Pierre Simon
Abonné·e de Mediapart

45 Billets

0 Édition

Billet de blog 7 avr. 2018

Pierre Simon
Abonné·e de Mediapart

Modernisme, efficacité...racket?

Pierre Simon
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Ben oui, nous sommes modernes; nous vivons dans la start-up nation dirigée par un CEO jeune, moderne, dynamique, aimé de tous, ... bref que tous les autres pays nous envient... quoique.
Alors je l'ai constaté moi-même: j'achète une voiture d'occasion, ben oui neuf c'est trop cher, je dois pas être dans la bonne tranche, mais bon jusque là ça va.
Et puis on va faire une carte grise; tiens plus de guichet aux préfectures, bien je vais tout faire en ligne sans bouger les fesses de ma chaise, super!
Mais là, ça se gâte...
Donc je vais sur le site du ministère de l'intérieur, je commence, confiant, je choisis de faire la démarche en ligne, je ne vais quand même pas payer quelqu'un pour quelque chose que je peux faire moi-même...
Identifiant, mot de passe, ok... je créé mon compte, ... et puis bug. Le site ne me reconnaît pas. Bon je recommence, j'suis sûrement pas très doué... d'ailleurs là ça marche.
Donc je commence, nom, prénom, date de naissance... non je déconne on n'est pas chez les flics!
Donc nom, numéro d'immatriculation, ..., et puis là bug; il faut que je justifie de quelque chose mais je ne sais pas quoi...
Bon alors je vais chercher des renseignements... pas grand chose.
Je me reconnecte... non maintenant ça ne veut plus à nouveau. Alors je choisis de me connecter  par mes identifiant des impôts et là ça va!
Enfin presque, maintenant ça me dit "démarche interrompue" et "Une démarche est en cours sur votre dossier qui ne permet pas de poursuivre la démarche. Si vous avez besoin d'aide veuillez cliquer ici." Enfin pour l'aide... renvoi vers la FAQ...
Alors là je suis bloqué... impatient je me dis, tant pis, je vais passé par un organisme agréé, bref je vais payer plus que la carte grise. Je m'arrête à un garage proche et là on me dit, sympa, qu'il vaut mieux que j'aille ailleurs car ici c'est 60€...
Alors je vais "en ligne", au hasard; je remplis les infos de base et... après il faut que j'envoie tout par la poste, pas très moderne quand même. Mais tout de suite... je paye, la maison ne fait pas crédit! Une trentaine d'euros pour la démarche plus le prix de la crate grise bien sûr!
Merci les services publics! Pour l'état c'est double dose... économie sur les guichets et gain sur les activités des divers organismes agréés.
Trois jours après... un mail, il manque une pièce, j'avais pourtant bien vérifié sur le site, mais je dois avoir des problème de vue aussi...
Et là paf ! (non pas le chien) c'est 10€; ben oui dossier incomplet ça coûte 10€ à payer tout de suite (sinon on peut pas résoudre le problème). Notez quand même que, là, on retrouve, curieusement, un peut de modernisme, on peut envoyer le document en pièce jointe (pourquoi pas les autres pièces?).
Et aujourd'hui sur un tweet (c'est moderne ça, non?) je lis une déclaration de "notre" ministre de l'intérieur : "Le conseil d'Etat peut dire le droit mais je ne suis pas sûr qu'il puisse prédire l’efficacité".
Alors là je me tords de rire...jaune; si le ministère de l'intérieur est efficace, moi je suis macron! (je prends pas de risque là!)
Et voilà, modernisme, efficacité, racket sont les trois mamelles de la "nouvelle France", la moderne...

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal
La campagne pour la présidence de LR achève la radicalisation de la droite
Les 90 000 adhérents revendiqués du parti Les Républicains (LR) doivent désigner, à partir du 3 décembre, leur nouveau président. Les semaines de campagne interne ont montré le rétrécissement idéologique d’un mouvement en lutte pour sa survie.
par Christophe Gueugneau et Ilyes Ramdani
Journal
Affaire Perdriau : les coulisses d’une censure
Nous revenons ce soir sur les coulisses de la censure préalable d’une enquête de Mediapart : après douze jours, la justice a finalement mis fin à cette mesure inédite, mais le mal est fait.
par À l’air libre
Journal
Punir les petits délits par des amendes : l’extension du domaine de la prune
Avec la Lopmi, adoptée par le Parlement en commission mixte paritaire jeudi 1er décembre, une vingtaine de délits supplémentaires pourront faire l’objet d’une « amende forfaitaire délictuelle » infligée par les policiers et les gendarmes. Cette « condamnation express » pose de sérieux problèmes. 
par Jérôme Hourdeaux et Camille Polloni
Journal — France
Corse : l’arrestation de nationalistes complique le dialogue avec Darmanin
Un leader du mouvement indépendantiste Corsica Libera et deux autres hommes ont été arrêtés jeudi dans le cadre d’une enquête du Parquet national antiterroriste. À quelques jours d’une visite du ministre de l’intérieur, plusieurs élus insulaires évoquent un « très mauvais signe ».
par Ellen Salvi et Matthieu Suc

La sélection du Club

Billet d’édition
L’indice de position sociale, révélateur de la ségrégation scolaire
À la suite d'une décision de justice, le ministère de l’Éducation nationale a publié les indices de position sociale de chaque école et collège (public + privé sous contrat). Le Comité National d’Action Laïque analyse la situation dans une note en ligne.
par Charles Conte
Billet de blog
Les inégalités ethno-raciales à l'école (13/15)
Si la classe est le facteur déterminant des inégalités scolaires, des processus ethno-raciaux sont également à l'œuvre. Ce billet présente les principaux mécanismes discriminatoires qui traversent l’école, quand ce n’est pas elle qui les coproduit, afin de mieux comprendre la fragilisation des trajectoires scolaires et sociales des enfants racisés, qu’ils soient français ou immigrés.
par Marcuss
Billet de blog
Expérimenter, oui mais pour quoi faire et pour qui ?
A partir d’un cadre national qui garantit l’unité du système éducatif, il est toujours utile de libérer et d’encourager les initiatives locales si cela favorise la réussite de tous les élèves.
par Delahaye JP
Billet de blog
« Crise de l’École », crise climatique : et si on les mettait en parallèle ?
En scolarisant les enfants de tous les milieux sociaux, l’École s’est « démocratisée ». Mais elle n’a pas changé sa logique élitaire. Dans une large proportion, les enfants d’origine populaire y sont mis « en échec ». En imposant aux pays dominants un standard de vie prédateur et mortifère, le capitalisme a engendré la crise climatique. Quels parallèles entre ces deux crises de la domination ?
par Philippe Champy