Le "populisme" médiatique.

En réaction à l'intervention matinale et "dominicale"..., de la "présidente" du fhaine, intervention "dominicale" faisant "sa bonne affaire"..., sur une chaîne d'info/intox en continue, chaîne télévisuelle privée de "messe" (et subventionnée aussi ? Avec l'auditoire d'une radio encore)..., et du soit-disant "répondant journalistique" lui ayant servi de serpillière et/ou tremplin, en lui donnant "l'absolution", c'est selon..., je ne puis me retenir de dénoncer une farce médiatico-politique. C'est ici en partie. Celle ci, farce, en serait risible, si l'on ne constatait pas au travers de ce "prisme" médiatique aussi sur-réaliste, surfait, qu'il soit, quant à rendre une image distordue, incongrue, floutée, dangereusement irréelle même de la société et de la vie politicienne, ne la dégradait pas de surcroît, ne la salissait pas encore plus. Et le cynisme de cette farce médiatico-politicarde..., farce à/et attrape..., attrape temps de cerveaux voulus disponibles..., ne se bornait pas à tordre le coup aux vérités de fait, à mépriser le "vivre et être ensemble" faisant la société, à avilir l'intelligence citoyenne, la politique et sa noblesse collective. Cette "messe" finit par vomir "une société de déclin", "d'en bas" bien sûr selon certains-es. Non... Cette farce "populiste", au sens péjoratif et négatif, primaire du terme, cette farce "populiste" à attrape trophée de foire.., au premier prix de la démagogie..., est par excellence ce "déclin" politique, économique, philosophique, élitiste de la société "d'en haut", cherchant à inverser la "charge" de ses défauts honteux, de son immoralité cupide, et autre avarice, et son mépris sur celle "d'en bas". Ce "déclin" est cette satire morbide du degré zéro, plat, des encéphalogrammes d'une "élite", politique, journalistique, intellectuelle, etc, cherchant à cacher son inertie, sa finitude, à travers l’artifice d'un prisme immaculé et palpitant de superficialité.

En accusant le "petit peuple", celui de la diversité, celui des partageux-euses, des chômeurs-euses, des précaires, des bas salaires, des 50% d'actifs non-imposables pour cause d'un niveau de vie inférieur à 1630 euros/mois, tout compris, d'accuser ce "peuple" d'avoir la "rage", comme celle de s'être abstenu en majorité, aux dernières élections municipales, pouvant de fait délégitimer un score du fhaine, du "système" institutionnel public, triste score démocratique à seulement 40% d'électeurs-trices, de votants-es par endroit..., cette "élite" n'a rien trouvé de mieux pour justifier l'abandon et le sacrifice des pauvres, leur mort sociale à venir, avec celle des services publiques, etc, que de les conduire à l’échafaud au bras d'un bourreau haineux, d'un tortionnaire au féminin...

 

Non seulement son intervention, à cette présidente du fhaine, fut critiquable, méprisable, non à titre personnel (c'est faire son jeu), mais en tant que soit-disant "représentante" d'une idéologie politique, d'une partie du "peuple, des "Françaises", mais elle ne fut pas seule. Son intervention "populiste" était ignoble de suffisance, et d'insuffisance, servie sur un plateau télé d'incontinence plurielle du trop plein de connivence journalistico-politique, au travers d'une accumulation de clichés éhontés, de caricatures mensongères, de contrevérités, d'incapables, etc, à plus d'un titre d'ailleurs.

Elle annonça vouloir lutter contre les fraudes sociales, derrières en filigrane les fraudes des "étrangers-ères" - accolant les deux termes cote à cote dans la même phrase -  quand ces fraudes ne représentent qu'entre 1 et 10% du total des fraudes (et encore certains situent ces fraudes sociales entre 1 et 5% du total des fraudes) .

Soit les fraudes fiscales à la TVA (seules les entreprises peuvent frauder la TVA - 30 milliards d'euros pas ans), celles douanières (fuites de capitaux et pas de ceux des pauvres étrangers-ères - étranger-ères a partir de quelles générations ?- et autres,  étrangers-ères et autres que ce parti veut faire travailler gratuitement dans les entreprises privées/publiques, etc), fraudes aux cotisations sociales patronales (20 milliards d'euros pas ans) et celles de l'optimisation fiscale des "grandes" entreprises Françaises que ce parti défend par ailleurs..., toutes ces fraudes diverses représentent un total de 100 milliards d'euros par ans.

Ces chiffres sont connus du public voulant s'informer, des parlementaires, des politiques, etc, comme ils le sont certainement tout autant de tous journalistes faisant leur travail de manière professionnelle..., honnêtement, et étant indépendant et donc impartiaux...

D'ailleurs au travers de l'incohérence du propos de cette représentante de la haine, du repli sur soi..., ces "journalistes"  n'ont aucunement insisté sur le financement des manques à gagner de ces baisses d'impôts, etc.. Pourquoi n'ont-ils pas, ces "journalistes", rappelé aux téléspectateurs-trices hébétés-es, que ce parti aussi propose une TVA sociale (cette injustice sociale), comme les autres partis dominants avec les conséquences catastrophiques que celles ci ont déjà et auraient tout autant pour "ses" "Françaises", que ce parti de la haine prétend défendre, et surtout pour les plus modestes sans distinction, discrimination aucune ...?

Quant au "communautarisme" pourquoi ces pseudos "journalistes" n'ont pas demandé à cette "prétendante"...,  ce qu'elle comptait faire avec le "Concordat", spécificité du territoire  d'Alsace Lorraine, ou la relation qui existe entre la non séparation de l'église et de l’État est la démonstration de l''expression d'un favoritisme d'un "communautarisme" culturel, cultuel, bafouant de fait la loi de 1905 par rapport à l'égalité des droits sur tous les territoires, derrière une laïcité  à géométrie variable (voir au mépris même la loi de 1901 par rapport au statut associatif et à leurs financements - d’État - , dans ce territoire spécifique)...? 

Le "Concordat" http://rue89.nouvelobs.com/rue89-presidentielle/2012/03/19/pour-ou-contre-le-concordat-229450

Montant total des fraudes fiscales diverses http://blogs.mediapart.fr/blog/charles-prats/100214/la-lutte-contre-la-fraude-fiscale-et-ses-taches-que-faire

Proposition de loi pour faire travailler les chômeurs-euses gratuitement http://www.humanite.fr/politique/lextreme-droite-veut-faire-des-chomeurs-des-travai-518585 Fraudes aux cotisations sociales patronales http://solidairesfinancespubliques.fr/gen/cp/dp/dp2013/120122_Rapport_fraude_evasionfiscale.pdf

Hausse de la TVA et autres fumisteries de ce parti de la haine http://www.mediapart.fr/journal/economie/100212/5-le-fn-leconomie-et-le-social

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.