PESTICIDES ET PAUVRETÉ AU SÉNÉGAL...Retour de voyage.

http://db.tt/L8UvoTtE

Au Sénégal, les multinationales agro-chimiques ne sont pas visibles. Elles agissent, en raison de droits de douane élevés, par le truchement d'entités locales, dont la SPIA (Société des Produits Industriels et Agricoles) qui fabriquent sur place et distribuent les produits chimiques phytosanitaires qu'elles on su convaincre les paysans d'utiliser. !

Mais elles omettent apparemment de leur communiquer des modes d'emploi précis et de les avertir d'une dangerosité dont les revendeurs sur les marchés, ainsi que les utilisateurs, n'ont qu'une très vague conscience ; pas d'avantage que des dangers liés à la consommation des fruits et légumes ainsi traités ou des graves répercussions environnementales...

 

La suite et les photos (document PDF 20 Mo) : cliquer sur le lien web

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.