Pierre-Henri Gouyon
Enseignant-Chercheur
Abonné·e de Mediapart

8 Billets

2 Éditions

Billet de blog 1 oct. 2008

Marek Halter sucre les fraises OGM, et passe le plat ...

Pierre-Henri Gouyon
Enseignant-Chercheur
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Ce matin, j'ai eu la mauvaise idée d'écouter France-Info. La revue de presse parle d'un billet posté par Marek Halter dans VSD. Vous en trouverez le texte (de la chronique France Info) à l'adresse : http://www.france-info.com/spip.php?article192548&theme=81&sous_theme=195 . Ce dernier promet paraît-il d'offrir une colère hebdomadaire aux lecteurs. Il a réussi, je suis en colère. Son thème, éminemment respectable au départ: la faim dans le monde. En effet, il y a de quoi se mettre en colère. Mais qu'en tire-t-il ? D'abord une énormité : ce n'est pas par manque de liquidités que les gens meurent de faim... Passons ; il accuse les spéculateurs. Il n'a pas tort. Mais ensuite ça dérape.

Qui est l'objet de sa vindicte ? Les arracheurs d'OGM ! La suite n'est qu'un tissu d'inepties. Ne pourrait-il pas se renseigner un peu avant de désinformer ses lecteurs ? Le maïs OGM serait, selon lui, dix fois moins cher que le normal. Il est allé chercher ça où ? C'est le contraire ! Les paysans pauvres meurent de faim entre autres parce qu'ils n'ont pas les moyens de s'acheter des semences, a fortiori des semences OGM, brevetées, ne pouvant pas être ressemées, et hors de prix. Dans les pays du Sud, les OGM ont pour conséquence une monoculture non vivrière réalisée par des spéculateurs à l'échelle industrielle, des épandages massifs d'herbicides (qui tuent les mauvaises herbes et, accessoirement, les cultures des voisins). Le résultat, c'est que les paysans sont rejetés vers les bidonvilles et/ou meurent de faim. Le coup des OGM destinés à nourrir le tiers monde est une invention d'une boîte de com. à qui on avait demandé comment améliorer l'image de ces outils à s'approprier le vivant.

Les paysans français qui refusent les OGM seraient, toujours selon MH, des nantis. Ce maïs pourrait servir à nourrir les gens qui ont faim... Que de contre-vérités ! C'est au contraire pour une part la surproduction du Nord, liée à l'agriculture industrielle et aux subventions qui vont avec, qui est responsable de la ruine des paysans du Sud. Monsieur Halter, j'ai beaucoup de respect pour ce que vous avez fait et écrit sur ce que vous connaissez. Alors de grâce, évitez de gâcher tout en devenant un perroquet qui ne sait que répéter, sur ce que vous ne connaissez pas, les slogans des spéculateurs que vous dénoncez. Vous pensez que la colère est source de jeunesse ; faites qu'elle ne soit pas source d'ignorance.

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal
Total persiste et signe pour le chaos climatique
Dans une salle presque vide à la suite du blocage de son accès par des activistes climatiques, l’assemblée générale de Total a massivement voté ce 25 mai pour un pseudo-plan « climat » qui poursuit les projets d’expansion pétro-gazière de la multinationale.
par Mickaël Correia
Journal
Fusillades dans les écoles : le cauchemar américain
Une nouvelle fusillade dans une école élémentaire a provoqué la mort d’au moins 19 enfants et deux enseignants. L’auteur, âgé de 18 ans, venait d’acheter deux armes à feu de type militaire. Le président Joe Biden a appelé à l’action face au lobby de l’industrie des armes. Mais, à quelque mois des élections de mi-mandat, les républicains s’opposent à toute réforme. 
par François Bougon et Donatien Huet
Journal — France
Le candidat Gérald Dahan sait aussi imiter les arnaqueurs
Candidat Nupes aux législatives en Charente-Maritime, l’humoriste a été condamné en 2019 par les prud’hommes à verser plus de 27 000 euros à un groupe de musiciens, selon les informations de Mediapart. D’autres artistes et partenaires lui réclament, sans succès et depuis plusieurs années, le remboursement de dettes.
par Sarah Brethes et Antton Rouget
Journal
Gare d’Austerlitz : le futur complexe immobilier visé par une plainte
Des associations viennent de déposer plainte pour détournement de fonds publics au sujet de la construction du futur siège de l’Agence française de développement. Elles dénoncent son coût de 924 millions d’euros, au centre d’un gigantesque projet de bureaux et de galeries commerciales.  L’aménagement de ce quartier au cœur de Paris crée une cascade de controverses.
par Jade Lindgaard

La sélection du Club

Billet de blog
Portrait du ministre en homme fort (ou pas)
Le nom de Damien Abad m'était familier, probablement parce que j'avais suivi de près la campagne présidentielle de 2017. Je n'ai pas été surprise en voyant sa photo dans la presse, j'ai reconnu son cou massif, ses épaules carrées et ses lunettes. À part ça, je ne voyais pas trop qui il était, quelles étaient ses « domaines de compétences » ou ses positions politiques.
par Naruna Kaplan de Macedo
Billet de blog
En finir avec la culture du viol dans nos médias
[Rediffusion] La culture du viol est omniprésente dans notre société et les médias n'y font pas exception. Ses mécanismes sont perceptibles dans de nombreux domaines et discours, Déconstruisons Tou(rs) relève leur utilisation dans la presse de masse, dans la Nouvelle République, et s'indigne de voir que, depuis près de 10 ans, ce journal utilise et « glamourise » les violences sexistes et sexuelles pour vendre.
par Déconstruisons Tours
Billet de blog
Amber Heard et le remake du mythe de la Méduse
Depuis son ouverture le 11 avril 2022 devant le Tribunal du Comté de Fairfax en Virginie (USA), la bataille judiciaire longue et mouvementée qui oppose Amber Heard et Johnny Depp divise l'opinion et questionne notre société sur les notions fondamentales de genre. La fin des débats est proche.
par Préparez-vous pour la bagarre
Billet de blog
Pour Emily et toutes les femmes, mettre fin à la culture du viol qui entrave la justice
[Rediffusion] Dans l'affaire dite du « viol du 36 », les officiers de police accusés du viol d'Emily Spanton, alors en état d'ébriété, ont été innocentés. « Immense gifle » aux victimes de violences masculines sexistes et sexuelles, cette sentence « viciée par la culture du viol » déshumanise les femmes, pour un ensemble de collectifs et de personnalités féministes. Celles-ci demandent un pourvoi en cassation, « au nom de l’égalité entre les hommes et les femmes, au nom de la protection des femmes et de leur dignité ».
par Les invités de Mediapart