Pierre Rigaux
Abonné·e de Mediapart

17 Billets

0 Édition

Billet de blog 18 janv. 2022

La chasse à la liberté d'expression

Les réactions des principaux médias de chasseurs suite à la fermeture de ma chaîne YouTube (rouverte depuis) auront mis en évidence, une fois de plus, la volonté du lobby de la chasse que soient masquées les images, informations et arguments susceptibles de remettre en cause leurs stratégies de communication.

Pierre Rigaux
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Sites "Le Chasseur Fançais", "Chasse Passion" et "J'aime la chasse" les 16-17/01/22

Je ne saurai sans doute jamais avec certitude pourquoi YouTube, mi-janvier 2022, a fermé la chaîne que je tenais sur la plateforme, avant de la rouvrir quelques jours plus tard sans plus d'explications.

Signalement massif d'opposants pointant un contenu pouvant heurter la sensibilité ? Probable. Je respectais pourtant les règles de l'hébergeur américain en prenant soin de cocher la case interdisant le visionnage aux mineurs, pour les vidéos les plus difficiles à regarder. Les innombrables chaînes de chasse ne prennent pas tant de précaution en diffusant les exploits des tireurs et ne paraissent pas être embêtées pour autant.

Quoi qu'il en soit et après une chaleureuse mobilisation dont on ne saura pas dans quelle mesure elle a joué, YouTube rouvrait ma chaîne. On y voit beaucoup de vidéos d'animaux, plutôt joyeuses et anodines. On y voit aussi beaucoup de pratiques habituellement cachées par le milieu cynégétique, l'horreur absolue. Des enquêtes qui n'éludent pas les pires atrocités.

La réaction des principaux de médias de chasse apprenant la fermeture de ma chaîne ne s'est pas fait attendre. "Bonne nouvelle" ont titré trois des sites spécialisés les plus lus.

J'insiste sur le fait qu'il ne s’agit pas ici de simples commentaires de chasseurs individuels mais bien des principaux médias lus par toute une communauté, dont le Chasseur Français, journal historique des chasseurs. 

À quoi servent ces articles réjouis (vides de toute autre substance), si ce n’est attiser une haine collective contre une seule personne ?

Contrairement à ces médias de chasse qui souhaitent la disparition de mon travail, je suis content qu’eux-mêmes existent. J'invite même à les lire. Pourquoi ? Parce qu’on y voit à chaque ligne la vacuité de leurs arguments, la faiblesse de leur connaissances et la violence de leur idéologie. 

Pourquoi ces médias jubilent-il à l’idée qu’un unique militant pacifique ne puisse plus diffuser des images, informations et arguments ? 

Parce qu’ils ont peur. Ils voient bien que la société change. ils voient bien que les petits privilèges de l’abattage récréatif et de l’occupation des campagnes par des hommes en armes sont de plus en plus remis en cause par les citoyens non armés.

Restons pacifiques et respectueux des personnes. Montrons le réel, informons, faisons pression pour que l’intérêt général prime sur l’intérêt particulier de la minorité armée.

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal — Violences sexuelles
Violences sexuelles : Damien Abad nommé ministre malgré un signalement adressé à LREM
L’ancien patron des députés LR, Damien Abad, a été nommé ministre des solidarités en dépit d'un signalement pour des faits présumés de viols adressé à LREM et LR par l’Observatoire des violences sexistes et sexuelles en politique. Deux femmes, dont Mediapart a recueilli les témoignages, l’accusent de viols, en 2010 et 2011. Il conteste les faits.
par Marine Turchi
Journal — Politique
Pap Ndiaye fait déjà face au cyclone raciste
La nomination de Pap Ndiaye au ministère de l’éducation nationale a fait remonter à la surface le racisme structurel de la société française et de sa classe politique, une vague qui charrie avec elle la condition noire et la question coloniale. La réaction de l’exécutif, Emmanuel Macron en tête, donnera une première indication sur la tonalité du quinquennat.
par Ilyes Ramdani
Journal
En Italie, la post-fasciste Giorgia Meloni cherche à faire oublier ses racines
Elle espère devenir l’an prochain la première femme à présider le Conseil en Italie. Héritière d’un parti post-fasciste, ancienne ministre de Berlusconi, Giorgia Meloni se démène pour bâtir un parti conservateur plus respectable, en courtisant l’électorat de Matteo Salvini. Une tentative périlleuse de « dédiabolisation ».
par Ludovic Lamant
Journal
Mario Vargas Llosa, Nobel de l’indécence
L’écrivain péruvien de 86 ans, entré à l’Académie française en fin d’année dernière, vient de déclarer sa préférence pour Bolsonaro face à Lula. Cette nouvelle prise de position politique reflète un parcours intellectuel de plus en plus contesté, marqué par des soutiens à des figures d’extrême droite en Amérique mais aussi de la droite dure en Espagne. Une enquête du n° 20 de la « Revue du Crieur », disponible en librairie. 
par Ludovic Lamant

La sélection du Club

Billet de blog
Quand Macron inventait « l'écologie de production » pour disqualifier les pensées écologistes
[Rediffusion] Au cours de son allocution télévisée du 12 juillet 2021, Emmanuel Macron a affirmé vouloir « réconcilier la croissance et l'écologie de production ». Innovation sémantique dénuée de sens, ce terme vise à disqualifier les pensées écologistes qui veulent au contraire poser des limites, sociales et écologiques, à la production. Macron, qui veut sauver la croissance quoi qu'il en coûte, n'en veut pas.
par Maxime Combes
Billet de blog
Villages morts, villes vivantes
Nouvelle édition de « Printemps silencieux » (Wildproject). La biologiste américaine Rachel Carson avait raison bien avant tout le monde. Dans de nombreux villages de France, les oiseaux sont morts. Carson nous dessille les yeux au moment où une nouvelle équipe ministérielle veut accélérer la transition écologique. (Gilles Fumey)
par Géographies en mouvement
Billet de blog
Le stade grotesque (la langue du néolibéralisme)
[Rediffusion] Récemment, je suis tombée sur une citation de la ministre déléguée à l’industrie, Agnès Pannier-Runacher... Il y a beaucoup de façons de caractériser le capitalisme actuel. À toutes définitions politiques et économiques, je propose d'ajouter la notion de grotesque.
par leslie kaplan
Billet de blog
Greenwashing et politique : le bilan environnemental d'Emmanuel Macron
[Rediffusion] Talonné dans les sondages par Marine Le Pen, le président-candidat Macron a multiplié dans l'entre-deux-tours des appels du pied à l’électorat de gauche. En particulier, il tente de mettre en avant son bilan en matière d’environnement. Or, il a peu de chances de convaincre : ses actions en la matière peuvent en effet se résumer à un greenwashing assumé.
par collectif Chronik