Paradoxe ?

Avis aux physiciens

On dispose d'une source d'onde lumineuse de fréquence ν à laquelle on présente deux récepteurs identiques et séparés d'une distance r. Ces récepteurs sont macroscopiques dans le sens où le paquet d'onde associé à la réception d'un photon s'effondre en un temps τ. On s'arrange pour que r » cτ. Ainsi on s'assure que la détection du photon est établie de manière non quantique. Pas d’intrication quantique, et pas non plus d'autres phénomènes physiques entre les deux détecteurs, à moins de violer la relativité restreinte.

La source émet une lumière dont l'intensité est égale et constante sur chacun des récepteurs. En posant que la totalité de l'intensité reçue par les détecteurs est P=hν/Δt, on diminue la puissance de la source afin de s'assurer que cΔt » r » cτ. On se doit alors de tenir compte de la quantification tout en s'autorisant à considérer chaque couple émission-réception indépendant.

Chaque photon arrive alors sur un et un seul des détecteurs. L'on pourrait arguer que la source détermine lequel recevra le photon, par la direction initiale qu'elle imprime au photon. Cependant, si l'on insère un dispositif type fente de Young on vérifiera les interférences se reconstituer après un grand nombre de détections, excluant la présence d'un corpuscule unique. Il s’agit de la dualité onde-particule.

L'absence de transmission de signal, usuellement invoquée en pareil cas, n'est pas plus satisfaisante car elle ne rend pas compte du mécanisme qui permet à un et un seul récepteur de relever une détection.

Cela revient au final à considérer que l'onde lumineuse ne suffit plus seule à décrire l'objet physique. En effet, chaque récepteur doit alors recevoir, en complément de l'onde, une indication de la direction du photon qui vient de la source, provoquant la possibilité de la détection à chacun. Ce qui revient à considérer une variable locale cachée.

Les récepteurs ont une détection mutuellement exclusive sans que possibilité soit donnée à un mécanisme d'ajustement entre eux.

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.