Ehpad. Comment tomber dans un traquenard

Prenez des précautions avant de placer votre proche dans un Ehpad.

Ce n'est pas facile de trouver des places disponibles pour placer votre proche dans un Ehpad. Souvent il y a des listes d'attentes. Dans les Ehpad non conventionnés et aux tarifs parfois prohibitifs, le délai d'attente est moins long que pour entrer dans un établissement conventionné qui vous ouvre les droits aux aides sociales : ASH etc. 

Faites attention, il y a des pièges à éviter. Par exemple évitez de faire entrer votre proche provisoirement dans un établissement non conventionné en attendant de trouver une place. Vous allez devoir subir un traquenard financier. J'en fais l'amère expérience.

Après plusieurs mois d'hospitalisation, j'ai été contraint dans l'urgence de placer ma mère dans le seul Ehpad de la région avec des places libres et il est non conventionné. Je l'ai su après, bien entendu. Sur le coup, l'urgence était de placer ma mère, pas de faire des enquêtes.

J'ai rempli d'autres dossiers d'admission, cette fois pour entrer dans des Ehpad conventionnés. Mais je me suis aperçu que mes dossiers n'étaient pas traités comme les autres dossiers d'admission. Du fait que ma mère était déjà en Ehpad, sa demande n'était pas "prioritaire" et se trouvait sous la pile de dossiers.

Cela fait plusieurs mois que çà dure. Je suis en fait condamné par une règlement imbécile à être privé du bénéfice des aides sociales dont peuvent bénéficier tous les contribuables. C'est profondément INJUSTE.

En attendant, je dois payer seul, je suis fils unique en plus, les 1 300 € mensuels qui manquent à ma mère pour payer tous les mois son hébergement. 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.