Forces d'avril

Durant le monde d'Avant, au café des Lilas. Je voudrais tant que les couleurs, les fleurs, les chimères bruissent en dedans...

Attablé au café des Lilas,
Je pense à toi.

Après la nage, les livres, je bois
Une blanche bière.

S'étire le jour, traversé l'éther,
Je voudrais tant
Que les couleurs, les fleurs, les chimères
Bruissent en dedans.

Qu'il s'éternise
Cet inhabituel soleil d'été !

Que les forces d'avril
Jusqu'à la fin des temps
S'éternisent pour tous, pour toi,
Pour les amants.

arbres-lilas
Renoir, Le déjeuner au bord de la rivière. Renoir, Le déjeuner au bord de la rivière.


Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.