"4 PROPOSITIONS POUR UNE MONDIALISATIONS DEMOCRATIQUES ET JUSTES (Suite 2)

Bonjour,

 

Aujourd'hui même-le 13 octobre 2008- le Premier Ministre Britannique , dans un discours prononcé devant des responsables de la City à Londres, en appelle à une vaste réforme du système financier international dans le cadre d'un "nouveau Bretton Woods".

Cette initiative me réjouit naturellement puisqu'elle fait échos à une des 4 propositions du journaliste britannique George Monbiot qu'il m'a semblé très utile de rapporter, le génie et l'audace de ce journaliste étant que dans un soucis de cohérence, d'efficacité, il est du devoir des responsables politiques à l'échelle mondiale de concrétiser de front les 4 propositions .

Dans mon premier billet (du 9 octobre) consacré aux 4 propositions du journaliste George Monbiot, je rapportais des extraits de sa démarche et de sa première proposition :

"Une caisse de compensation internationale pour remplacer le FMI et la Banque Mondiale"

 

dans mon second billet (du 11 octobre) je rapportais des extraits d'une deuxième proposition:

"une organisation mondiale du commerce équitable"

 

 

Aujourd'hui, stimulé par cette nouvelle, je m'empresse de vous rapporter des extraits de sa troisième proposition

" un Parlement mondial démocratiquement élu"

extraits

....cette idée de Parlement mondial révolutionnaire serait l'occasion de rompre avec les intérêts des seuls Etats nations au profit d'une assemblée qui ferait écho aux aspirations des peuples de la Terre....ce qui reviendrait à remplacer un ordre mondial fondé sur la coercition par un ordre mondial issu de la base, fondé sur la démocratie.

....Aux Nations Unies même les gouvernements arrivés au pouvoir grâce à des élections recueillent rarement l'opinion de leurs citoyens avant de décider comment voter dans les assemblées internationales. En partie pour cette raison, le public manifeste peu d'intérêt pour l'assemblée générale des Nations Unies ou pour les décisions qu'elle prend.

...Autre problème : à l'assemblée générale , les 10 000 personnes des iles Tuvalu disposent de la même représentation que le milliard et... d'Indiens.Si l'Assemblée avait de réels pouvoirs, cette inégalité serait un handicap majeur: pour obtenir les votes dont ils ont besoin dans les organisations internationales qui ont un réel pouvoir de décision(ex l'organisation pour l'interdiction des armes chimiques ou la commission baleinière internationale..) les nations riches et puissantes ne se gênent pas pour soudoyer et faire chanter les nations petites et pauvres.

...Les Nations Unies ont 3 responsabilités, dont deux sont internationales: faire office de médiateur entre Etats aux intérêts opposés et tempérer la façon dont ses membres traitent leurs propres citoyens.La troisième est une responsabilité globale:représenter les intérêts communs de toutes les personnes du monde. Or les N.U. sont constitutionnellement établies pour ne remplir que la première de ces fonctions.

...Ainsi par rapport à l'actualité (octobre2008) il y a de fortes raisons de restreindre sévèrement la liberté des spéculateurs financiers. Mais précisément parce qu'ils ont le pouvoir de dépouiller une nation de ses atouts financiers, ce sont ces spéculateurs qui déterminent quel candidat sera élu.Presque tous les gouvernements en place le sont parce que leurs politiques sont acceptables pour les marchés financiers: ils sont en fait les représentants du capital global.Il est donc peu probable qu'une assemblée d'Etats nations soit en mesure de décider le type d'action collective globale qui serait nécessaire pour débarrasser le monde de cette calamité.

 

...Un Parlement mondial nous dote, en théorie, de trois ressources démocratiques que le monde ne possède pas.

La première est un forum qui compte et impose la reconnaissance,dans lequel les bonnes idées ont les moyens de se confronter aux mauvaises.

Pour autant nous ne pouvons pas garantir que la démocratie engendrera ce que nous considérons comme étant les bons résultats. Nous pouvons avoir la certitude, en revanche, que l'absence de démocratie délivrera les mauvais.

La seconde ressource est un système qui peut, en théorie, faire en sorte que les pouvoirs global et international rendent compte de leurs actes.

..La troisième ressource est une fusion accélérée des intérêts humains qui nous propulse vers la mutation métaphysique dont nous avons besoin.

 

La version de modèle (car il exite 5 ou 6 modèles) que j'ai choisie est le plus simple de tous ces modèles: tous les adultes sur Terre possèdent une voix.Ce Parlement doit être assez grand pour représenter une large gamme de visions et assez petit pour prendre ses décisions de manière efficace.

Disons qu'il devrait contenir 630 représentants , chacun une circonscription de 10 millions de personnes. Les implications pour la justice globale sont évidentes. Un résident de Ouagadougou a le même potentiel d'influence sur les décisions du Parlement qu'un résident de Washington.

Le peuble chinois possédera , au total, seize fois le nombre de votes du peuple allemand.

Une autre implication est que s'il faut établir 600 circonscription de tailles égales, plusieurs chevaucheront des frontières nationales. Ce n'est pas là, comme certains le croient, un handicap, mais un atout. Moins nos représentants seront liés aux demandes de la nation, moins leurs points de vue succomberont à l'esprit de clocher.Plus nous devrons, en tant que circonscription, partager notre destinée politique avec celle des peuples d'autres nations, plus nous devrons comprendre leurs préoccupations et nous impliquer avec eux.Certains objectent que ces circonscriptions pourraient affilier les peuples de 2 nations hostiles.Tant mieux.

....Un déterminant clef du succès d'un Parlement mondial est que ses membres n'ont pas de lien avec les gouvernements des nations auxquelles ils appartiennent. Cela pour les aider à se défendre des pressions que les gouvernements pourraient exercer.C'est une assemblée GLOBALE et non internationale.

.....

Construire un Parlement mondial diffère de monter un Gouvernement mondial.Ce serait une organisation qui possède une chose qu'aucune autre agence globale ou internationale ne possède: la légitimité. Directement élu, propriété des peuples du monde, notre Parlement aurait l'autorité morale qui manque à toutes les autres organisations.Et cela seul, si effectivement déployé, est une source de pouvoir.

....

L'exemple du forum social mondial en 2002 à Porte Alegre est édifiant; Il a été largement perçu comme la seule assemblée internationale reflétant les vues des peuples du monde.Résultat des représentants et des membres de gouvernements st d'institutions parmi les plus puissants du monde y sont allés pour s'y faire entendre. Même le président de la banque Mondiale , l'une des institutions les moins ouvertes a demandé à pouvoir y parler.Mais comme s'il voulait montrait où le pouvoir moral se trouve, le forum a décliné son offre.

On peut deviner quel pouvoir moral une assemblée globale élue pourrait exercer.

Répétons le, le but premier de cette assemblée est de faire en sorte que les autre pouvoirs répondent de leurs actes.

....

Imaginons la situation, par exemple, dans laquelle une organisation telle que la BM a décidé de financer la construction d'un barrage hydroélectrique géant. Les villageois dont les maisons seraient englouties par les eaux pourraient approcher le Parlement pour lui demander d'examiner la décision de la Banque.....

...C'est de cette façon que l'on peut s'attendre à ce que notre assemblée débute.

(sur les modalités pratiques, le financement,..... G.MONBIOT a avancé aussi des propositions)

 

bien à vous.

Pierre Sélim LEBRUN

 

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.