Pierre Magne
Abonné·e de Mediapart

58 Billets

0 Édition

Billet de blog 4 nov. 2016

Tartignolles tu es trop drôle ! Arrête !

Il est des commentaires sur les propos d'Olivier Dartigolles,que l'on ne voudrait pas oublier. L'humour est sans doute la meilleure réponse aux arguments que l'on vous oppose ! Voilà pourquoi j'ai mis dans mon blog ce commentaire . Que son auteur, buenaventura, me pardonne !

Pierre Magne
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

ah ca fait du bien de rires en venant sur Regards voir les contributions des " communistes " critiques, des zélateurs de Laurent et croquignolets soutiens de OH ! tartignoles !.
déjà trois tartignolades qui ne valent pas un kopek !

" jean Luc Mélenchon pourrait être le candidat de la gauche antilibérale " ha ha ha ! ah bon car il ne l’est pas ?

il faut demander a qui pour recevoir l’estampille " approuvé par le PCF " à qui , A CHASSSAGNE ? ou à LAURENT ?
ah oui ,il faut attendre le vote des militants du " grand parti " etc etc .
Vous savez quoi ,on se passera de votre autorisation, de votre avis , du PC en fait .

Il n’est pas possible de proposer comme seul horizon un "ralliement à la France insoumise car cela n’est pas une conception ouverte et positive du rassemblement

2 ieme tartignolades poilante , mais mon cher Olivier, nous ne te proposons rien , mais alors rien, nous en sommes à définir dans les groupes d'insoumis, les règles , le programme du fonctionnement de l’après campagne présidentielle et tu penses sincèrement qu’ on attend un plan B , ou une conception ouverte émanant du "PSCF" ? une candidature montebourienne et pourquoi pas avec hollande et un programme commun !

Il ne voudrait pas du soutien des communistes qu’il ne ferait pas autrement…

3ieme tartignolades ! non c’est vrai mais quelle sagacité ! , quelle flair politique !

Alors comme ca JLM, qui n’as rien demandé a personne pour se lancer, ne voudrait pas d’un soutien de PC , non ? pas possible !

Nous militants du pg , qui n’avions qu’ une idée de sortir de la mélasse du FDG , et de l'enfumage permanent des "fédés " et de "fabien " qui utilisaient cette aggloméra de sigles qu’ était devenu le FDG.

Nous aurions donc du repartir avec ce machin pour vous permettre de nous rejouer le coup des régionales !

Comme les camarades qui se sacrifiaient dans les procès staliniens en reconnaissant des crimes imaginaires, rendez nous un dernier service ! Ne nous soutenez pas, partez sous vos couleurs ,avec le npa , avec qui vous voulez, mais lâcher nous les urnes !

on se passera de vous merci d’avance ;

buenaventura Le 3 novembre à 20:45

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal — Violences sexuelles
Violences sexuelles : Damien Abad nommé ministre malgré un signalement adressé à LREM
L’ancien patron des députés LR, Damien Abad, a été nommé ministre des solidarités en dépit d'un signalement pour des faits présumés de viols adressé à LREM et LR par l’Observatoire des violences sexistes et sexuelles en politique. Deux femmes, dont Mediapart a recueilli les témoignages, l’accusent de viols, en 2010 et 2011. Il conteste les faits.
par Marine Turchi
Journal — Politique
Pap Ndiaye fait déjà face au cyclone raciste
La nomination de Pap Ndiaye au ministère de l’éducation nationale a fait remonter à la surface le racisme structurel de la société française et de sa classe politique, une vague qui charrie avec elle la condition noire et la question coloniale. La réaction de l’exécutif, Emmanuel Macron en tête, donnera une première indication sur la tonalité du quinquennat.
par Ilyes Ramdani
Journal
En Italie, la post-fasciste Giorgia Meloni cherche à faire oublier ses racines
Elle espère devenir l’an prochain la première femme à présider le Conseil en Italie. Héritière d’un parti post-fasciste, ancienne ministre de Berlusconi, Giorgia Meloni se démène pour bâtir un parti conservateur plus respectable, en courtisant l’électorat de Matteo Salvini. Une tentative périlleuse de « dédiabolisation ».
par Ludovic Lamant
Journal
Mario Vargas Llosa, Nobel de l’indécence
L’écrivain péruvien de 86 ans, entré à l’Académie française en fin d’année dernière, vient de déclarer sa préférence pour Bolsonaro face à Lula. Cette nouvelle prise de position politique reflète un parcours intellectuel de plus en plus contesté, marqué par des soutiens à des figures d’extrême droite en Amérique mais aussi de la droite dure en Espagne. Une enquête du n° 20 de la « Revue du Crieur », disponible en librairie. 
par Ludovic Lamant

La sélection du Club

Billet de blog
Le stade grotesque (la langue du néolibéralisme)
[Rediffusion] Récemment, je suis tombée sur une citation de la ministre déléguée à l’industrie, Agnès Pannier-Runacher... Il y a beaucoup de façons de caractériser le capitalisme actuel. À toutes définitions politiques et économiques, je propose d'ajouter la notion de grotesque.
par leslie kaplan
Billet de blog
Quand Macron inventait « l'écologie de production » pour disqualifier les pensées écologistes
[Rediffusion] Au cours de son allocution télévisée du 12 juillet 2021, Emmanuel Macron a affirmé vouloir « réconcilier la croissance et l'écologie de production ». Innovation sémantique dénuée de sens, ce terme vise à disqualifier les pensées écologistes qui veulent au contraire poser des limites, sociales et écologiques, à la production. Macron, qui veut sauver la croissance quoi qu'il en coûte, n'en veut pas.
par Maxime Combes
Billet de blog
Villages morts, villes vivantes
Nouvelle édition de « Printemps silencieux » (Wildproject). La biologiste américaine Rachel Carson avait raison bien avant tout le monde. Dans de nombreux villages de France, les oiseaux sont morts. Carson nous dessille les yeux au moment où une nouvelle équipe ministérielle veut accélérer la transition écologique. (Gilles Fumey)
par Géographies en mouvement
Billet de blog
Rapport Meadows 11 : est-il encore temps ?
Est-il encore temps, ou a-t-on déjà dépassé les limites ? C'est la question qui s'impose à la suite des lourds bilans dressés dans les précédents épisodes. Écoutons ce qu'a à nous dire sur le sujet le spécialiste en sciences et génie de l'environnement Aurélien Boutaud,
par Pierre Sassier