Régionales 2021 : La fin des Républicains ?

Les Républicains à la Baule en 2019 © Alban De Ferris Les Républicains à la Baule en 2019 © Alban De Ferris
Les élections régionales de 2021 auront lieu les dimanches 20 et 27 juin 2021 , (en même temps que les élections départementales), afin de renouveler les 17 conseils régionaux de France. Initialement prévues en mars, elles sont repoussées de trois mois en raison de la pandémie de Covid-19.

Depuis quelques jours, de nombreuses tractations, voire des marchandages de bas étage, se multiplient entre Les Républicains et la République en Marche. Et on voir revivre les manœuvres politiciennes de 2017 où le parti des Républicains a largement perdu ses bastions au profit des Marcheurs qui ont été les grands gagnants des élections législatives. La situation risque de se répéter aujourd'hui, mais cette fois, Les Républicains risquent d'être absorbés définitivement par la majorité présidentielle dont le piège leur sera fatal, évidemment. 

Divisés, Les Républicains partent en ordre dispersé. A l'arrivée, est-une mort annoncée ? Cela paraît possible et sur ce point je m'explique.

Les Républicains se meurent, Les Républicains sont morts. Sans vouloir reprendre une partie de la célèbre phrase de Bossuet, « Madame se meurt, Madame est morte ! » issue de l’oraison funèbre de Henriette-Anne d’Angleterre, il est clair que la disparition annoncée et bien prochaine du parti politique fondé par Nicolas Sarkozy sera un évènement sans précédent dans l’histoire de la Vème République.

Bien évidemment, cette mort ne devrait sans doute surprendre personne, car depuis de longues années, l’UMP (Union pour un Mouvement Populaire) qui précéda Les Républicains du 23 avril 2002 au 30 mai 2015 connaissait déjà de très fortes divisions en sein même de son appareil de direction, affaiblissant considérablement l’unité de la formation créée par Jacques Chirac. Lire l'article complet

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.