Les écologistes cocus des énergies renouvelables - Photovoltaïque pas fantastique

Soit un panneau photovoltaïque produisant 100 kWh annuels.

- Soit un panneau photovoltaïque produisant 100 kWh annuels.
- Il aura fallu 400 Kwh d'électricité pour le fabriquer.
- Si la fabrication se fait en Chine, avec l'électricité chinoise qui est essentiellement produite à partir du charbon, ces 400 kWh d'électricité produiront 360 kg de CO2.
- Si ce panneau est utilisé en France pendant 30 ans (durée de vie approximative des panneaux actuels), ce panneau produira 3 000 kWh.
- Ce panneau économisera 3 000 kWh d'électricité française. L'électricité française utilisant peu de combustibles fossiles, émet très peu de CO2 : 42g/kWh.
- Le panneau chinois utilisé en France économisera donc 3000*42g/kWh. = 126 000 = 126 kg de CO2

Ceux qui suivent auront compris que les panneaux photovoltaïques émettent plus de CO2 lors de leur fabrication en Chine (360 kg) que ce qu'ils économisent lors de leur utilisation en France (126 kg).
Bienvenue au club des cocus de l'énergie renouvelable ! Le club des écologistes, les vrais, ceux qui, comme moi, luttent contre les émissions de CO2.

La France vient de mettre en service la plus grande centrale solaire d'Europe, à Cestas, près de Bordeaux. D'où viennent les panneaux photovoltaïques ? Eh bien, vous allez rire, ils viennent... De Chine !
Non, ce n'est pas une histoire drôle.

Tous les lecteurs auront remarqué qu'ici on ne parle pas de prix. Ici nous sommes au-dessus de ces basses considérations, ici on parle écologie, réchauffement climatique, avenir de l'humanité et de nos enfants. C'est ce qui est important, rappelons-nous, Rio, Kyoto, COP21, etc.
Je n'ai même pas abordé le problème de l'intermittence qui oblige à construire et à tenir en réserve des centrales qui produisent lorsque le soleil se couche, ce qui lui arrive souvent, tous les jours même, sauf éventuellement au pôle Nord.

Conclusion : méfions-nous des contes de fées des énergies renouvelables. Nos enfants nous le reprocheraient.
Conclusion encore : méfions-nous du lobbying idéologique qui a envahi tous les médias.
Conclusion encore : si les panneaux étaient fabriqués en France et exportés et utilisés en Chine, ce serait bien... Mais faut pas rêver...

http://ecologie-illusion.fr/
http://sauvonsleclimat.org/etudeshtml/faut-il-sauver-le-photovoltaique/35-fparticles/431-faut-il-sauver-le-photovoltaique.html

Pierre Yves Morvan

 

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.