L'islam radical entre-t-il dans nos campagnes ?

L'slam radical entre dans les campagnes © Claude Carrère L'slam radical entre dans les campagnes © Claude Carrère
L’acte terroriste du 16 octobre dernier est révélateur.

Depuis les attentats de janvier 2015, rien n’a été résolu par les gouvernements précédents, comme rien ne sera fait par le gouvernement actuel sous l’administration Macron.

Depuis longtemps, nous savons tous que l’islam radical en France a bien pris racine partout dans le pays.

Alors, chacun s’indigne évidemment sur la violence des ces individus qui exécutent et tuent sans aucune raison si ce n’est celle qu’ils les relient soi-disant au dieu Mahomet !

Incontestablement, il faut se débarrasser de ces gens-là.

Et sur ce point, tout le monde est d’accord pour prendre des mesures draconiennes afin d’éviter de futurs drames.

Mais ces mesures ne relèvent pas des citoyens que nous sommes.

C’est l’État qui est responsable de la France, de la Nation, de la République et de notre sécurité quotidienne. Et c’est l’État seul qui doit agir avec les moyens importants dont il dispose.

Mais l’État est lâche et il n’apportera aucune solution.

En évidence, il est bien triste de constater le laxisme gouvernemental ; c’est très décevant, voire révoltant, mais nous n’y pouvons rien car nous n’avons aucun moyen de pression pour obtenir même un minimum de sécurité. Lire l'article complet

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.