Le pouvoir n’a pas peur de la gauche, il a peur du peuple.

Il n’y aura pas de changement possible en France, pas d’amélioration de notre situation, sans changer la Constitution de la 5ème qui est à l’origine de presque toutes les dérives actuelles.

Comment mobiliser parmi tous les Français ? Ceux qui votent et ceux qui se sont abstenus aux Européennes, le plus grand réservoir de voix !  Leur demander d’adhérer à un parti, ou au Front de Gauche, ne marchera pas car ils font un rejet total (tout à fait justifié) des partis ! Pour moi, une argumentation, une stratégie possible est la suivante :

En 2017, ou avant peut-être, ce sera la possibilité d’un grand changement dans le destin de la France : nous ne voterons pas pour un homme, nous voterons pour la  6ème République ! Car il n’y aura pas de changement possible en France, pas d’amélioration de la situation du plus grand nombre, sans changer la Constitution actuelle qui est à l’origine de presque toutes les dérives que nous constatons.

L’homme élu à l’élection Présidentielle devra s'engager sur une seule responsabilité, un seul objectif, organiser une Assemblée constituante avec des députés jamais élus auparavant, et sous un an ou deux, par un referendum faire approuver au Français cette nouvelle Constitution. Le détail de cette nouvelle Constitution, ce sera des élus du peuple qui le définiront.   Et l’homme élu à l’élection Présidentielle qui aura organisé cette démarche vers la 6ème, comme les députés de l’Assemblée constituante ne seront plus rééligibles ensuite !

Nos élus actuels, qu’ils soient UMP ou Ps, n’ont à l’évidence pas agi dans l’intérêt des Français.  La misère et le chômage ont fortement augmenté dans notre pays. Des milliards ont été dépensé sans contrepartie pour seulement au final augmenter les bénéfices de grandes sociétés dont les dividendes sont le plus souvent distribués à des étrangers ! La seule  conclusion raisonnable pour les politiques actuels, c’est, « du balai » ! Le non-cumul dans l’espace et dans le temps fera qu’ils ne seront ensuite plus éligibles !

La 5ème République n’est pas démocratique. Elle fut construite sur mesure pour un homme, De Gaulle, pour mettre fin à la guerre d’Algérie et pour permettre notre départ de nos colonies. Elle a été modifiée depuis 1958 plus de 20 fois. Et ces modifications ont toujours été faites  pour restreindre un peu plus ses possibilités démocratiques ! Elle ne profite qu’aux plus riches et ne respecte plus, ni l’égalité des droits, ni l’intérêt de tous les Français.

La séparation stricte des pouvoirs est nécessaire pour le Législatif, l'Exécutif, et la Justice.

La mise en place d’un dispositif de referendum révocatoire au bout de deux ans (par exemple) est aussi nécessaire pour éviter que les élus se fassent élire sur un programme et en appliquent un autre.

Cette nouvelle Constitution doit empêcher que les élus deviennent  des professionnels de la politique (règles de non cumul dans le temps et l’espace).

Revenir à une politique d’indépendance de notre pays est aussi nécessaire, et sa finalité est d’assurer le bien vivre et la paix pour les Français. Dans ce sens une sortie de l’Euro, et de l’OTAN est souhaitable à court terme.

Une politique écologique planifiée de notre pays est aussi nécessaire car nous n’avons qu’un pays, la France, et qu’une planète, la terre. Si les conditions actuelles, si les abus actuels, continuent, dans quelques dizaines d’années, notre pays, nos mers, notre planète ne seront plus propice à la vie humaine.

En conséquence, si l’on veut revenir dans un État réellement démocratique, il faut mettre en place une 6ème République,  démocratique, sociale et écologique.

Evidemment c’est l’Assemblée constituante qui rédigera, discutera, la nouvelle Constitution et donc les règles de la nouvelle société

Un système communiste n’est pas souhaitable non plus car cette organisation de la société a été mise en place dans de nombreux pays depuis un siècle, et elle a toujours conduit à des dictatures, à des échecs, et à la misère, voire à pire. Mais les dérives actuelles du capitalisme financier mondial ne sont guère plus réjouissantes !

Une démocratie, avec un secteur capitaliste et un secteur non capitaliste, où la propriété privé est protégée, mais avec une justice sociale, me semble être la solution la moins risquée à terme pour gérer notre pays et permettre à tous ses citoyens de bien vivre, de mieux vivre.

Pour conclure, il nous faut une 6ème République démocratique, sociale et écologique.

Evidemment on ne demande pas aux citoyens d’adhérer à des partis (s’encarter), ou même  d’adhérer au Front du Peuple, mais de se mobiliser, de se réunir pour discuter et pour rédiger, au niveau de leur ville, de leur circonscription, de leur département des cahiers de revendications.

La conséquence sera que tous, ceux de gauche, les écolos,  les gens de droite, ceux du milieu, devront se positionner sur la principale cause de nos problèmes actuels et donc sur l’objectif principal de notre mouvement : revenir, ou non, à un système démocratique, social et écologique.

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.