"4 PROPOSITIONS POUR UNE MONDIALISATION DEMOCRATIQUE ET JUSTE" (Suite 3 et fin)

 

 

Bonjour,

 

Dans ce quatrième billet consacré aux propositions de George Monbiot, je rapporte des extraits de sa quatrième proposition :

"Une Assemblée Générale des Nations Unies démocratique"

extraits

....

Avec le Conseil de sécurité c'est la force, bien plus que la raison de la majorité, qui gouverne la planète.

..Un Parlement Mondial (cf mon billet daté du 13 octobre) se heurtera bien vite aux limites de ses pouvoirs. Son autorité morale obligera les organisations internationales à rectifier certaines de leurs pratiques mais il ne sera pas-sans recourt à la force armée-capable d'empêcher les conflits graves. Cela suggère que si des forces brutes s'opposent à l'émergence d'une gouvernance globale, nous continuerons à avoir besoin d'une organisation internationale qui tente de négocier la paix entre Etats armés. Les 5 membres permanents du conseil de sécurité (EU d'Amérique, Russie,Chine, GB et France) se sont donné la capacité de déterminer, aussi longtemps que les NU existeront, qui est l'agresseur et qui est l'agressé....La question démocratique clef-qui garde les gardes- est laissée sans réponse. Comme les autres nations ne peuvent pas leur demander des comptes, les membres permanents peuvent tranquillement défier tous les principes que les NU sont censées défendre. Ces 5 Etats sont aussi les 5 plus grands trafiquants d'armes, indirectement responsables d'exacerber plusieurs des conflits que le Conseil de sécurité est supposé empêcher.En somme les 5 nations membres permanents représentent la plus grave menace sur le reste du monde.

......Le droit de veto est une véritable tyrannie car il s"exerce également sur la réforme constitutionnelle des N.U.

....Un système de sécurité démocratique serait contrôlé par l'ensemble de l'Assemblée générale.Le vote de chaque nation serait pondéré selon le nombre de personnes qu'elle représente et la légitimité démocratique qu'elle possède.(remarque: des organisations telles que Center for business and policy studies en Suède et Democratic audit au royaume Uni commencent à développer des moyens rigoureux de mesurer la démocratisation).Il ne serait pas difficile , en utilisant leurs critères, de mettre au point un index objectif global de démocratie. Sous ce système, les gouvernements seraient puissamment incités à se démocratiser.

.....La capacité du Parlement Mondial à passer en revue les décisions de l'AG des N.U. renforcerait l'autorité démocratique de l'assemblée.

En d'autres termes nous pourrions commencer à voir se développer un Parlement bicaméral pour la planète qui se mettrait à exercer certaines fonctions clefs des gouvernements.

.....Le nouveau système , à l'instar de la Cour pénale internationale et du protocole de Kyoto sur le changement climatique, devrait débuter en se passant de l'engagement des Etats Unis d'Amérique........

 

Nous pouvons d'autant mieux engager ce processus dans le contexte actuel de perte d'hégémonie globale des E.U. d'Amérique liée à la (re)prise de conscience de sa fragilité économique.

 

bien à vous

Pierre Sélim LEBRUN

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.