Paris, Beyrouth, Damas, Gaza,..., sous les bombes ! Ce que nous ne voulons plus !

Lettre ouverte au gouvernement et à nos élu-e-s,

Paris, Beyrouth, Damas, Gaza,..., sous les bombes !

Ce que nous ne voulons plus !

Cette pétition est la preuve que nous sommes nombreux-ses à vouloir exprimer notre ras-le-bol et à montrer, une fois de plus, notre détermination à ce que les politiques extérieures et intérieures de notre pays changent radicalelement.

De rassemblements solidaires en incompréhensions solitaires, nous nous exprimons en réaction et vos solutions n'en sont pas moins sources de frustration...

 

Le choc de ces derniers attentats atteint chacun-e dans sa conviction que ces ignominies ne soient plus.

 

Vous n'entendez pas, depuis trop longtemps l'alerte des associations, des citoyen-ne-s, des syndicats, des universitaires engagé-e-s dans des réflexions humanistes, dénonçant vos actes politiques et leurs tragiques conséquences.

 

Entendez les voix du peuple qui ne veulent plus s' abstenir !

 

Nous n' acceptons pas vos politiques interventionnistes où, sous-couvert d'une paix de courte durée, vous ne protégez que des intérêts économiques.

Votre bienveillance envers les chefs d'états dictatoriaux doit cesser. Ces relations que vous nouez et entretenez nient les peuples opprimés et ce néo-colonialisme instaure la ferveur des plus démunis à rejoindre des idéologies extrêmes.

 

Que penser des invitations au défilé du 14 juillet 2008 de Bacher Al Assad et de Mouammar Kadhafi ?

Que penser de votre soumission aux interventions américaines en Irak, laissant l'opportunité à Daesh et à l'Etat Islamique de s'implanter au Moyen-Orient ?

Et que dire actuellement de votre manque de soutien aux résistant-e-s syriens et kurdes ?

Que penser de vos coopérations avec le Qatar et certains Emirs qui financent ces groupuscules terroristes ?

Que penser des relations France-Africaines que vous exploitez par l'intermédiaire d'entreprises françaises et des aides apportées aux dictateurs corrompus ?

Que penser de votre silence devant l'enlisement du conflit Israëlo-Palestinien ?

 

Ce ne sont là que des exemples de vos positionnements si éloignés des valeurs universelles que nous portons.

 

Et que dire de votre politique intérieure ?

 

Nous n'assumons pas les lois Macron, les Accords Compétitivité / Emplois qui précarisent les statuts des salarié-e-s et des conventions collectives.

 

Nous dénonçons vos politiques budgétaires d'austérité où la culture, l'éducation et la santé en sont les premières victimes.Vous faites ainsi le lie d' une misère que le fléau extrémiste use à ses fins pour endoctriner ces quelques déracinés.

 

Ne déclarez pas la guerre à ceux qui se nourrissent de vos choix, entendez ce que tant de personnes s'époumonent à vous dire.

 

Nous ne voulons pas un état sécuritaire étouffant nos libertés, cloisonnant les richesses de nos diversités et enterrant nos forces créatives.

Nous attendons de nos politiques qu'ils et elles agissent en conscience et en bienveillance.

 

Respectez nous :

 

Arrêtez vos politiques interventionnistes pour seul motif économique,

Cessez vos idéolologies néo-libérales colonialistes,

Ne soutenez plus les dictateurs et tortionnaires,

Stoppez vos politiques austéritaires précarisant et dégradant les forces productives du pays,

Garantissez une éducation, une culture et une santé dignes, égalitaires et respectueuses des diversités.

 

Cet appel au changement que nous vous adressons, n'incombe pas exclusivement  l'Etat Français de la responsabilité des atrocités commises par ces terroristes, mais nous réclamons de vous une politique à la mesure de nos ambitions.

 

Cette lettre ne nous dispense pas de nos propres responsabilités.

 

Alors prenez les vôtres !

 

Une alerte citoyenne .

 

http://www.petitionpublique.fr/?pi=P2015N48408

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.