Glyphosate, roundup, saucisson, pesticides bio

Le CIRC (Centre International de Recherche sur le Cancer - OMS) a classé le glyphosate, un herbicide, dans le groupe "2A" : "probablement cancérogène pour l’homme".  "Probablement", pas sûrement.

Le CIRC (Centre International de Recherche sur le Cancer - OMS) a classé le glyphosate, un herbicide, dans le groupe "2A" : "probablement cancérogène pour l’homme". 
"Probablement", pas sûrement.
Heureusement, les écologistes, soucieux de notre santé, n'ont pas attendu d'en savoir plus, ils ont tout de suite demandé l'interdiction du glyphosate. Ah ! les braves gens !

Le CIRC a aussi classé le saucisson (les viandes transformées plus généralement).
Le saucisson a été classé ans le groupe "1", le "must" de la hiérarchie du CIRC : "cancérogène pour l'homme". Dans ce groupe 1 on trouve aussi l'alcool, le soleil, le plutonium, le tabac...
Bref, le saucisson pas probablement dangereux, il est sûrement dangereux.

Étrangement, aucune réaction des écologistes ! Ils s'affolent du glyphosate probablement cancérogène, mais ne réagissent pas au classement du saucisson sûrement cancérogène pour l'homme !
Ils sont vraiment bizarres ces gars-là ! Et leur bagnoooole les gars ! (air connu, que les moins de vingt ans ne peuvent pas connaître).

De la même façon qu'ils ne réagissent pas au classement du tabac "cancérogène pour l'homme", la principale cause de cancer dans le monde. Au contraire, José Bové, grand dignitaire écologiste, grand fumeur de pipe, grand faucheur, n'a jamais fauché le moindre plant de tabac. Il a du bon tabac cancérogène dans sa tabatière.

  • José Bové fumeur de pipe, Serge Gainsbourg fumeur de havane, sont de très mauvais exemples, pour la jeunesse.

- Mais, on me porte une dépêche... je la lis :
Le glyphosate est la molécule active du Roundup, le désherbant utilisé conjointement avec les OGM Roundup ready".
Traduction : interdire le glyphosate, c'est nuire aux OGM.
Les écologistes – au moins ceux qui prétendent parler en leur nom – ne seraient-ils que des activistes uniquement préoccupés de leur combat dogmatique contre les OGM ? Et peu importe les dangers du tabac.

- Mais, on me porte une autre dépêche... Il s'agit cette fois de l'étiquette d'un insecticide, sur laquelle on peut lire :Le produit "xxx" est un insecticide à base de pyrèthre végétal dont l'efficacité et la polyvalence [1] sont connues depuis longtemps.


Précautions d'emploi 
R10 Inflammable. 
R36 Irritant pour les yeux. 
R65 Nocif : peut provoquer une atteinte des poumons en cas d'ingestion. 
R66 L'exposition répétée peut provoquer dessèchement ou gerçures de la peau. 
R50/53 Très toxique pour les organismes aquatiques, peut entraîner des effets néfastes à long terme pour l'environnement aquatique. 

S2 Conserver hors de portée des enfants. 
S13 Conserver à l'écart des aliments et boissons, y compris ceux pour les animaux. 
S20/21 Ne pas manger, ne pas boire et ne pas fumer pendant l'utilisation. 
S23 En cas de contact avec les yeux, laver immédiatement et abondamment avec de l'eau et consulter un spécialiste. 
S36/37 Porter un vêtement de protection et des gants appropriés. 
S49 Conserver uniquement dans le récipient d'origine. 
S51 Utiliser seulement dans des zones bien ventilées. 
S62 En cas d'ingestion, ne pas faire vomir. Consulter immédiatement un médecin et lui montrer l'emballage ou l'étiquette. 
S29 Ne pas jeter les résidus à l'égout. 

Respecter les instructions d'utilisation pour éviter les risques pour l'homme et l'environnement. 
SP1 Ne pas polluer l'eau avec le produit ou son emballage. 

Ne pas traiter un terrain risquant un entraînement vers un point d'eau : ruisseau, étang, mare, puits... en particulier si le terrain est en pente. 
Ne pas traiter en présence des abeilles. Attention : ce produit peut porter atteinte à la faune auxiliaire.

En comparaison, une arme chimique n'est qu'un pétard de quatorze juillet...
Et pourtant, ce produit est en vente libre dans les jardineries, comme un vulgaire fusil d'assaut aux États-Unis.
Un produit aussi dangereux devrait être interdit !
Pourtant, étrangement, aucune réaction des dignitaires écologistes ! (Ils sont vraiment bizarres ces gars-là ! ...)

- Mais, on me porte une autre dépêche encore... je la lis :

"L'étiquette du produit en question indique : « Utilisable en agriculture biologique ».
Alors, tout s'explique ! Le produit en question est un insecticide bio ! On ne va tout de même pas demander aux écologistes de réclamer l'interdiction d'un insecticide bio, quels qu'en soient les dangers ! 

http://ecologie-illusion.fr/agriculture-bio-pesticides-bio.htm

Pierre Yves Morvan

 

__________

[1] "Polyvalence" peut se traduire par "tue tout ce qui bouge".

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.