Pierre Vatin
Abonné·e de Mediapart

1 Billets

0 Édition

Billet de blog 17 mars 2022

Le trésor des russes en France. Le coup de maitre de TRACFIN.

Les limiers de TRACFIN ont eu l'intelligence d'inciter les russes à acquérir de somptueuses villas en France. Un coup de maitre quand on y pense dans la partie d'échec en cours ! Quel sera le coup suivant.

Pierre Vatin
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Le trésor des russes en France 

Dans un article daté du 7 mars 2022, les journalistes du Nouvel Obs indiquent que les biens immobiliers appartenant aux Oligartes russes représentent une valeur à saisir de 350 millions d’euros. 

Une recherche approfondie permet d’en recenser 15 fois plus. Un simple calcul permet d’estimer que ces oligartes ont déjà versé plus d’un milliard d’euros à Bercy simplement à travers les droit d’enregistrement, l’ISF, l’IFI et les taxes sur les plus-values acquittées par les vendeurs lors des cessions. 

Un complément de 5 milliards d’euros serait donc disponible par le jeu des saisies immobilières à venir. Ce trésor pourra compenser la hausse du prix de l’énergie s’il était reversé à nos concitoyens.    

Remercions TRACFIN d’avoir autorisé ces opérations et les notaires, avocats et agents immobiliers qui sont intervenus sous le contrôle des services de l’Etat et qui permettent aujourd’hui de détenir de telles créances.   

Merci aux études de notaires NENERT,  TROADEC, TARADE, MAUMELAT, MALAFOSSE-BORTOLOTTI, GRETCHICHKINE-KURGANSKY, MOTTET, LALLEMANT, FRANCO, PACHA, ARNAUD, ATANASOVA ; aux cabinets d’avocats  JONES DAY, CLIFFOR CHANCE, AK AVOCATS,ROMANOVICH,  BARTH,  MARC PHILIPS, DONALD MANASSE et bien entendu aux banques SOCIETE GENERALE BANK & TRUST SAM, CREDIT AGRICOLE, BANQUE POPULAIRE DE LA COTE D’AZUR, CREDIT DU NORD MONACO, CREDIT FONCIER DE MONACO, BARCLAYS BANK PLC, UBS MONACO,  CREDIT SUISSE MONACO et COMPAGNIE MONEGASQUE DE BANQUE.   

Voici, pour ceux qui sont intéressés, la liste des actifs prochainement mis en vente. 

Au cap d’antibes, le Château la CROË appartenant à Roman ABRAMOVITCH estimé à environ 200 millions, le Chateau la Garoupe qui appartenait à Boris Berezovsky avant que Poutine ne le saisisse.  A Saint Barth, nous trouvons la propriété de la Baie des Gouverneurs d’environ 30 hectares (150 Millions). A Saint Jean Cap Ferrat, la villa de la boulevard Plan des Abeilles et des Cèdres (325 millions propriétés de la famille Akhmedov – System Capital Management), mais aussi le grand Hôtel (300 millions appartenant à Leonid BLAVATNIK), la Serena (150 millions d’Oleg DERIPASKA), la Joya de Leonid FEDUN (LUKOIL), la Souleiadou et Nostos de Dmytro FIRTASH (150 millions), la Mauresque appartenant à Mikhail FRIDMAN, la Mona de Konstantin KAGALOVSKY, Vent d’Est - East Wind et Siccard de Stanislav KONDRASHOV (120 millions), Sarah Avenue Général De Gaulle  (65 Millions) de Serhiy LYOVOCHKIN, l’ancien Zoo et la villa le Lac appartenant à God  NISANOV (175 Millions), la Chabanne et Luestto d’ Alexander PONOMARENKO (150 millions) et les propriétés de Sergei  PUGACHEV (ancien propriétaire de France-Soir et saisies par Poutine). On y trouve également la Feride appartenant à Viktor Filippovich RASHNIKOV, Della Robbia (40 millions d’Andrey ZUBITSKIY via Slovenian Steel Group ), la Desirada de l’ancien sénateur Alexander SABADASH (achetée pour 100 millions d’euros), le petit rocher de Pathok SHODIEV (100 millions), la Shoshana de Arkady ROTENBERG  (via Stroygazmontazh), Palimur d’Alisher Burkhanovich USMANOV  (Metalloinvest et Facebook), la Primavera de Gavril YUSHVAEV (200 millions), la Villa Boulevard Dominique Durandy et l’hôtel de la Voile d’Or  de Boris ZINGAREVITCH (TOO Technoferm pour 150 millions..etc. 

Ceux qui cherchent trouveront également le château de Gairaut à Nice qui appartient désormais à l’Etat Russe, ainsi qu'un chalet à Courchevelles appartenant à Lukoil et qui serait fréquenté par certains anciens ministres français qui oublient de régler le note finale...mais aussi l’Hôtel-Résidence Eiffel et la villa Patula à Beaulieu sur Mer.  

On peut aussi saisir les villas Medy Roc, Maty et Hier au Cap d’Antibes estimées à 300 millions d’euros et appartenant au sénateur Suleyman KERIMOV ou  le domaine de chasse à Blois d’Iskander MAKHMUDOV très apprécié de certains oligartes... français.

Il serait aussi possible de saisir la villa Altair au cap d’antibes ainsi que la villa Brama à Monaco appartenant à Andrey  MELNICHENKO via Eurochem Group, un chalet à Megeve  appartenant à l’ancien diplomate Ivan SADCHIKOV, les chalets à Courchevelles de Serguey SARKISOV, la villa Alta Mira à Biarritz  de Kirill SHAMALOV (ancien gendre de Vladimir Poutine) sans oublier  l’hôtel a proximité de Fort Brégançon qui appartient à Guennadi Nikolayevich TIMCHENKO en affaire avec le village Bormes-Les-Mimosas... Affaire à suivre

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal — Afrique
Kenya : le pays suspendu à des élections à haut risque
Mardi 9 août se déroulent au Kenya des élections générales. Alors que la population fait face à une crise économique et à une forte hausse des prix, ce scrutin risque de déstabiliser ce pays clé de l’Afrique de l’Est. 
par Gwenaelle Lenoir
Journal — Proche-Orient
L’apartheid, révélateur de l’impunité d’Israël
Le débat sur l’existence ou non d’un système d’apartheid en Israël et dans les territoires palestiniens occupés est dépassé. L’apartheid israélien est un fait. Comme le confirme l’escalade des frappes et des représailles autour de la bande de Gaza, il est urgent désormais de mettre un terme à l’impunité d’Israël et de contraindre son gouvernement à reprendre les négociations.
par René Backmann
Journal — Proche-Orient
Au moins trente et un morts à Gaza depuis le début de l’offensive israélienne
Parmi les victimes des frappes visant la bande de Gaza figurent six enfants et des dirigeants du groupe armé palestinien Djihad islamique. L’armée israélienne parle d’une « attaque préventive ».
par La rédaction de Mediapart (avec AFP)
Journal — Amériques
Au Pérou, l’union du président de gauche et de la droite déclenche une déferlante conservatrice
Sur fond de crise politique profonde, les femmes, les enfants et les personnes LGBT du Pérou voient leurs droits reculer, sacrifiés sur l’autel des alliances nécessaires à l’entretien d’un semblant de stabilité institutionnelle. Les féministes sont vent debout.
par Sarah Benichou

La sélection du Club

Billet de blog
Réponse au billet de Pierre Daum sur l’exposition Abd el-Kader au Mucem à Marseille
Au Mucem jusqu’au 22 août une exposition porte sur l’émir Abd el-Kader. Le journaliste Pierre Daum lui a reproché sur son blog personnel hébergé par Mediapart de donner « une vision coloniale de l’Émir ». Un membre du Mrap qui milite pour la création d'un Musée national du colonialisme lui répond. Une exposition itinérante diffusée par le site histoirecoloniale.net et l’association Ancrages complète et prolonge celle du Mucem.
par Histoire coloniale et postcoloniale
Billet de blog
A la beauté ou la cupidité des profiteurs de crise
Alors que le débat sur l'inflation et les profiteurs de la crise fait rage et que nous assistons au grand retour de l'orthodoxie monétaire néolibérale, qui en appelle plus que jamais à la rigueur salariale et budgétaire, relire les tableaux d'Otto Dix dans le contexte de l'Allemagne années 20 invite à certains rapprochements idéologiques entre la période de Weimar et la crise en Europe aujourd'hui.
par jean noviel
Billet de blog
Michael Rakowitz, le musée comme lieu de réparation
À Metz, Michael Rakowitz interroge le rôle du musée afin de mettre en place des dynamiques de réparation et de responsabilisation face aux pillages et destructions. Pour sa première exposition personnelle en France, l’artiste irako-américain présente un ensemble de pièces issues de la série « The invisible enemy should not exist » commencée en 2007, l’œuvre d’une vie.
par guillaume lasserre
Billet de blog
Deux expos qui refusent d'explorer les réels possibles d'une histoire judéo-arabe
[REDIFFUSION] De l’automne 2021 à l’été 2022, deux expositions se sont succédées : « Juifs d’Orient » à l’Institut du Monde Arabe et « Juifs et Musulmans – de la France coloniale à nos jours » au Musée de l’Histoire de l’Immigration. Alors que la deuxième est sur le point de se terminer, prenons le temps de revenir sur ces deux propositions nous ont particulièrement mises mal à l'aise.
par Judith Abensour et Sadia Agsous