Les néo-nazis israèliens (suite 1)

"Une population affamée, privée d’eau, de soins, de tout, qui se rebelle dans un combat perdu d’avance, face à une armée d’occupation l’une des plus puissantes du monde, vous croyez que c’est Gaza. Non, c’est le ghetto de Varsovie en 1943,

Dont les combattants face à la puissance allemande, bien que sachant que leur combat est perdu d’avance, préfèrent mourir que de continuer à vivre sous la menace de la mort certaine, hommes, femmes, enfants affrontent cette armée.

C’est parce que je suis juif, que j’aie perdu tous les miens en Pologne, que je hurle ma colère."

Un commentaire du 06/08/2014, 19:17 | Par HAMBURGER

 J'ai repris ce commentaire pour bien me prouver qu'il n'y a pas chez les juifs que des néo-nazi, des barbares, des fous assoiffés de vengeance, de sang (appelez les comme vous voulez !).

Pour plus de détails sur les destructions de ghettos, lire en particulier : "Vie et destin" de Vassili Grosman (il déposa à Nuremberg).

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.