantis... Ils sont même que moi.

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal — France
Révélations sur une usine à intox
Une enquête de Mediapart raconte l’une des plus grandes entreprises de manipulation de l’information intervenue en France ces dernières années. Plusieurs sites participatifs, dont Le Club de Mediapart, en ont été victimes. Au cœur de l’histoire : une société privée, Avisa Partners, qui travaille pour le compte d’États étrangers, de multinationales mais aussi d’institutions publiques.
par Fabrice Arfi, Antton Rouget, Tomas Madlenak et Lukas Diko (ICJK)
Journal — Politique
L’IVG dans la Constitution française : le revirement de la majorité
Alors que La République en marche a refusé d’inscrire le droit à l’avortement dans le marbre de la Constitution durant la précédente législature, elle opère désormais un changement de cap non sans arrière-pensée politique, mais salutaire face à la régression américaine.
par Pauline Graulle
Journal
En Pologne, Roumanie et Hongrie, le parcours du combattant des Ukrainiennes pour accéder à une IVG
Comme aux États-Unis, l’accès à l’avortement est compliqué, voire interdit en Pologne, mais aussi en Roumanie et en Hongrie. Ces pays frontaliers de l’Ukraine hébergent plusieurs centaines de milliers de réfugiées de guerre ukrainiennes sur leur sol, qui n’ont parfois pas d’autre choix que d’avorter dans un autre pays. 
par Helene Bienvenu et Marine Leduc
Journal
Tensions autour de la détention au Gabon de deux Français
Une enquête menée par une juge d’instruction française sur la détention au Gabon de deux Français, dont l’ancien directeur de cabinet du président Bongo Ondimba, provoque des remous. Les avocats des deux détenus s’inquiètent pour leur santé et dénoncent un règlement de comptes politique, mettant en cause le fils aîné du chef de l’État gabonais.
par Fanny Pigeaud

La sélection du Club

Billet de blog
Exilés morts en Méditerranée : Frontex complice d’un crime contre l’humanité
Par son adhésion aux accords de Schengen, la Suisse soutient l'agence Frontex qui interdit l'accès des pays de l'UE aux personnes en situation d'exil. Par référendum, les Helvètes doivent se prononcer le 15 mai prochain sur une forte augmentation de la contribution de la Confédération à une agence complice d'un crime contre l'humanité à l'égard des exilé-es.
par Claude Calame
Billet de blog
Frontières intérieures, morts en série et illégalités
Chacun des garçons qui s'est noyé après avoir voulu passer la frontière à la nage ou d’une autre manière dangereuse, a fait l’objet de plusieurs refoulements. Leurs camarades en témoignent.
par marie cosnay
Billet de blog
Melilla : violences aux frontières de l'Europe, de plus en plus inhumaines
C'était il y a deux jours et le comportement inhumain des autorités européennes aux portes de l'Europe reste dans beaucoup de médias passé sous silence. Vendredi 24 juin plus de 2000 personnes ont essayé de franchir les murs de Melilla, enclave espagnole au Maroc, des dizaines de personnes ont perdu la vie, tuées par les autorités ou laissées, agonisantes, mourir aux suites de leurs blessures.
par Clementine Seraut
Billet de blog
Pays basque : le corps d’un migrant retrouvé dans le fleuve frontière
Le corps d’un jeune migrant d’origine subsaharienne a été retrouvé samedi matin dans la Bidassoa, le fleuve séparant l’Espagne et la France, ont annoncé les autorités espagnoles et les pompiers français des Pyrénées-Atlantiques.
par Roland RICHA