La nouvelle guerre froide entre la Russie et les USA

Destroyer américain USS Ross sur le Bosphore © Claude Carrère Destroyer américain USS Ross sur le Bosphore © Claude Carrère
Depuis bien longtemps, les tensions entre les États-Unis et la Russie n'ont pas cessé. Déjà, au temps de la guerre froide entre Washington et Moscou, à l'époque où l'Union Soviétique exerçait une puissance énorme sur le Monde, ou tout au moins, semblait l'exercer, il existait sur la planète une sorte d'épée de Damoclès que les États-Unis et l'URSS utilisaient, chacun de leur côté, pour démontrer au monde entier une puissance peut-être plus imaginaire que réelle. Puis, est venu l'effondrement de l'Union Soviétique et, pendant quelques années, il y a eu un flottement qui a fait oublier un certain temps, les difficiles heures de la guerre froide. 

L'arrivée au pouvoir de Wladimir Poutine a fait changer les esprits, et peu à peu, la Russie remplaçant l'ancienne URSS, a démontré sa puissance sur la planète. D'où maintenant, une seconde guerre froide qui s'est installée entre les USA et la Russie poutinienne. En fait, Washington et Moscou s'observent, comme ils l'ont déjà fait par le passé et dans la réalité, ces deux grandes nations ne se feront jamais la guerre ... directement., mais seulement par pays interposés.

La Russie qui se trouvait dans une situation d'infériorité voici quelques années, est parvenue à s'imposer en occupant la Crimée en 2014. C'était l'objectif de Poutine pour disposer d'un avant-poste privilégié en s'installant au bord de la mer Noire. Le but a été atteint provisoirement, le chef de l'État russe ayant encore d'autres ambitions pour les années futures. Aussi, des pays tels que la Roumanie coopèrent avec les États-Unis, dans le cadre d'une politique de dissuasion. Lire l'article complet

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.