Pierro Juillot
Technicien dessinateur/ Chômeur. Dit aussi Pierro Sanslalune.
Abonné·e de Mediapart

289 Billets

2 Éditions

Billet de blog 20 juin 2013

Pierro Juillot
Technicien dessinateur/ Chômeur. Dit aussi Pierro Sanslalune.
Abonné·e de Mediapart

Echo es tu là...?

"Être libre ou se reposer il faut choisir...!" Citation de Cornélius Castoriadis reprise par Pierre Larrouturou lors de l'Appel du Chatelet en soutien à la Grèce le 18 juin 2013.

Pierro Juillot
Technicien dessinateur/ Chômeur. Dit aussi Pierro Sanslalune.
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

"Être libre ou se reposer il faut choisir...!"

Citation de Cornélius Castoriadis reprise par Pierre Larrouturou lors de l'Appel du Chatelet en soutien à la Grèce le 18 juin 2013.


C'est ainsi que je traduis cette citation lorsqu'elle trouve écho dans ma conscience de citoyen-e lambda sans frontière ...: Être libre de penser et réfléchir aux propos des politiques m’enjoignant, moi chômeur en "fin de droit", de fermer ma gueule parce que je ne suis qu'un "assisté" qui n'a pas à me plaindre de soit-disant profiter des aides sociales que je n'ai plus..., ou alors d'être prié de souffrir en silence et de m'immoler par le feu discrètement pour que le politique puisse plaindre le personnel des administrations choquées...? Alors libre je suis de leur répondre que de mon vivant je ne trouverai de repos que lorsque plus aucun mépris, plus aucune tromperie ni même veulerie et ineptie pareille, plus jamais de manipulation de la vérité de leur part m'ordonnera de me reposer sur ces lauriers artificiels, sur ces réalités virtuelles que ces politicien-es nous tressent pour nous bercer de l'illusion de leur suprématie intellectuelle à nous et me gouverner, par le simple bulletin de vote les ayant assis que trop confortablement dans ce conformisme de la pensé politique et économique unique.

Parce que choisir de se reposer aujourd'hui..., alors que tellement de souffrance inhumaine (radiation de Pôle Emploi automatisée, création de situation anticonstitutionnelle de "fin de droit") et pourtant institutionnelle (austérité programmée, défiscalisation de dividendes et bénéfices, dumping social et fiscal Européen, paradis fiscaux, etc) abrite tellement de cœurs meurtris (stigmatisation systématique des chômeurs-euses soit-disant fainéants-es quand il n'y a pas de travail pour eux-elles, précarisation généralisée de l'emploi, etc), de victime innocente (licencié pour cause soit-disant économique, casse du droit du travail, de la retraite par répartition, des services publics, etc) errant l'âme en peine en se laissant séduire par la haine et l"obscurantisme de politique absolue et totalitaire, d'enfance et leur mère sacrifiée sur l'autel du profit rentier " optimisé" dans l'immédiat..., choisir de se reposer devant ça..., n'est permis qu'à ceux-celles étant les seuls à disposer de ce temps, des moyens qu'il demande, quand ces moyens leur font gagner de l'argent en dormant, coupables qu'ils-elles sont de soit  ; de "jouer" les autistes devant ce massacre minutieux ; soit par confort intellectuel, c'est à dire par paresse mentale..., préfèrent croire les "louanges" de ces pseudo "dieux" politiciens-es ne leur vendant que des promesses que seuls les crédules peuvent encore gober aujourd'hui...!

J'ai choisi d'être réveillé, et de faire de cet éveil un combat de chaque instant, une Résistance non pas personnelle mais fraternelle, conscient que ce choix me coûtera peut être un emploi qui de toute manière ne m'aurait peut être pas été attribué, même si je m'étais tu..., même si je m'emprisonne de fait aussi...! Et donc, libre je suis de décider que je ne m'accorderais aucun repos dans mes mots, mes pensés, mes écrits de tout les jours, que ce soit pour moi, mes enfants, ma famille et vous tous-tes dans la même galère..., libre je suis de choisir de m'enfermer dans ce combat pour la liberté d'aimer la vie d'Abord et avant le fric...!

Ni martyr, ni héros, rien que le cri d'un cœur se voulant si généreux quand il s'épuise à donner ce peu qui lui reste...!

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal
Entre les États-Unis et l’Europe, l’ombre d’une guerre commerciale
L’adoption d’un programme de 369 milliards de dollars par le gouvernement américain, destiné à attirer tous les groupes sur son territoire, fait craindre une désindustrialisation massive en Europe. Les Européens se divisent sur la façon d’y répondre. 
par Martine Orange
Journal
Dans le viseur de la HATVP, Caroline Cayeux quitte le gouvernement
Caroline Cayeux a démissionné de son poste de ministre déléguée aux collectivités territoriales. La Haute Autorité pour la transparence de la vie publique s’apprêtait à statuer sur son cas, lui reprochant des irrégularités dans sa déclaration de patrimoine.
par Ilyes Ramdani
Journal
Squats, impayés de loyer : l’exécutif lance la chasse aux pauvres
Une proposition de loi émanant de la majorité propose d’alourdir les peines en cas d’occupation illicite de logement. Examinée à l’Assemblée nationale ce lundi, elle conduirait à multiplier aussi les expulsions pour loyers impayés. Une bombe sociale qui gêne jusqu’au ministre du logement lui-même. 
par Lucie Delaporte
Journal
La Fnac cède à l’extrême droite et retire un jeu de société « Antifa »
Des tweets énervés et mensongers émanant de l’extrême droite et d’un syndicat de commissaires de police ont convaincu l’enseigne de retirer un jeu de société édité par Libertalia. L’éditeur-libraire croule depuis sous les commandes.
par Christophe Gueugneau

La sélection du Club

Billet de blog
Révolution kurde en Iran ? Genèse d’un mouvement révolutionnaire
Retour sur la révolte en Iran et surtout au Rojhelat (Kurdistan de l’Est, Ouest de l’Iran) qui a initié le mouvement et qui est réprimé violemment par le régime iranien dernièrement (plus de 40 morts en quelques jours). Pourquoi ? Voici les faits.
par Front de Libération Décolonial
Billet de blog
Dieu Arc-en-Ciel
« Au nom du Dieu Arc-en-ciel ». C'est ainsi que Kian Pirfalak (10 ans) commençait sa vidéo devenue virale depuis sa mort, où il montrait son invention. Tué à Izeh par les forces du régime le 16 Novembre. Sa mère a dû faire du porte-à-porte pour rassembler assez de glaçons et conserver ainsi la dépouille de son fils à la maison pour ne pas que son corps soit volé par les forces de l’ordre à la morgue.
par moineau persan
Billet de blog
Lettre d'Iraniens aux Européens : « la solidarité doit s'accompagner de gestes concrets »
« Mesdames et messieurs, ne laissez pas échouer un soulèvement d’une telle hardiesse, légitimité et ampleur. Nous vous demandons de ne pas laisser seul, en ces temps difficiles, un peuple cultivé et épris de paix. » Dans une lettre aux dirigeants européens, un collectif d'universitaires, artistes et journalistes iraniens demandent que la solidarité de l'Europe « s'accompagne de gestes concrets, faute de quoi la République islamique risque de durcir encore plus la répression ».
par Les invités de Mediapart
Billet de blog
Voix d'Iran : la question du mariage forcé (et du viol) en prison
Ce texte est une réponse à la question que j'ai relayée à plusieurs de mes proches, concernant les rumeurs de mariages forcés (suivis de viols) des jeunes filles condamnées à mort.
par sirine.alkonost