Pierre Simon
Abonné·e de Mediapart

46 Billets

0 Édition

Billet de blog 30 avr. 2017

Pierre Simon
Abonné·e de Mediapart

Pensée unique mon Amour

Un peu de cohérence et de respect...

Pierre Simon
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Que cette campagne est longue; l'entre-deux-tours interminable...
Ce qui me frappe est la progression du  nombre des nouveaux éditocrates, au moins aussi importante
que celle des votes pro-Mélenchon!
Les "dirigeants" en place ont bien réussi à déchirer les français, bravo! Ce doit être ce qu'on appelait
le consensus mou... L'absence de respect des uns et des autres me frappe.
Voilà, je résume, alors il faut voter macron pour faire barrage au FN. Merci.
Tous les autres sont des irresponsables, des benêts, etc...Mais ce n'est pas de la pensée unique c'est du débat.
Quant aux autres, il y en a aussi qui transformerait bien leur choix en pensée unique, abstention, votre blanc, voire même vote FN.
J'en reviens aux nouveaux éditocrates; proposez, argumentez mais surtout arrêtez vos consignes!
Quant aux éditocrates officiels, ceux de la presse, apprenez la cohérence, merci.
Prenons l'exemple Mélenchon, c'est facile je sais, mais tellement repésentatif. Alors ces messieurs vont tous lui reprocher
son égo (étant bien entendu qu' Hamon, par exemple, n'en est pas pourvu...) et quant il délègue, on le critique encore. On lui reproche
ensuite d'être le gourou de la France Insoumise et lorsqu'il refuse de donner la consigne officielle...on le critique encore.
Passons cet exemple; il est de bon ton, enfin pas partout, de critiquer, à raison, les élus véreux; je ne prendrai pas d'exemple mais il y
en a même qui sont véreux... en famille. Bref, les éditocrates propres fulminent contre ces gens-là... et ils nous proposent qui?
Un traitre patenté comme l'a si bien rappelé L.Mauduit dans un billet récent.
Donc nos éditocrates convaincus nous proposent donc une échelle de la turpitude: petit, traitre, traitre, voleur, escroc,... C'est nouveau ça vient de sortir.
Petite mention à Mediapart, vous m'inquiétez; j'ai peur que vous soyez atteint d'une forme du syndrome cohn-bendit, celui qui transforme un soixante-huitard en réac...  Espérons que cela soit temporaire, lié à la passion de cette campagne...
Donc pour en revenir à nos éditocrates et au FN rappelons leur quand même que nos derniers "dirigeants" ont tout fait pour se le garder sous le coude. Cela servira toujours pour deuxième tour gagné d'avance si le candidat restant n'est pas trop ...arrogant.
Ces mêmes "dirigeants" auraient aussi pu faire respecter la loi; vu le nombre d'appel à la haine de ses représentants, rien de plus facile, mais non, rien.
La violence du FN, oui. Mais nos "dirigeants" actuels gèrent également les policiers; ces derniers se plaignent d'être des mal aimés, qui ne se souvient des slogans "tout le monde déteste la police". Alorspour reprendre un exemple récent, que dire quand un commando d'extrême droite vient briser un blocus lycéen et que la police laisse faire? A croire que le FN est déjà dans les murs.
Alors, à tous, réfléchissez, votez, ou pas, et faîtes ce que vous voulez!
Et soyez cohérents!
A bientôt pour les législatives.

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Bienvenue dans Le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte