La rentrée de toutes les catastrophes

Ce n'est que le début d'une mauvaise rentrée, hélas ! Les jours qui vont suivre seront pires. Et d'ici la fin de l'année, on peut craindre des situations douloureuses, voire dramatiques pour le proche avenir de la France. En espérant toutefois que le pessimisme actuel des Français soit vite contrarié par des évènements plus favorables ...

La rentrée de toutes les catastrophes © Pierre Reynaud La rentrée de toutes les catastrophes © Pierre Reynaud

Mais pour l'instant rien ne va plus ! Et nous sommes face à un spectacle hallucinant.

François Hollande, notre président qui s'effondre toujours dans les sondages, fait preuve comme son prédécesseur Nicolas Sarkozy, d'une soumission totale à la politique européenne ainsi qu'à la stratégie américaine. Une politique empreinte d'une irresponsabilité totale aboutissant à cinq millions de chômeurs et de demandeurs d'emplois, 2000 milliards de dettes et malheureusement quelque huit millions de pauvres …

Devant un gouvernement incapable de gérer n'importe quelle situation, le conflit Israélo-Palestinien s'invite un peu partout dans de nombreuses villes de France et la manifestation au peuple palestinien qui d'un côté, reste légitime, se transforme trop souvent en manifestation djihadiste prenant à partie même, comme j'ai pu le constater à plusieurs reprises, de respectables citoyens.

Devant ce même gouvernement désormais incapable d'assurer l'ordre public, l'insécurité explose. Alors qu'il faudrait punir sévèrement les auteurs des délits, en particulier, les récidivistes, Madame Taubira adresse curieusement aux délinquants le message le plus laxiste qui peut exister. Et ces mêmes délinquants qui se moquent déjà bel et bien de la prison, se seront pas du tout impressionnés par la nouvelle contrainte pénale prévue par la ministre de la Justice.

Côté immigration, la situation devient extrêmement préoccupante : l'Europe passoire, celle de l'immigration massive, provoque un véritable tsunami migratoire sur les côtes italiennes où chaque jour les clandestins débarquent par centaines. Et en France, à l'heure actuelle, l'exemple des sans-papiers de Calais est devenu effrayant. Si certains veulent passer en Grande-Bretagne, d'autres resteront en France et seront régularisés ensuite selon la politique menée par François Hollande et par le Parti socialiste. En attendant, tous les migrants vers notre Pays, autorisés d'accès légalement ou seulement clandestins sont logés, soignés et pris en charge par un système social à bout de souffle et en grand déficit, alors même qu'un grand nombre de nos concitoyens n'ont plus les moyens de se soigner faute de pouvoir cotiser à une mutuelle leur permettant de bénéficier d'une complémentaire santé.

Bien évidemment, cette liste est sans fin et il faudrait encore de nombreuses pages pour exposer tous les problèmes qui exterminent la nation française.

Alors, que faut-il faire ? Comment les citoyens peuvent-ils réagir face à une catastrophe nationale imminente ?

Le Front National réclame la dissolution de l'Assemblée nationale. Il est facile de comprendre sa position sur ce point, le FN espérant profiter de la débâcle pour prendre le pouvoir.

À mon simple avis, la dissolution de l'Assemblée nationale n'est pas un moyen de sortir de la crise dans laquelle nous vivons. Elle ne résoudra rien, les problèmes ne pouvant pas être résolus par un simple changement de majorité. Et en plus, il y a le risque de voir le Front National remporter les élections avec toutes les conséquences néfastes qui en découleraient pour la France.

À vrai, dire, à l'heure d'aujourd'hui, il n'existe plus que deux solutions :

a) la première serait que François Hollande change définitivement de politique et s'oriente vers un changement radical sur le plan économique. Mais, hélas, ce ne sera pas le cas.

b) la seconde serait que le peuple français lui ordonne immédiatement de changer de cap aux termes d'un ultimatum bien précis, faute de quoi, s'il ne daigne pas s'exécuter, le contraindre à démissionner, puis mettre en place une assemblée constituante dans le but unique de fonder enfin une nouvelle république populaire.

Pierre Reynaud

Essayiste. Auteur de « Révoltez-vous ! »

www.la-révolution2014.fr

 

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.