Pierre jourlin
Maître de conférences en informatique à Avignon
Abonné·e de Mediapart

14 Billets

0 Édition

Billet de blog 7 mai 2018

Démissions et refus de trier à l'Université d'Avignon

Le point sur les refus de classer les lycéens à l'Université d'Avignon.

Pierre jourlin
Maître de conférences en informatique à Avignon
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Chronologie :

- Le 6 février, le conseil UFR-IP Droit, Économie, Gestion vote la motion suivante :

"Les équipes pédagogiques du département Sciences politique, économique et sociale (SPES) de l'Université d'Avignon nourrissent de très vives inquiétudes à propos de la mise en place du dispositif ParcourSup, imposé à marche forcée à la communauté universitaire afin de remédier aux dysfonctionnements d'Admission Post-Bac.Loin de regretter APB, nous nous interrogeons sur la sélection de fait que ParcourSup instaure à l'entrée dans l'enseignement supérieur. Sous couvert d'individualisation des parcours et de prise en compte des spécificités de chacun.e, ce sont bel et bien des procédures de classement et donc de sélection des étudiant.e.s qui se profilent au printemps. Dans un contexte de croissance des effectifs étudiants et de difficultés financières des universités autonomes, la réforme actuellement imposée dans l'urgence, loin de résoudre les problèmes de l'enseignement supérieur, renforce un dispositif d'exclusion des plus fragiles, sans remettre en cause un post-bac à plusieurs vitesses, sans proposer de réelles solutions alternatives à la poursuite d'étude des bacs professionnels, sans attaquer le véritable problème des nécessaires redéploiements entre les domaines de formations, sans donner les moyens d'un réel accompagnement des "oui si". Sur le territoire avignonnais, que proposera le rectorat aux lycéens dont aucun des choix n'aura été accepté ? La réforme alourdit en outre les charges pesant sur les personnels administratifs et enseignants du supérieur comme du secondaire. Dans ces conditions, elle ne permettra pas d'assurer dans les faits l'évaluation « qualitative » des vœux des lycéens."

- Le 17 avril, suite à la démission des membres de la commission d'examen des vœux lycéens dans le cadre du dispositif ParcourSup, l'assemblée générale de l'équipe enseignante de la Licence AES-SPE vote à la majorité "Le maintien du refus de tout classement des vœux, renvoyant la responsabilité à nos tutelles"

- Le 7 mai, l'équipe pédagogique de la licence SVT refuse de réaliser le classement (le tri) des étudiants via l’application « parcours sup » (voir pièce jointe).

Refus de trier les étudiants en SVT © équipe pédagogique de la licence SVT (pdf, 451.3 kB)

- Le 7 mai, la responsable de la troisième année de licence d'informatique (filière non sélective), démissionne de la commission d’examen des vœux lycéens dans le cadre du dispositif ParcourSup (voir pièce-jointe).

Démission commission voeux informatique © Rosa Figueiredo (pdf, 55.3 kB)

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal — Social
Chez Lidl, la souffrance à tous les rayons
Le suicide de la responsable du magasin de Lamballe, en septembre, a attiré la lumière sur le mal-être des employés de l’enseigne. Un peu partout en France, à tous les niveaux de l’échelle, les burn-out et les arrêts de travail se multiplient. La hiérarchie est mise en cause. Premier volet d’une enquête en deux parties. 
par Cécile Hautefeuille et Dan Israel
Journal — Social
« Les intérimaires construisent le Grand Paris et on leur marche dessus »
Des intérimaires qui bâtissent les tunnels du Grand Paris pour le compte de l’entreprise de béton Bonna Sabla mènent une grève inédite. Ils réclament une égalité de traitement avec les salariés embauchés alors qu’un énième plan de sauvegarde de l'emploi a été annoncé pour la fin de l’année. 
par Khedidja Zerouali
Journal — Migrations
En Biélorussie, certains repartent, d’autres rêvent toujours d’Europe
Le régime d’Alexandre Loukachenko, à nouveau sanctionné par l’UE et les États-Unis jeudi, semble mettre fin à sa perverse instrumentalisation d’êtres humains. Parmi les nombreux exilés encore en errance en Biélorussie, certains se préparent à rentrer la mort dans l’âme, d’autres ne veulent pas faire machine arrière.
par Julian Colling
Journal
Autour de la commande publique « Mondes nouveaux » et des rétrospectives des artistes Samuel Fosso et Derek Jarman
Notre émission culturelle hebdomadaire se rend à la Maison européenne de la photographie pour la rétrospective Samuel Fosso, au Crédac d’Ivry-sur-Seine pour l’exposition Derek Jarman et décrypte la commande publique « Mondes nouveaux ».  
par Joseph Confavreux

La sélection du Club

Billet de blog
« Une autre vie est possible », d’Olga Duhamel-Noyer. Poings levés & idéaux perdus
« La grandeur des idées versus les démons du quotidien, la panique, l'impuissance d’une femme devant un bras masculin, ivre de lui-même, qui prend son élan »
par Frederic L'Helgoualch
Billet de blog
Get Back !!!
Huit heures de documentaire sur les Beatles enregistrant « Let it Be », leur douzième et dernier album avant séparation, peuvent sembler excessives, même montées par Peter Jackson, mais il est absolument passionnant de voir le travail à l'œuvre, un « work in progress » exceptionnel où la personnalité de chacun des quatre musiciens apparaît au fil des jours...
par Jean-Jacques Birgé
Billet de blog
Sénèque juste avant la fin du monde (ou presque)
Vincent Menjou-Cortès et la compagnie Salut Martine s'emparent des tragédies de Sénèque qu'ils propulsent dans le futur, à la veille de la fin du monde pour conter par bribes un huis clos dans lequel quatre personnages reclus n’en finissent pas d’attendre la mort. « L'injustice des rêves », farce d'anticipation à l’issue inévitablement tragique, observe le monde s'entretuer.
par guillaume lasserre
Billet de blog
J'aurais dû m'appeler Aïcha VS Corinne, chronique de l'assimilation en milieu hostile
« J’aurai dû m’appeler Aïcha » est le titre de la conférence gesticulée de Nadège De Vaulx. Elle y porte un regard sur les questions d’identité, de racisme à travers son expérience de vie ! Je propose d'en présenter les grands traits, et à l’appui d’éléments de contexte de pointer les réalités et les travers du fameux « modèle républicain d’intégration ».
par mustapha boudjemai