pierre guerrini
Abonné·e de Mediapart

604 Billets

3 Éditions

Billet de blog 28 juil. 2014

pierre guerrini
Abonné·e de Mediapart

Ukraine, Joe Biden Junior lance l'exploitation des gaz de schiste

pierre guerrini
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

La société dont le fils de Joe Biden est directeur se prépare à extraire le gaz de schiste dans l’Est de l'Ukraine.

Par Tyler Durden, Global Research, 25 juin 2014. Zero Hedge.

Rappelez-vous ce que nous venions de d’écrire plus tôt aujourd’hui : la guerre par procuration en Ukraine, exactement comme celle en Syrie : »tout tourne autour de l’énergie ». (1 )

Rappelez-vous l’image suivante (2) , montrant les lieux de réservede gaz de schiste de l’Ukraine, tout en gardant à l’esprit que le bassin du Dnieper-Donets (3) (qui se trouve dans la partie à l’Est de la nation, chaudement contesté, et ou, comme chacun sait, une guerre sanglante fait des ravages), est la région la plus importante pour la production d’huile et de gaz, comptant pour approximativement 90 pour cent de la production Ukrainienne et pourrait avoir, sur une réserve de 197 tcf de réserve sur place, environs 42 tcf de gaz de schiste techniquement exploitable.t (selon la EIA (4).

Finalement, rappelez vous aussi notre article datant du mois de mai (5), sur le fait que le fils de Joe Biden venait juste de joindre la direction de la plus grande productrice de gaz Ukrainienne, Burisma holdings. Citant le communiqué de presse : (6)

R.Hunter Biden sera en charge de la section légale du holding et apportera son aide à la compagnie dans les organisations internationales.

Il fit le commentaire suivant suite à son nouvel embauche :
« L’historique de Burisma, en tant que industrie de pointe innovante … et leader industriel dans le domaine de gaz naturel suggère qu’elle pourra jouer un rôle puissant économique en Ukraine. Je crois que , en tant que nouveau membre de la direction, mon assistance dans la consultation de la société, en matière de transparence, de la gouvernance de la société et de responsabilité, dans l’expansion internationale et d’autres priorités, en tant que nouveau membre de la direction, contribuera à l’économie et bénéficiera au peuple Ukrainien. «

R. Hunter Biden est aussi une figure publique bien connue. Il est le président de la direction du World Food Programme USA  (Programme alimentaire mondiale des États-Unis), en même temps que la plus grande organisation mondiale humanitaire, le « United Nations World Food Programme ( le programme mondiale de l’alimentation des Nations Unis).
C’est dans cette fonction qu’il offre de l’assistance à des pays en développement pauvres, en combattant la faim et la pauvreté, aidant et apportant de l’alimentation et de l’éducation à 300 million d’enfants sous-alimenté au monde.

La compagnie dans son contexte :

Burisma Holding est une société privé de gaz et d’huile, ayant des actifs en Ukraine et opérant dans le marché de l’énergie depuis 2002. A ce jour, la compagnie détient une portefeuille qui lui permet de développer des puits dans les bassins du Dnieper-Donetz, le Carpathian et le Azov-Kuban.

La production journalière en gaz a progressivement augmenté en 2013 et arrivait vers la fin de l’année à 11.6 mille BOE ( barils d’huile équivalent-inclusif gaz, condensat et huile brute), ou 1,8 million m³ de gaz naturel. La compagnie vends ces volumes au consommateur final du marché domestique, soit directement, soit à travers des courtiers.

Maintenant, rassemblez tous ces éléments et ce qui suit devra être bien évident.

*     *    *

Toujours confus ? C’est pourtant très simple, vraiment.

En résumé, l’Ukraine (ou plutôt ces marionnettes (7) ont décidé de ne pas laisser gaspiller quoi-que ce soit par des crises ( instiguées ou non), ni de la guerre civile, et pendant que les combats font des ravages tout autour, selon des résidents, cité par Itar Tass (8) , des soldats aident à installer l’équipement pour l’extraction de gaz de schiste près de la ville de Slaviansk, la ville qui a été bombardée et pillée par l’artillerie lourde durant les trois mois précédents.

La raison de cette bousculade ? 

En temps de paix, le processus était estimé à durer des années, durant laquelle l’Europe se trouverait encore sous la dictature de l ‘énergie de Putin. Mais maintenant, jetez y une guerre civile et peu prendront note qu’un processus qui devait durer une décennie, sinon plus longtemps encore, avec une population opposée à la  « fracturation » pourrait au contraire s’achever en quelques mois!

« Des civils, protégés par l’armée Ukrainienne se préparent à installer des équipements de forage. De plus en plus d’équipement est apporté, disent-ils, en précisant que les militaires encerclent  - et protègent - le futur terrain de l’extraction.

Les populations de Slaviansk, situé au cœur du champs de gaz de schiste Yzovka, ont  maintes fois protesté dans le passé contre ce développement. Elles voulaient même invoquer un référendum à se sujet. Des environnementalistes sont particulièrement inquiets sur les conséquences de l’extraction du gaz de schiste, étant donné qu’elle implique l’usage de produits chimiques extrêmement dangereux, qui peuvent polluer, non seulement l’eau souterrain, mais aussi l’atmosphère. Des experts revendiquent qu’aucun pays n’a encore développé un procédé d’utilisation de toxines dangereuses dans le domaine d’extraction des dépôts de gaz de schiste.
(Note de la traduction : je pense que l’auteur voulait dire qu’aucun pays n’a encore développé un procédé sans l’utilisation de produits nocifs…)

Des pays comme la Tchéquie, la France ou les Pays Bas ont mis fin à leurs plans de développement du gaz de schiste dans leurs territoires. «

Et pas seulement eux,  car aussi l' Allemagne, qui a annoncé il y a deux semaines (9) qu’elle mettrait fin à l’extraction du gaz de schiste à cause des craintes de pollution des eaux souterrains. »

Ce qui augmente clairement encore plus la valeur de l’Ukraine, potentiellement le dernier pays ayant des réserves massives de gaz de schiste, sans interdiction de forage, pour ceux qui désirent développer une source majeure de gaz de schiste.
Ceci pourrait réduire la dépendance Européenne de gaz Russe, mais le futur de cette  issue dépend de cette simple question : qui contrôle l’est de l’Ukraine ?


Car que faire de mieux que de mettre les bouchées doubles,  d’accélérer les « pas suivants »,  que de démarrer le forage du gaz en plein milieu de la République du Donetsk, au cœur d'une guerre civile qui fait rage,  et que l’opinion publique, maintenant, vient de se tourner, et de se dresser  contre les « séparatistes locaux », dans l’après tragédie du MH17.

Le mot de la fin :

Qui développera le champs de gaz conjointement avec Shell, détenue conjointement par le Pays Bas et Le Royaume Uni  -  Les deux pays qui accusent le plus Poutin dans l’après catastrophe du MH17 -  qui lancèrent en mai 2012 un appel d’offre pour le droit de développer le champs de gaz de schiste de Yuzovka ?

« Burisma, le holding Ukrainien de production de gaz et d’huile a aussi le droit de développer le gaz de schiste dans le bassin du Dnieper-Donteztk de l’Est de l’Ukraine. Le même Barisma ou R.Hunter Biden, le fils de Joseph ( Joe ) , a été nommé directeur il y a deux mois. »

Source : http://www.zerohedge.com/news/2014-07-25/company-which-joe-bidens-son-director-prepares-drill-shale-gas-east-ukraine

Liens :

1 : http://www.zerohedge.com/news/2014-07-25/first-syrian-rebels-now-hamas-qatar-once-again-emerges-mystery-us-backed-sponsor-war

2 : http://www.zerohedge.com/news/2014-02-27/ukraine-deep-state-analysis

3 : http://www.ogj.com/articles/print/volume-111/issue-02/regular-features/journally-speaking/ukraine-eying-shale-gas.html

4 : http://www.ogj.com/articles/print/volume-111/issue-02/regular-features/journally-speaking/ukraine-eying-shale-gas.html

5 : http://www.zerohedge.com/news/2014-05-13/farce-complete-joe-bidens-son-joins-board-largest-ukraine-gas-producer

6 : http://www.zerohedge.com/news/2014-05-13/farce-complete-joe-bidens-son-joins-board-largest-ukraine-gas-producer

7 : http://www.zerohedge.com/news/2014-02-06/fuck-eu-us-state-department-blasts-europe-revealed-alleged-mastermind-behind-ukraine

8 : http://en.itar-tass.com/world/742366

9 : http://online.wsj.com/articles/germany-shelves-shale-gas-drilling-for-next-seven-years-1404481174

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal — Médias
Faux scoop du « Point » sur Garrido-Corbière : un « accident industriel » écrit d’avance
Alors que l’hebdo avait promis de faire son autocritique en publiant une enquête pour revenir sur ses fausses accusations visant le couple LFI, la direction l’a finalement enterrée. Sur la base de documents internes, Mediapart retrace les coulisses de ce fiasco, prédit deux mois avant par des salariés.
par David Perrotin et Antton Rouget
Journal
Lutte contre l’antisémitisme : angle mort de la gauche ?
Les militants de la gauche antiraciste ont-ils oublié l’antisémitisme ? Un essai questionne le rôle des gauches dans la lutte contre l’antisémitisme et plaide pour la convergence des combats. Débat dans « À l’air libre » entre son autrice, Illana Weizman, un militant antiraciste, Jonas Pardo, et le député insoumis Alexis Corbière.
par À l’air libre
Journal — Parlement
La loi sur les énergies renouvelables est-elle vertueuse ?
Alors que le projet de loi sur le développement de l’éolien et du solaire est en cours d’examen à l’Assemblée nationale, les macronistes savent qu’ils ont besoin de la gauche pour le faire adopter. Mediapart a réuni la députée insoumise Clémence Guetté et le député Renaissance Jean-Marc Zulesi pour éclaircir les points de blocage et les possibilités d’évolution.
par Pauline Graulle et Amélie Poinssot
Journal
Face au mur social, Macron choisit de foncer
Dans un contexte d’inflation record, de conflits sociaux dans les entreprises et d’état alarmant des services publics, le président de la République souhaite réformer les retraites dès le début de l’année 2023. Le climat social gronde mais l’exécutif mise sur une « résignation » de la rue.
par Ilyes Ramdani

La sélection du Club

Billet de blog
Loi Darmanin contre les étranger·e·s : danger pour tou·te·s !
Ce mardi 6 décembre a lieu à 17H00 un premier « débat » sur l'immigration à l'Assemblée nationale initié par Gérald Darmanin préparant une loi pour le 1er trimestre 2023. Avec la Marche des Solidarités et les Collectifs de Sans-Papiers, nous serons devant l'Assemblée à partir de 16H00 pour lancer la mobilisation contre ce projet. Argumentaire.
par Marche des Solidarités
Billet de blog
Mineurs isolés à Paris : "C’est le moment d’agir, aidez-nous à quitter cette merde !"
Cela faisait depuis juin 2022 que des mineurs exilés isolés survivaient sous le pont Nelson Mandela, sur la rive droite des quais de Seine de la ville d’Ivry. En six mois, plus de 400 jeunes se sont retrouvés là-bas, faute d’autre solution. Ce matin, ils ont enfin été pris en charge, non sans peines et non sans luttes. Retour sur ces derniers jours de survie et de mobilisation.
par Emile Rabreau
Billet de blog
Morts en Méditerrannée : plainte devant la CPI contre la violence institutionnelle
La plainte va soulever la question de la responsabilité de l'Italie, Malte, la commission européenne et l'agence Frontex dans le bilan catastrophique de plusieurs dizaines de milliers de noyés en Méditarrannée depuis 2014, au mépris du droit international et des droits humains. Questions sur la violence institutionnelle à rapprocher du projet de loi contre les migrants que dépose l'exécutif.
par Patrick Cahez
Billet de blog
Une famille intégrée ou comment s'en débarrasser - Appel OQTF
6 décembre : appel de la décision de l'obligation de quitter le territoire devant le tribunal administratif de Clermont-Ferrand, décision que nous avons déjà chroniquée. Cette famille particulièrement intégrée doit rester ici. Voici quelques vérités fortes apportées par son avocate et un des responsable de RESF63, le jour même d'un « débat » sur la loi immigration à l'Assemblée Nationale !
par Georges-André