Pour qui travaille le Président des riches ?

Après la baisse du livret A, maintenant peut-être la hausse de la taxe foncière...

La France n'est plus une démocratie. Elle est devenue une ploutocratie . Nous sommes face à un Système politique dans lequel la puissance financière et économique est prépondérante et dicte ses ordres à un gouvernement servile .

Le pire c'est que çà se voit clairement. Toutes les réformes entreprises depuis l'élection de Macron sont à charge des citoyens Français et des contribuables moyens. Les salariés, les retraités ne sont plus écoutés par le gouvernement. C'est flagrant.

Toutes les baisses de taxes , les allègements de charges, sont davantage en faveur de la haute finance. Ce n'est pas pour rien que l'observatoire des inégalités constate que l'écart se creuse entre les riches et les pauvres.

Cette réforme des retraites est un exemple frappant : diminuer les pensions pour favoriser les fonds de pensions style BlackRock., retirer aux Français moyens pour favoriser la haute finance. De la ploutocratie pur jus.

La récente baisse de l'impôt sur le revenu, ou bien le renoncement de Macon à quelques menus privilèges comme se retraite de Président, ne sont qu'écrans de fumée diffusés pour voiler le principal :

Baisse des retraites, gel des salaires, augmentation de la précarité, régression sociales, suppression de l'ISF, Suppression des aides aux plus démunis, augmentation des prix à la consommation, baisse de la fiscalité sur les revenus financiers (flat tax), détournement des budgets (notamment la santé) vers le privé et l'actionnariat, légalisation de l'évasion fiscale, privatisation d'entreprise hyper rentables, captation du CICE, nouvelle hausse de la CSG au 1/01/2020, baisse du livret A, hausse de la taxe foncière...

Macron  obéit aux ploutocrates et devient impopulaire. Il ressent le  besoin d'être protégé. Dans le cadre de la réforme des retraites, les deux régimes spéciaux qui coûtent le plus d'argent aux citoyens Français : l'Armée et la Police, sont immédiatement exemptés de réforme...

On sait jamais, çà peut servir.. pour gouverner contre le peuple. En tous cas Macron donne beaucoup de raisons aux G.J de manifester.

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.